Séduis-moi si tu peux de Jennifer Crusie

Synopsis : Calvin Morrisey ne parie que s'il est sûr de gagner. Mais rien n'est joué à l'issue du dîner avec Minerva Dobbs, bien décidée à fuir les séducteurs. Les deux célibataires que tout oppose décident de limiter les dégâts et de ne pas se revoir. Mais le destin en a décidé autrement... Ensemble, ils devront déjouer la théorie du chaos, faire face à une psychologue peu commode, à un chat à l'intelligence inquiétante, et à d'autres enjeux bien plus risqués que tout ce qu'ils avaient pu imaginer. Le plus grand d'entre tous : accepter de croire au grand amour.

Mon avis :
Les personnages : Minerva, surnommée Min, est une jeune femme qui n'est pas très bien dans sa peau. Décrite comme ronde, elle ne sait pas se mettre en valeur mais il faut dire que sa mère rabâche un peu toujours les mêmes choses ce qui a tendance à la mettre au ras du sol en ce qui concerne la confiance en soi. Elle est pourtant intelligente, ne se laisse pas marcher sur les pieds par ses amies mais fait la carpette devant sa mère (celle-ci est une garce de compétition du début à la fin...). Et en plus, sa vie amoureuse est assez compliquée, elle se fait larguer par David au tout début du roman pour d'obscures raisons et les choses s'enchainent... J'ai adoré sa force de caractère, sa façon de reconnaitre ses torts, d'écouter ce que lui disent les gens même si ça ne lui fait pas toujours plaisir et de remonter la pente, petit à petit, aidée en cela par Calvin.
Ah Calvin, on pourrait écrire un roman sur lui (comment ça c'est le cas ici??). Plutôt beau gosse, il ne veut pas se fixer et continue de papillonner de fille en fille. Pourtant il cache un cœur d'or, une grand empathie vis à vis des autres mais a tellement peur de reconnaitre ses sentiments qu'il préfère fuir. Ou alors il n'a jamais trouvé la bonne et il la cherche désespérément sous chaque soutien-gorge qui croise sa route ! Quand il rencontre Min, on peut dire que ça fait des étincelles. Leurs caractères sont très différents mais ils ont tous les deux quelque chose de particulier qui fait que l'on s'attache très facilement à eux et surtout à eux "ensemble". On rit, on pleure, on les engueule, on imagine les scènes sans peine et on prend un plaisir évident à les voir petit à petit avancer dans la même direction alors que c'était loin d'être gagné !

Ce qui m'a plu : Même si on connait le dessus et le dessous d'un sandwich romance, ce qui me plait dans ce genre de lecture est de découvrir quelles sont les garnitures au milieu. Et il faut dire que quand on lit Séduis-moi si tu peux, les garnitures sont toutes très différentes les unes des autres pour notre plus grand plaisir.
L'auteur nous séduit petit à petit avec ses personnages qui sont tour à tour agaçants, drôles, flippants, attendrissants et j'en passe. Les situations cocasses se succèdent, elles alternent avec des moments de bonheur, des moments tendres, des moments stressants. L'auteur réussi à nous faire passer par une palette assez vastes de sentiments, on soutient Min quand sa mère la "maltraite", on hurle après Cal quand il n'ouvre pas les yeux face à ce qu'il a et bien évidemment on savoure les moments d'intimité qu'ils connaissent même si parfois c'est assez compliqué avec eux...
J'ai adoré aussi suivre les deux laissés pour compte de l'histoire, David qui a largué Min comme une malpropre mais qui veut finalement la récupérer (ou pas) et Cynthia qui voyait dans Cal l'homme de sa vie et qui ferai tout pour le retrouver dans son lit. Cela nous vaut quelques fou-rires, ils se mettent dans des situations indéfinissables et l'auteur a une telle façon de raconter qu'on a l'impression de voir littéralement défiler le film devant nos yeux.
Et que dire des amies de Min, sa famille, les amis de Cal et sa famille, ils ont tous un rôle à jouer, j'ai aimé les caractères différents qu'ils ont, ce qu'ils apportent comme positif ou négatif à notre couple, la façon qu'ils ont de se comporter avec en leur présence ou quand ils sont seuls.
L'auteur s'attarde aussi, en plus des sujets plus légers, sur des choses plus sérieuses comme la façon qu'on les gens de se percevoir malgré ce qu'on leur dit. Malgré son tour de taille, Min apprend beaucoup de choses sur la beauté qu'elle dégage sans s'en rendre compte, sur les messages qu'elle fait passer au travers de ses tenues. C'est une jeune femme adorable qui s'arrête un peu trop au début du roman sur la vision qu'ont les gens de son apparence alors qu'elle a énormément de chose à apporter en plus de son apparence. Et j'ai apprécié son évolution entre le début et la fin et la façon dont change son regard.
Et le dénouement se termine en feu d'artifice, on rit beaucoup malgré des moments assez tristes pour certains et on quitte à regret tout ce beau monde !

Ce qui ne m'a pas plu : Certains passages se répètent un peu et donc parfois le rythme retombe... De même, j'ai trouvé que la mère de Min était vraiment horrible à la dévaloriser en permanence à cause de son poids et que Min ne se rebelle pas vraiment.

En bref, une romance sympathique qui fait passer un très bon moment entre rires, larmes et pincements au cœur. Les personnages sont très sympathiques et malgré quelques clichés on s'attache beaucoup à eux ! 

Note : 17/20

A lire si vous aimez :
- voir évoluer et changer d'opinion les personnages entre la première et la dernière page

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- les clivages "fille ronde ne peut pas sortir avec un mec canon"

Merci aux éditions Milady Romance pour ce très agréable moment ! En librairie le 21 février !

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Share:

1 commentaires

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!