Une photo, quelques mots.... chez Bric à Book #1 "Nouveau départ"

http://www.bricabook.fr/2016/09/atelier-decriture-231-une-photo-quelques-mots/

Cela fait déjà quelque temps que j'aimerai participer à ce rendez-vous hebdomadaire, je vais donc tenter de me lancer avec cette photo ! Bonne lecture à tous :)


- Allez maman, on monte dans la grande roue, on va voir la ville avec toutes les lumières allumées et pouvoir se reposer un peu les pieds.
Décidément, ma fille de 10 ans n’a pas la langue dans sa poche et surtout elle laisse trainer des yeux partout. Comment peut-elle voir que justement, en ce moment, j’ai besoin de m’évader de mon quotidien, de ce divorce qui nous pend au nez, de notre incapacité à communiquer même pour la protéger elle, notre petit bonheur, la seule chose que l’on ait fait de bien ?
Mais en même temps j’ai peur de lâcher prise, de lâcher tout court, de voir la vie d’un autre angle et de faire le grand saut dans le vide. Comment a-t-on pu en arriver là ? Elle ne sait rien mais devine tout et ce moment entre fille nous a fait un bien fou. La grande roue serait le point culminant d'une journée où on a profité de l'autre, sans question et sans tabou, elle m'a parlé de son amoureux, de son envie de soigner les animaux quand elle sera plus grande et surtout de nos prochaines vacances et de ce qu'elle veut à Noël. Alors pourquoi ne pas le prolonger avec une balade en hauteur ? Bon j’avoue, j’ai un peu peur, la hauteur et moi ne sommes pas les meilleures amies au monde mais elle sera avec moi, mon soleil dans cette soirée qui se termine.
- Ok ma chérie, on y va et si j’ai vraiment trop peur, tu me tiendras la main !
Je sais qu’elle aussi n’aime pas particulièrement être au dessus du vide mais je me rends compte, petit à petit, que nous sommes capables, ensemble, de tout traverser !
- Mais oui maman, ne t’inquiète pas, je serai avec toi tout au long de ce voyage !
- Merci de ton soutien ma chérie.
- Et puis tu sais, je ne suis pas aveugle, je vois bien qu’il y a quelque chose qui ne va pas et dont vous n’osez pas me parler. J’en ai discuté avec mes copines et Clara, dont les parents ont divorcés l’année dernière me dit qu’ils sont plus heureux comme ça et qu’elle aussi elle est plus heureuse, ils ne se déchirent plus devant elle.
- On parlera de tout ça une autre fois, lui dis-je dans un sourire, allons découvrir la ville depuis la grande roue pour l'instant.

C'est en voyant le sourire de ma fille, en haut de cette grande roue qui surplombe le monde que je me rends compte que l'on a trop vite baissés les bras, que notre manque de communication a entrainé dans son sillage notre amour mais que peut être les choses peuvent être arrangées et la flamme ravivée. On s'était juré que notre mariage serait pour le meilleur et pour le pire mais à la première petite contrariété, on a préféré tous les deux baisser les bras. Mais on est plus forts que ça, je suis sûre qu'il y a des solutions et qu'on ne peut que s'en relever. C'est décidé, ce soir j'essayerai de rouvrir ce dialogue, cette façon que nous avions de pouvoir parler de tout sans avoir peur de la réaction de l'autre et voir si on peut sauver quelque chose.

- C'est beau maman hein !
- Oui ma chérie, tu as raison, c'est magnifique !
- Oh mais c'est déjà fini ?
- Ça n'est peut être que le début va savoir... Allez, rentrons à la maison retrouver papa et voir si sa journée à la pêche lui a plu !

Et c'est comme ça, en prenant de la hauteur, que je me suis rendue compte que chaque combat n'est pas perdu tant qu'on n'a pas mis tout notre cœur et notre amour dans la bataille. C'est ce que je m'en vais faire de ce pas...

Tags:

Share:

8 commentaires

  1. Bravo ! Tu as bien fait de te lancer ! Maintenant, tu vas voir, ça devient une drogue plus vite qu'on ne pourrait l'imaginer. :)

    RépondreSupprimer
  2. Monter dans la grande roue et prendre de la hauteur pour pouvoir prendre la bonne décision... C'est bien imagé. Bienvenue à cet atelier.
    Jos

    RépondreSupprimer
  3. Une super première participation ! J'aime la morale présente à la fin ! Merci !

    RépondreSupprimer
  4. Ah oui, chaque jour, un recommencement ... Rien n'est jamais perdu, sauf à la fin d'une vie ... forcément ...


    Sois la bienvenue dans cet atelier, j'espère que tu as aimé participer ! Nous te retrouvons la semaine prochaine ? Bises.

    RépondreSupprimer
  5. Cela fait un moment que je n'ai pas participé à cet atelier d'écriture mais ça fait un bien fout de se lancer, n'est-ce pas ?

    RépondreSupprimer
  6. Jolie perspective que cette soirée, après avoir pris de la hauteur, une suite s'impose, merci

    RépondreSupprimer
  7. un très joli texte plein de fluidité sur un sujet délicat ! Tout parait plus facile en prenant de la hauteur ! Bravo pour cette première participation très réussi !
    Nady

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!