Mauvais garçon de Laurent Bettoni

Synopsis : Meilleur élève de sa promo et diplômé en sociologie et philosophie politique, Thomas, 23 ans, se voit refuser stages en entreprise et emplois auxquels il postule. D autres lui passent devant, moins compétents mais mieux nés, des « fils de » qui disposent de réseaux d entraide dont Thomas est privé. Alors, en attendant de décrocher un vrai boulot qui lui permettrait de vivre une vie décente aux côtés de sa petite amie, Thomas bricole avec les gars de la cité, deal et autres matos tombés du camion, tout en aiguisant sa rancoeur. Si rien ne bouge, Thomas risque de prendre perpète en HLM : « horizon lointain limité » et de crever lentement dans sa cage de béton. Jusqu au jour où son directeur de soutenance, Louis Archambault star médiatique des sociologues politiques lui propose de venir l aider à gérer Ideo, un site d opinion qu il dirige anonymement sur le Darknet, réseau parallèle du web où la confidentialité et l anonymat sont de rigueur, octroyant une certaine impunité aux utilisateurs dotés de mauvaises intentions (trafic de drogue ou d armes, manuel de terrorisme, combats clandestins, service de tueurs à gage, etc.). Et comprend rapidement la raison pour laquelle le professeur opère à visage masqué. Ideo propage des thèses extrémistes qu Archambault se garde bien de soutenir en public, et qui, de prime abord, interloquent Thomas. Simplement, par-delà ses idées dangereuses et discutables, l homme est aussi le seul à lui apporter une aide providentielle quand tous lui tournent le dos... Jusqu où l élève sera-t-il prêt à suivre le maître ?

Mon avis :
J'avais beaucoup aimé le premier tome d'Arthus Bayard (en jeunesse) et j'étais curieuse de découvrir la plume de l'auteur dans un genre totalement différent. On est très rapidement pris par l'intrigue, on a du mal à le lâcher avant le dernier mot et les rebondissements sont nombreux et bien placés pour maintenir le lecteur en haleine. Je regrette juste quelques petites choses dans le caractère des personnages et surtout j'ai du mal avec le fait qu'il faille picoler et se droguer pour planer et passer un bon moment. Ça ne m'a jamais plus dans aucun roman et celui-ci ne fait pas exception même si on peut comprendre pourquoi l'auteur a choisi cette voie quand on lit la fin.

Thomas est quelqu'un de très intelligent, qui a réussi dans ses études mais qui malheureusement pour lui sort d'un HLM. Il n'a pas le piston qu'ont certains et quand il se fait éjecter de son poste par un "fils de ponte", il l'a vraiment mauvaise. Commence alors pour lui une descente aux enfers mais il va être repêché par celui qu'il a toujours estimé, le professeur Archambault avec lequel il a étudié. Mais ce dernier lui propose un travail sous terrain, gérer et animer le site Ideo sur le darknet, site qui fait l'apologie de la méritocratie et qui balance les dérives de notre société de manière anonyme et assez virulente.

J'ai eu du mal à m'attacher aux personnages même si ce qui leur arrive est tellement bien décrit que l'on s'imagine sans peine les évènements qui se succèdent dans la vie de Thomas. Son passé, son présent et son futur se télescopent, le jeune homme est perdu dans une vie qu'il ne veut pas vivre et essaye de s'en sortir. Il ne veut pas de la vie qu'ont ses parents, il aspire à quelque chose de différent et son entourage trouve qu'il prend la grosse tête. On plonge facilement dans son monde, j'ai adoré toute la partie sur le Darknet et le site Ideo sur lequel Thomas fait des rencontres assez spéciales. Il balance sur des faits de société, on est d'accord ou pas avec ses idées et on n'adhère pas forcément mais on a l'impression qu'il exprime ce que beaucoup pensent. Certains passages sont assez violents et ne laissent pas beaucoup de place à la mansuétude mais la discussion est toujours ouverte.

Plus on avance dans l'intrigue et plus Thomas est poussé à bout, on voit bien qu'il se fait manipuler mais on ne comprend pas avant que certaines révélations ne tombent qui se cache derrière cette histoire. L'intrigue est vraiment spéciale mais on est pris dedans comme dans une toile d'araignée et j'ai adoré la découverte que l'auteur nous propose des "dessous" sombres du net. Je n'ai par contre pas apprécié l'apologie de la drogue et de l'alcool pour s'amuser parce que sans ça ça n'est pas possible... Même si ça sert les évènements, c'est vraiment ce qui m'a le moins plu et m'a souvent fait lever les yeux au ciel. Ainsi que la caricature qui est parfois faite des personnages. Après ça reste un ressenti, peut être que j'ai faux dans ce que j'imagine. Les perceptions sont toujours différentes et pour moi, fille de la campagne, j'ai eu un peu de mal.

Le final est assez dur, on a enfin toutes nos réponses et on se retrouve plongé jusqu'au coup avec Thomas dans ce monde sous terrain... on a touché du doigt certaines choses mais beaucoup restent cachées et ne se dévoilent qu'à un petit nombre...

En bref, un roman court et prenant, on vit sans peine les différentes phases par lesquelles passe Thomas et même si je ne me suis pas attachée aux personnages, j'étais curieuse de voir où l'auteur allait nous amener. L'apologie de la drogue et de l'alcool pour passer un bon moment m'a souvent agacée même si ça "sert" l'intrigue. Et j'ai trouvé certaines choses un peu cliché mais n'ayant jamais vécu en cité il est difficile de dire si c'est fiction ou réalité... A lire donc pour la balance de certains faits et pour l'écho que ce livre peut avoir en chacun de nous.

Note : 16/20

A lire si vous aimez :
- les dénonces des dérives de notre société

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- drogue, alcool...

Merci aux éditions Don Quichotte pour cette lecture (et à l'auteur pour la dédicace)

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Commentaires