Francesca : Empoisonneuse à la cour des Borgia de Sara Poole

Synopsis : Rome, été 1492. Une époque troublée pour la chrétienté, qui s'est rendue coupable quelques mois auparavant de promulguer l'édit décrétant l'expulsion de tous les Juifs d'Espagne. Mais la cité éternelle s'émeut moins de leur sort que de celui du pape, Innocent VIII, dont on dit qu'il est mourant. Cette nouvelle attise pourtant davantage les ambitions qu'elle ne suscite la prière.
Au service de la famille des Borgia depuis toujours, Francesca apprend la mort de son père (l'empoisonneur attitré de la famille) dans des circonstances douteuses. Commence alors pour elle une quête de vengeance, qui la pousse à prendre la suite de son père.
Ses recherches vont lui faire découvrir que l'expulsion des Juifs d'Espagne n'est que le prélude à des actes plus monstrueux encore et que le pape, à la santé déclinante, compte bien autoriser depuis le Vatican. Il s'agit à présent de le neutraliser, tout en aidant Rodrigo Borgia, son maître, à être élu pape par le conclave.

Mon avis :
Depuis qu'il était sorti en grand format j'étais tentée par ce roman. A sa sortie en poche j'ai donc sauté le pas et j'ai bien fait parce que j'ai passé un excellent moment dans le monde de Francesca.
La pauvre a perdu son père dans une attaque horrible et veut le venger à tout prix. Et le prix, elle est prête à le mettre pour devenir empoisonneuse officielle de la famille Borgia. L'ambiance est oppressante dès les premières pages avec un premier meurtre qui donne le ton de l'aventure. Les pages se tournent toutes seules, j'ai adoré apprendre à connaitre Francesca, voir la jeune fille s'endurcir et prendre la pleine mesure de ce qu'elle attend de la vie. Je me suis très vite attachée à elle malgré son côté un peu sombre et j'avais envie d'en apprendre davantage et de la voir ouvrir son cœur. Mais il est souvent aussi dur que sa tête et même si elle prend son rôle très au sérieux, rien ne pourra la faire dévier de sa vengeance.
Elle est entourée par la famille Borgia, j'ai adoré le côté historique qui est bien présenté sans être rébarbatif ni trop complexe. Évidemment la religion est au centre de l'aventure mais l'auteur n'appuie pas trop dessus, elle s'en sert plutôt de fil conducteur pour les nombreuses intrigues et histoires autour de la Papauté. La guerre avec les juifs est sous-jacente et j'ai adoré l'intrigue dans l'intrigue, voir Francesca se débattre au milieu des trahisons, de la confiance qu'elle voue aux gens et surtout au milieu des nombreux secrets qu'elle cache à l'homme le plus puissant de la ville de Rome. Les personnages sont tellement bien décrits qu'on se les imagine sans peine évoluant devant nos yeux et on a l'impression, grâce aux mots de l'auteur d'être totalement immergés dans cette ambiance très spéciale. Certains passages sont un peu plus calmes mais globalement l'ambiance est telle qu'on ne s'ennuie jamais, on se demande qui croire, qui va trahir qui, de quelle manière les choses vont se dérouler et qu'est ce qu'on va apprendre de nouveaux sur les personnages.
Le final est tout simplement explosif et donne le la pour la suite des aventures de Francesca ! Vivement que je retrouve tout ce petit monde pour voir de quelle manière elle va pouvoir continuer d'assouvir sa vengeance....

En bref, un roman palpitant servi par des personnages troubles et dangereux. J'ai adoré Francesca, sa façon de voir les choses et de vouloir se venger. Tant que sa mission l'aide dans ses objectifs, elle n'en démord pas et se retrouve souvent en fâcheuse position. J'ai adoré l'ambiance, les complots, les trahisons et tout ce qui en découle....

Note : 17/20

A lire si vous aimez :
- la vengeance, les complots, les trahisons, l'ambiance médiévale...

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- voir ci-dessus !

Merci aux éditions Pocket pour m'avoir permis de passer cet agréable moment de lecture !

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Share:

2 commentaires

  1. Ce livre me tente depuis un certain temps. Il faudra que je me laisse tenter bientôt.
    Très bel avis.

    RépondreSupprimer
  2. Avant de démarrer ma lecture de ta chronique, je me suis dit "oh, il me tente depuis qu'il est en grand format", du coup la première phrase de ton article m'a fait sourire :) Et à la fin, et bien, il me tente toujours...

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!