Graceling, tome 3 : Bitterblue de Kristin Cashore

Synopsis : Bitterblue avait dix ans quand son père, le roi Leek, a été assassiné et qu'elle est devenue reine de Monsea. Huit ans plus tard, elle tente toujours de diriger le royaume. Mais le passé et l'influence de leek, un tyran pervers qui possédait le pouvoir de contrôler les esprits, empoissonne les rues de la cité. Jusqu'au jour où Bitterblue rencontre deux voleurs : l'un détient la clé sur la vérité du règne de Leek ; l'autre, doté d'un pouvoir exceptionnel, détient celle de son cœur.

Je tenais tout d'abord à remercier les éditions Orbit pour m'avoir permis cette rencontre avec Bitterblue
Mon avis :
Les personnages : Bitterblue est une très jeune reine, elle n'a que 18 ans mais déjà 8 ans de règne derrière elle. Elle est un peu effacée par rapport à son entourage et lorsqu'elle décide d'aller vérifier par elle-même ce qui se passe réellement dans son royaume on ne peut que l'y encourager. Elle est simple (bien qu'elle soit reine), gentille, tendre, elle fait confiance assez facilement et est fidèle à ses opinions et à ses amis. Même si elle est obligée de mentir sur son statut lorsqu'elle rencontre Teddy et Saf, elle est droite et rigoureuse quand elle a une idée derrière la tête. Tout ce qu'elle découvre fait qu'elle se pose des questions sur ceux qui l'entourent. On apprend vraiment à l'aimer au fur et à mesure que les pages se tournent et on lui souhaite le meilleur.
Teddy est un très gentil garçon, il souhaite donner beaucoup de choses aux autres et on ne l'en aime que plus. Quant à Sal, on a beaucoup de mal à le cerner du fait de ses paroles parfois blessantes et parfois gentilles, on a la nette impression qu'il n'arrive pas à exprimer ses sentiments même si il est par moment très véhément.
L'entourage de la reine Bitterblue est varié, on apprend à le connaitre au travers de ses yeux et on aime ceux qu'elle aime et on fait confiance à certains plus qu'à d'autres. J'ai beaucoup aimé Giddon, l'ami indéfectible, une des personnes sur qui Bitterblue peut compter. Vous apprendrez vous aussi à les aimer (ou pas) au fur et à mesure que les pages se tournent...

Ce qui m'a plu : Je le dis d'entrée de jeu, j'ai adoré Bitterblue, le monde proposé par l'auteur et sa façon à la fois de nous décrire ce qui se passe et de laisser l'action se dérouler sans que le lecteur s'ennuie.  On entre dans le vif du sujet dès les premières pages, Bitterblue prenant le risque d'aller dans des caves à histoire voir de quoi il retourne. Elle y rencontre Teddy et Saf, deux jeunes gens avec qui elle devient ami bien malgré elle. Obligée de mentir pour ne pas être découverte, elle en apprend beaucoup sur la vie de son peuple et sur ce qui se raconte sur son père, le tyran Leck.
Elle commence alors à évoluer au milieu des intrigues, des complots et des cachoteries.
Son caractère s'affirme, elle prend la pleine mesure de son rôle et de ce qu'il faudrait qu'elle fasse pour changer les choses. Pourtant, ses assistants ne la guident pas bien et raillent les décisions qu'elle prend. Elle va aller davantage à la rencontre des gens et on va la voir se transformer et devenir une adulte et surtout une reine.
Malgré la densité du récit, les mots glissent tous seuls et on prend énormément de plaisir à suivre la fresque que nous dépeint l'auteur. Les actions se succèdent, ne laissant que peu de temps morts et pourtant on note que l'évolution de Bitterblue est assez impressionnante lors de ses différents moments de réflexion au fil du texte.
On aime apprendre à connaitre ses amis, les nouveaux qu'elle rencontre tout comme ceux de toujours, Po et Katsa en tête. Malgré leur nombre assez importants, on ne se perd jamais dans le rôle de chacun et on est proche d'eux, autant que peut l'être Bitterblue. Certaines réparties sont cinglantes, marrantes ou tristes et on ressent tout ceci très facilement !
En bref, une héroïne géniale, des personnages hauts en couleur, un suspens et une tension présents du début à la fin font de ce livre un excellent moment de lecture, détente et plaisir.

Ce qui ne m'a pas plu : Il se passe beaucoup de choses dans l'entourage de Bitterblue mais elle reste un peu "statique" face aux autres. Elle finit par se réveiller vraiment et agir mais on a l'impression que c'est plus par obligation que par envie (en même temps c'est une jeune reine d'à peine 18 ans, difficile dans ce cas de savoir quelles sont les bonnes décisions ...)

Note : 18/20

A lire si vous aimez :
- les complots, les fourberies, les gens qui n'ont pas été aidés par la vie et la recherche de la vérité pour une jeune fille dont la mémoire est défaillante

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
-  les intrigues de château, les actions soutenues, les personnages principaux féminins (ce dernier point est une boutade :) )

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Share:

1 commentaires

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!