Alice d'Emma Becker

Synopsis : Alice a vingt et un ans, le bel âge, dit-on... Mais, très tôt prise dans la tourmente du divorce parental, désormais en charge de ses deux petites soeurs, comment pourrait-elle encore croire à ce cliché ? Vaillamment, Alice fait front : elle reste vivre avec ses soeurs dans l'immense appartement parisien occupé durant des années par la famille, aujourd'hui peuplé de souvenirs, de photos d'une autre époque. Appartement refuge et prison, appartement liberté aussi, car désormais la vie lui tend les bras. Alice fait la rencontre d'Emmanuel, de vingt ans plus âgé qu'elle, et leur peau, leurs mains inventent aussitôt un langage trouble et sensuel. Ce qui ne devait être qu'une relation de pur plaisir évolue, en dépit de règles du jeu que l'on croyait immuables. Alice, toute d'insouciance et de légèreté, devra quitter au fil du livre et des années ses vêtements de petite fille et s'inventer sa propre vie amoureuse.

Mon avis :
Je dois avouer que le résumé m'a tout de suite attirée. J'étais curieuse de rentrer dans la peau d'Alice, dans ses relations avec les autres et surtout celle avec Emmanuel. Et là, j'ai été assez étonnée, plutôt négativement, par les premières pages qui sont assez vulgaires et qui accumulent les scènes de sexe sans que l'on sache ce qui a conduit les personnages à ce niveau-là. L'entrée en matière a été assez dure mais j'ai eu envie de continuer pour en savoir plus et connaitre les tenants et les aboutissants des décisions d'Alice. Et j'ai assez bien fait, certains passages sont vraiment très intéressants, on commence à en apprendre davantage au niveau du début du second tiers du roman et la plume de l'auteur devient très agréable et sympathique.

Mais on retombe très vite dans certains de ses travers, l'utilisation d'un vocabulaire vulgaire ne donne pas envie de poursuivre même s'il y a aussi quelques moments où l'auteur fait étalage de très belles idées et de beaux sentiments qu'elle met en pratique. C'est ce côté erratique qui m'a poursuivi tout au long de ma lecture, je ne savais jamais de quoi allait être fait le chapitre suivant. On a l'impression que deux personnes ont écrit ce roman sans se concerter ce qui conduit le lecteur à être dubitatif tout au long de ce livre étant donné que deux "styles" différents se côtoient, pour le meilleur ou le pire....

Du coup j'ai eu du mal à m'attacher à Alice et à Emmanuel, on les apprécie par moment et à d'autres on a envie de les secouer et de les baffer. Leurs caractères sont assez durs à comprendre, on ne sait jamais sur quel pied danser avec eux (ni eux d'ailleurs). Je m'attendais à trouver une Alice en quête de sa vie mais j'ai trouvé une Alice complétement déconnectée de la réalité, s'amusant sexuellement parlant avec Emmanuel mais aussi avec d'autres personnes pour expier. Le divorce de ses parents, la blessure que ça a créé en elle, le fait de vivre avec ses sœurs, autant de chose qui ne sont qu'un prétexte pour les scènes de sexe qui semblent hors de propos dans ce roman quand on voit d'autres passages. Je lis très régulièrement des romances érotiques mais ici je n'y ait trouvé que de la vulgarité et je n'ai pas été du tout émoustillée par les personnages ni par ce qu'ils vivent.

Plus on avance dans le roman et plus on se demande vers quoi on se dirige. Comme je le disais au dessus certains passages sont vraiment bien écrit et mettent en exergue le passé et le présent des protagonistes pour qu'on les comprenne davantage. Mais les chapitres ne sont pas datés ce qui fait que j'ai eu énormément de mal parfois à m'y retrouver, je ne savais pas à quelle période on était et même si les faits petit à petit nous permettent de nous situer, j'étais très souvent déstabilisée par ce que je lisais. Par contre le final correspond en tout point à ce que j'en attendais, il est dans une phase "bon jour" de l'auteur et fait montre encore une fois de sa capacité à nous faire ressentir simplement les choses sans fioriture ni vulgarité.

En bref, j'ai trouvé l'écriture de l'auteur par moment superbe, elle sait faire passer les émotions de ses personnages mais quelques lignes après d'une vulgarité comme j'en ai peu lu. J'ai donc été totalement déstabilisée par ces changements, d'autant que j'ai eu du mal à m'attacher à Alice sauf à la toute fin. Qui plus est, on n'a pas ou peu de repère temporel ce qui fait que l'on passe du présent au passé pour revenir à un autre moment sans vraiment s'en rendre compte et sans rien y comprendre. Dommage parce qu'il y a beaucoup de belles idées et que l'auteur a une belle plume lors de certains passages....

Note : 12/20

 A lire si vous aimez :
- voir évoluer une jeune fille qui devient femme

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- la vulgarité crasse et les scènes de sexe

Merci aux éditions Denoël pour cette Alice d'Emma Becker, parue le 8 janvier 2015.

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Commentaires

  1. Je suis assez d'accord avec toi. Je vais essayer de rassembler mes idées et écrire ma chronique.

    RépondreSupprimer
  2. Les scènes de sexe m'ont vraiment rebutées mais comme tu le dis, je ne voulais pas abandonner pour savoir vers quoi ça allait mener.

    RépondreSupprimer
  3. La vulgarité ne m'a pas du tout gêné, par contre je n'ai à aucun moment éprouvé la moindre sympathie pour ces deux personnages. Mais alors vraiment pas !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!