Cygne noir, tome 2 : Reine des ronces de Richelle Mead

Synopsis : Attention, spoiler sur le tome 1 !
Eugénie est devenue reine des Terre-de-Daléa. Mais ça n'a rien d'une vie de château. Son royaume est en ruine, tout comme sa vie sentimentale... Et il y a toujours cette prophétie qui annonce que son premier né détruira l'humanité. Pour l'heure Eugénie s'inquiète. Des jeunes filles sont enlevées en Outremonde et tous s'en contrefichent y compris les hommes de sa vie. Qu'est-ce que ça cache ?

Mon avis :
Les personnages : Eugénie a fort à faire, vivre dans notre monde et gérer son royaume dans l'outremonde. Elle a beaucoup de bonne volonté surtout quand elle comprend de quelle manière pour le moins intime Terre de Daléa lui est liée et ce qu'elle risque si elle laisse son royaume de côté. C'est une jeune femme qui croque la vie à pleine dent, elle ne se laisse jamais abattre et essaye toujours de trouver des solutions aux problèmes qu'elle rencontre.
Par contre niveau amoureux, même si sa relation avec Kiyo lui fait du bien (surtout au niveau sexuel d'ailleurs), elle a quand même quelques réticences. Est il vraiment corps et âme à elle? Est il capable de comprendre sa nouvelle vie? Autant de questions qui font que malgré l'amour qu'ils se portent, des nuages rodent en permanence.
Quant à ses relations avec ses sujets de l'outremonde et avec Dorian, au départ pour le moins conflictuelles, elle comprend qu'elle leur est liée et que même si elle ne veut pas en entendre parler, elle est bien obligée de prendre ses nouvelles fonctions à coeur.
Dorian et Kiyo ont son bonheur à portée de main mais ils ont tous les deux du mal à percer la carapace d'Eugénie. Elle ne fait pas vraiment confiance au premier et le deuxième ne la soutient pas complétement dans tout ce qu'elle entreprend. Elle sait qu'elle ne peut compter que sur elle, encore plus quand elle se retrouve dans une fâcheuse position. Ce passage est vraiment dur pour Eugénie mais elle n'en ressort que plus forte et le 3ième tome promet beaucoup de choses....

Ce qui m'a plu : La pauvre Eugénie a maintenant deux mondes à gérer, le sien d'où elle expédie toujours les noblaillons dans l'inframonde ou dans l'outremonde et son nouveau royaume dont elle est devenue la reine par la force des choses.
On plonge directement dans les affres de son règne, Eug doit rendre visite à Maïwenn, faire des courbettes à des gens contre qui jusqu'à présent elle luttait.
Elle arrive assez bien à faire la part des choses entre le monde des humains et le monde des noblaillons, elle ne veut pas d'interactions entre les 2. Pourtant les choses ne sont pas faciles quand elle se rend compte que son peuple souffre et surtout que certaines de ses sujettes disparaissent à priori vers le monde des humains.
Heureusement, elle trouve dans Dorian un allier inattendu et Kiyo est aussi là pour elle, la soutenant la plupart du temps malgré ce qu'il peut en penser.
Les pages se tournent très facilement, on a toujours envie de savoir comment Eugénie va réussir à s'en sortir,  entre toutes les taches qu'elle s'assigne, son apprentissage de la magie en temps que fille du seigneur de l'Orage... L'auteur arrive à nous faire pénetrer dans son monde très facilement, certains passages étant très durs pour Eugénie qui est un personnage vraiment très attachant de par sa manière de vouloir faire le bien.
Sa relation avec les hommes est un peu compliquée étant donné que tout le monde dans l'outremonde  veut la mettre enceinte pour réaliser la prophétie. Son aventure avec Kiyo évolue, elle a quand même un peu de mal avec car il multiplie les visites à Maïwenn qui est sur le point d'accoucher. Quant à Dorian, toujours autant d’ambiguïté dans leur relation mais ça n'est que pour notre plaisir, j'ai adoré leurs joutes verbales !
En bref, de la magie, des luttes de pouvoir, une héroïne qui en veut font de ce deuxième tome une excellente lecture du genre !

Ce qui ne m'a pas plu : Ce livre n'a pas été un coup de cœur mais j'ai bien du mal à dire ce qui ne m'a pas plu, je pense qu'il n'y a rien de spécial, juste une impression qui reste après ma lecture...

Note : 18/20

A lire si vous aimez :
- les imbroglios entre créatures, les différents mondes, les histoires d'amour
- les personnages féminins forts et qui ne se laissent jamais abattre !

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- les scènes de sexe assez explicites...

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
basset, petit-lips, Yumiko, Galleane
Logo Livraddict

Share:

1 commentaires

  1. Moi dans ce tome franchement je ne vois pas Kiyo et Eugénie ensemble, il m'a déçu. Du coup j'espère qu'elle terminera avec Dorian, seul l'avenir nous le diras.

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!