Puzzle de Franck Thilliez

Synopsis : Et si on vous demandait de mourir… dans un jeu ?
Ilan et Chloé, deux jeunes gens spécialistes des chasses au trésor ont rêvé des années durant de participer à la partie ultime, d’un jeu mystérieux dont on ne connaît pas les règles, dont on ne connaît pas l’entrée, et dont on ne sait même pas s’il existe. Mais dont on connaît le nom : Paranoïa.
Lorsqu’un an après leur rupture Chloé réapparaît dans la vie d’Illan en lui annonçant qu’elle sait comment jouer, ce dernier a totalement rompu avec l’univers des jeux, et vit isolé dans la maison de ses parents disparus en mer. Officiellement morts, mais Ilan est persuadé qu’ils ont été enlevés à cause de leurs recherches scientifiques. Après avoir refusé l’aventure, Illan cède alors que Chloé lui fait part de la rumeur : le gagnant remporterait 300 000 euros.
Après un premier jeu de pistes dans Paris, les deux amis sont enfin sélectionnés. C’est alors qu’ils découvrent la règle numéro 1 : « Quoiqu’il arrive, rien de ce que vous allez vivre n’est la réalité. Il s’agit d’un jeu. », rapidement suivie, à leur arrivée sur les lieux du jeu - un gigantesque bâtiment isolé en pleine montagne appelé Complexe psychiatrique de Swanessong – de la règle numéro 2 : « L’un d’entre vous va mourir. »
Quand les joueurs découvrent le premier cadavre, quand Ilan retrouve dans le jeu des informations liées à la disparition de ses parents, la distinction entre le jeu et la réalité est de plus en plus difficile à faire…
Et Paranoïa peut alors réellement commencer…

Mon avis :
Les personnages : Ilan est un jeune homme qui a tout perdu. Ses parents sont décédés dans un accident de bateau, son boulot ne lui plait pas, il est célibataire et se sent persécuté. Lorsque Chloé, son ex fait à nouveau irruption dans sa vie, il sait qu'il n'a pas envie de replonger dans une chasse au trésor mais il craque quand même quand elle lui fait miroiter une grosse somme d'argent. Je n'ai pas vraiment réussi à m'attacher à eux, à leurs façons de faire et de penser. On est embrouillé dans leurs sentiments, dans ce qu'ils ressentent et dans la folie qui semble les guetter. Pourtant ce sont des jeunes gens sympathiques au premier abord et que l'on apprend à connaitre petit à petit mais je n'ai ressenti aucune alchimie avec eux ce qui fait qu'au départ j'ai eu du mal à me plonger dans leurs aventures.
Ils sont intelligents, ils décodent très vite les différentes pièces du puzzle et ils entrent dans un jeu nommé à juste titre Paranoïa. Mais qu'est ce qui est la réalité et qu'est ce qui est réel ? Ils se débattent dans ces deux notions qui font que le lecteur est plongé dans un monde étrange, glauque et stressant. Les embuches sont nombreuses et notre couple ne sait plus à qui faire confiance, qui croire et quelle est la part de vérité et de fiction. Ils évoluent tous les deux dans ce monde et petit à petit on voit Ilan devenir méfiant, à la limite de la folie. Il pense qu'on lui en veut, que la mort de ses parents n'est pas un accident et qu'ils cachaient des choses au monde entier.
Entre vérité et mensonge, on apprend donc à les connaitre et ce qu'on voit n'est pas vraiment sain mais plutôt glauque....

Ce qui m'a plu : La fin (oui je sais je commence bizarrement). Je ne m'attendais pas à cela étant donné le reste du récit et j'ai été complétement scotchée par ce que l'auteur fait à ses personnages et aux lecteurs surtout. Le récit est flippant, les morts sont nombreuses et l'ambiance est vraiment glauque. Si le début peut ressembler à d'autres livres (une histoire de jeu, en ce moment on en voit pas mal), la suite est vraiment très déstabilisante. On est plongés dans les aventures d'Ilan et de Chloé et en parallèle on suit aussi l'histoire d'un personnage qui croisera leur route. Les pages se tournaient toutes seules une fois que j'ai eu passé la première moitié. J'ai plongé totalement dans le complexe de Swanessong avec Ilan, Chloé et les autres compétiteurs.
Ils doivent passer un certain nombre d'épreuves qui les rapprochent des 400 000 euros à la clé de leur course. Mais Ilan comprend que les choses clochent, certains meurent, d'autres se retrouvent suspectés et les évènements s'enchainent. Ils vivent des moments très durs dans ce complexe géant qui pourrait être leur dernière demeure. Puis, petit à petit, le jour commence à se faire dans la réalité et on commence à entrevoir le bout du tunnel avec eux. J'ai trouvé vraiment flippant toute cette partie (le reste l'était aussi mais quand même moins), les découvertes qui sont faites dans cet ancien asile psychiatrique, les pratiques qui étaient utilisées sur les malades et leurs buts... 
Puis approche le dénouement, les révélations s'enchainent et le lecteur ne peut pas lâcher le livre sous peine de devenir fou... vous serez prévenus...

Ce qui ne m'a pas plu : J'avoue, après Addict et Le jeu, je craignais de replonger dans un livre ayant le même thème. Même si le but est différent, globalement le début de ce roman se passe comme les deux autres et j'avoue avoir été un peu blasée au départ de retrouver un schéma similaire. Mais la plume de Franck Thilliez nous scotche petit à petit à son récit et une fois passée la moitié, je n'ai pas pu le lâcher avant de savoir ce qui allait se passer.Par contre, j'ai eu du mal à m'attacher aux personnages et la fin m'a permis de comprendre pourquoi et ce qui m'avait poussée à ressentir ces choses...

En bref, à mon gout des personnages peu attachants mais une ambiance extrêmement bien faite qui pousse le lecteur dans ses derniers retranchements avant de sombrer dans la folie. Encore une fois l'auteur nous fait nous poser des questions jusqu'au bout et le dénouement est tout simplement époustouflant.... Je ne m'y attendais pas et j'ai mis quelques heures pour m'en remettre...

Note : 16/20

A lire si vous aimez :
- les ambiances oppressantes, les évènements qui semblent se dérouler sans lien entre eux mais dont on comprend la signification à la dernière page

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- être mené en bateau du début à la fin et les jeux qui mêlent réalité et fiction jusqu'au meurtre...

Un grand merci aux éditions Fleuve noir pour m'avoir permis de lire ce livre en avant première, dans toutes les librairies le 10 octobre ! Un peu moins de deux mois à patienter...

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

5 commentaires

  1. Il me tente bien !

    Merci pour ton avis :)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai adoré cette ambiance de huis clos glacial qui entraîne un suspense psychologique... Je l'ai lu d'une traite, j'étais vraiment prise dans cette intrigue psychologique surtout quand les personnages arrivent au complexe psychiatrique !

    RépondreSupprimer
  3. Mouais, je pense que c'est la fin qui m'a le plus déçue, moi ;)

    RépondreSupprimer
  4. Je suis une très grande fan de Thilliez, j'ai lu tous ces romans, mais là je suis déçue, j'avais deviné la fin dès le 3ème chapître (concernant les identités de Lucas Chardon et d'Ilan) ; quand on est habitué à cet auteur ça saute aux yeux ! Ceci dit je l'ai quand même dévoré en 2 jours, parce qu'un Thilliez est un Thilliez !

    RépondreSupprimer
  5. J'ai découvert cet auteur il y a peu de temps avec Vertige !!! J'ai adoré du coup en allant au salon du polar de Lens, j'ai acheté celui-ci et lui ai fait dédicacer !!!

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!