Des millions de larmes et de rires de Karma Brown

Synopsis : On peut renaître après avoir tout perdu.
Une femme vient de perdre son enfant à naître. Pour l’aider à émerger de la profonde mélancolie dans laquelle elle demeure plongée, son mari la persuade de laisser le fardeau de son épreuve derrière elle et de partir avec lui redécouvrir les lieux magiques, sensuels et lumineux où ils ont été heureux ensemble, la Thaïlande, l’Italie et Hawaii… Trois escales d’un voyage qui est aussi, surtout, cheminement intérieur pour renouer pas à pas avec le plaisir, la joie, l’amour.
Dans un style moderne et touchant, Karma Brown revisite le roman féminin et rappelle que la vie, tissée de toutes nos larmes et de tous nos rires, vaut la peine qu’on la réinvente. Elle donne aussi à découvrir un roman émouvant à savourer, auquel son dénouement imprévisible inattendu ajoute comme une surprenante pincée d’épices.

Mon avis :
Mon petit cœur savait en commençant ce roman qu'il allait être mis à rude épreuve et ça n'a pas manqué de la première à la dernière page. On ressent facilement les sentiments de Tegan et de son mari Gabe, on "aime" les voir tous les deux évoluer, surtout Tegan qui est notre narratrice et on passe un moment entre rires et larmes, entre la douleur de la perte d'une enfant et la reconstruction d'une mère qui n'a même pas pu le serrer dans ses bras. J'ai adoré la plume de l'auteur qui nous transporte vraiment dans son histoire, qui nous fait vivre les événements sans que l'on se pose de question et qui nous fait osciller entre bonheur et malheur, entre le passé de nos protagonistes qui expliquent ceux qu'ils sont devenus et ce qu'ils vivent au présent. Je ne m'attendais pas du tout à certaines choses, j'avoue je n'avais rien vu venir et j'en suis restée comme deux ronds de flan en lisant la conclusion de cette aventure.

Lors d'un accident de voiture, Tegan perd le bébé qu'ils attendaient impatiemment mais en plus ils doivent l'opérer et elle sait qu'elle ne pourra plus jamais en avoir. Apathique, n'arrivant pas à se relever de cette perte, elle décide avec son mari de piocher dans leur "boite à rêve" et d'en réaliser 3. Ce qui va les mener dans des endroits très différents, à commencer par la Thaïlande, en passant par l'Italie et en atterrissant à Hawaï. Tegan va nous transmettre tout un tas de sentiments, de l'horreur au bonheur, en nous racontant ce qui les a mené là où ils sont. Les débuts de leur relation, l'amour qui nait quasi au premier regard, la tendresse qu'ils éprouvent l'un pour l'autre mais aussi la haine que ressent Tegan pour son mari qui conduisait la nuit de l'accident. Ils vont "guérir" petit à petit (si tant est que l'on puisse vraiment en guérir), aller de l'avant en gardant dans leur cœur cet enfant qu'ils ne verront jamais mais qui a illuminé leur vie un bref instant. J'ai adoré et parfois détesté Tegan, on comprend grâce aux mots de l'auteur toutes les phases par lesquelles elle passe et on ne peut que compatir à sa douleur. J'ai aussi aimé les moments plus joyeux, quand ils réalisent leurs rêves malgré tout et qu'ils arrivent à aller de l'avant malgré tout.

Les pages se tournent très facilement, j'étais prise par cette histoire, me demandant de quelle manière ils allaient pouvoir s'en sortir et si leur couple allait être plus fort que le drame qu'ils traversent. Je me suis laissée porter par l'histoire, j'ai apprécié ces moments passés avec eux, j'ai voyagé en leur compagnie et j'ai apprécié les deux personnes que l'on apprend à connaitre. Les pages se tournent très facilement, on est happé par cette histoire et la façon qu'a l'auteur de nous glisser des pans de leur passé nous permet de les connaitre d'autant mieux. Entre passé récent et passé ancien, on oscille entre l'amour, la joie et la peine de la perte. Les personnages sont vraiment bien campés et ne nous laissent jamais indifférents. On arrive parfois à détester Tegan pour ce qu'elle s'inflige et inflige à son mari mais on ne peut que comprendre ces différents moments. Petit à petit on la voit relever la tête, la sortir de l'eau, réapprendre à respirer jusqu'au moment où tous les masques tombent et où l'on comprend d'autant mieux ce qu'il se passe. Le final est de toute beauté et nous met du baume au cœur.

En bref, j'ai aimé les personnages de la première à la dernière page, je me suis laissée porter par les mots de l'auteur et l'histoire qu'elle nous raconte. Le roman porte très bien son nom, j'ai oscillé entre les rires et les larmes et j'étais curieuse de savoir de quelle manière cette aventure allait se terminer pour les personnages. Et là j'en suis restée sur les fesses, je n'avais pas vu venir ce final que j'ai totalement adoré !

Note : 17/20

A lire si vous aimez :
- les romans tristes qui se terminent sur une belle note de bonheur

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- vivre la souffrance d'autrui.

http://www.numilog.com/fiche_livre.asp?ISBN=9782280283106&ipd=1017

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Aucun commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!