Hell's horsemen, tome 1 : Indéniable de Madeline Sheehan

Synopsis : J'avais cinq ans lorsque j'ai rencontré Deuce, il en avait vingt-trois. C'était le jour des visites à la prison de Riker. Mon père, Damon Fox dit "Preacher" et président du club de motards des "Silver's Demon's" de New York avait écopé de cinq ans pour agression et usage d'une arme mortelle. Ce n'était pas la première fois qu'il faisait de la prison, et ce ne serait pas la dernière. Les Silver's Demons étaient des criminels reconnus qui vivaient selon le Code et n'en avaient rien à foutre de la société moderne et tout ce qu'elle implique.''

''Je n'ai jamais oublié le jour où Eva a débarqué dans ma vie complètement foireuse, faisant virevolter ses couettes, des converses aux pieds et partageant ses cacahuètes avec moi. Elle ma dérobée en un instant toute la décence qui me restait, c'est à dire peu, mais elle me l'a prise putain de merde et je lui appartiens depuis.''

Mon avis :
Étant donné les avis divers et variés que l'on peut lire sur cette série, j'avoue que j'avais hâte de la découvrir. Et globalement j'y ai retrouvé les ingrédients que j'attendais, de la violence un peu, des gars complétement déjantés et qui ne respectent pas grand chose beaucoup et un couple au centre assez spécial ! J'ai juste été un peu déçue par le fait que l'auteur passe un peu vite sur les différentes périodes de la vie des personnages (j'aurai aimé en savoir plus) et surtout on a une première moitié quelque peu redondante "je t'aime, on couche, je m'en vais et on recommence la même quelques années plus tard" alors que le final nous réserve quelques surprises.

Eva est fille de biker. Élevée par son père seul (et toute sa clique), la petite fille n'a pas la langue dans sa poche et sait répondre à son entourage et surtout se faire aimer. Si je n'ai pas du tout (mais alors du tout) aimé sa relation avec Frankie, j'ai trouvé qu'Eva apportait beaucoup d'humanité au monde dans lequel elle évolue. Sa relation avec Deuce par contre est à la "je t'aime moi non plus", la première moitié tournant un peu en rond et les choses se répétant à différents moments de leurs vies. J'ai eu plus d'une fois envie de secouer Deuce mais ses façons de faire correspondent malheureusement à ce que j'attendais de ce biker chef de son clan. Il n'a que peu de respect pour la femme, saute tout ce qui bouge.... j'ai eu surtout l'impression qu'il essayait par tous les moyens de se sortir Eva de la tête mais il ne prend pas souvent les bonnes décisions.... voir même jamais.

L'intrigue est assez simple (surtout au début) mais dans la seconde moitié les choses commencent à s'accélérer et tiennent le lecteur en haleine. Eva est une jeune femme qui se laisse détruire petit à petit alors qu'elle a un caractère fort. Comme je disais au début j'ai détesté sa relation avec Frankie et celle qu'elle devient à son contact. Ce type est tout simplement taré, complétement déjanté et il traite de la pire des manières celle qu'il est sensé aimer. Cette relation malsaine fait que j'ai eu parfois envie de secouer Eva d'autant qu'elle continue ensuite avec une autre personne. Les mots sont assez souvent durs et même si les scènes crus sont assez nombreuses, ce ne sont pas elles qui m'ont le plus "choquée" mais vraiment les relations morales entre les personnages.

J'ai adoré voir tout ce petit monde changer au fur et à mesure que les évènements leurs mettent des claques, Deuce prend conscience de certaines choses (encore heureux pour lui) et Eva doit composer avec certaines de ses actions. La monogamie n'est pas monnaie courante et cela peut interpeller le lecteur à plus d'une reprise. C'est un monde sans fioriture, sans strass et sans paillette que nous décrit l'auteur et grâce à ses mots on peut s'imaginer sans peine ce que traverse les personnages. Le final correspond parfaitement à l'idée que je m'en faisais, à la fois avec de la violence et de l'amour et je suis curieuse de retrouver le nouveau couple décrit par la suite !  

En bref, ce premier tome nous plonge directement dans un monde fait de violence, d'amour, de haine, parfois même de manque de respect pour la femme. Les personnages sont assez souvent détestables, on a du mal à comprendre leurs décisions mais on ne peut que vouloir savoir de quelle manière cette histoire va se terminer. C'est pas joli joli mais j'ai été prise dans cette intrigue et ravie de la conclusion ! Vivement la suite !

Note : 16/20

A lire si vous aimez :
- les relations homme femme très spéciales, les bikers et leur monde bien à eux

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- les façons très sexistes de traiter les femmes

J'ai lu ce livre en LC avec Karline d'un Brin de lecture, retrouver son avis ici

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Commentaires

  1. Je n'ai pas encore lu de romans de Bikers mais j'avoue que je suis curieuse de tenter quelque chose comme ça !

    RépondreSupprimer
  2. il me tente malgré tout, même si je n'ai pas vu que des bons avis, j'ai bien envie de me faire ma propre opinion ;)

    RépondreSupprimer
  3. Assez d'accord avec toi , on déteste beaucoup de choses dans ce récit mais on reste scotcher jusqu'au bout et on en redemande ....

    RépondreSupprimer
  4. Je crains que cette trad française gâche un peu le récit. Non pas à cause de la traductrice mais juste parce que certains passages et certaines expressions sont intraduisibles. Cela reste une série que j'adore malgré tout car les personnages sont des anti héros et que c'est une romance qui bouscule un peu :D

    RépondreSupprimer
  5. C'est cool, je lisais beaucoup de commentaires négatifs alors que moi j'accroche pas mal (je n'ai lu que la première moitié) et j'avais peur d'être la seule à apprécier. :D (Enfin, ça me fait penser à la série Sons on Anarchy que j'adorais du coup j'étais pas hyper objective.)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!