Le Syndrome E de Franck Thilliez

Synopsis : Une affaire étrange bouleverse l'été de Lucie Hennebelle, lieutenant de police à Lille où elle vit avec ses jumelles. Un de ses ex-petits amis a perdu la vue en visionnant un court métrage acheté au fils d'un collectionneur décédé. Un film muet, anonyme, mais surtout, un film à la mise en scène malsaine et au scénario énigmatique. Au même moment, le commissaire Franck Sharko, ancien de la Criminelle et analyste comportemental à l'OCRVP (Office Central pour la Répression des Violences aux Personnes, Nanterre) suit un traitement par stimulations magnétiques au cerveau à cause d'une schizophrénie tenace. Il cède à l'appel du terrain à la demande de son supérieur et contre l'avis d'Eugénie, la petite fille imaginaire qui le suit depuis la mort de sa femme et de sa fille. Dans le Nord de la France, cinq corps d'hommes impossibles à identifier ont été retrouvés deux mètres sous terre. Mains coupées, dents et yeux arrachés, boîte crânienne tranchée, cerveau disparu, tous en état de décomposition avancé. Alors que Lucie découvre les horreurs que cache le film, un mystérieux Québécois l'informe par téléphone du lien ténu qui existe entre cette bobine et l'histoire des cinq corps. Une seule et même affaire grâce à laquelle Lucie et Sharko, si différents et pourtant si proches dans leur conception du métier, vont se rencontrer… Des bidonvilles du Caire aux orphelinats du Canada des années 1950, les deux équipiers vont mettre le doigt sur un mal inconnu baptisé le syndrome E. Un mal d'une réalité effrayante qui révèle que nous pourrions tous être capables du pire…

Mon avis :
Les personnages : Regrouper dans un même livre les personnages récurrents des livres de l'auteur était un passage difficile mais réussi haut la main. D'un côté Lucie Hennebelle, 37 ans, maman de jumelles, le métier de flic chevillé au corps et de l'autre Franck Sharko, la cinquantaine passée, hanté par son passé...On ne se les imagine pas travailler ensemble mais pourtant ils forment un duo de choc et de charme. Lucie, toujours fidèle à elle-même, se jette corps et âme dans cette enquête qui a départ ne la regarde pas. Pour aider un ex à qui il arrive une drôle d'histoire, elle va pourtant laisser sa fille à l'hôpital et partir à la recherche du secret que cache un vieux film. Tête brulée, préférant l'action à la réflexion, elle est pourtant intelligente et comprend assez vite les personnalités de ceux qui l'entourent. Quant à Sharko, il est amené à sortir de son placard pour cette enquête, essayant de passer outre les fantômes qui l'entourent. C'est un homme détruit par la mort de celles qu'il aimait le plus, trouvant dans son métier un moyen d'extérioriser la violence qu'il a en lui. On espère, du début à la fin, qu'ils arriveront à traverser ces épreuves et à en ressortir plus vivants que jamais.

Ce qui m'a plu : On entre dans le vif du sujet dès les premières pages. Comme toujours, Franck Thilliez a réussi à me surprendre et à me prendre aux tripes. Les pages se tournent très facilement, on veut toujours en savoir plus, plongés dans l'horreur de ce que le cerveau humain peut imaginer de pire. Des meurtres, une enquête qui nous emmène à différents endroits comme l’Égypte ou le Canada et bien sûr en France et en Belgique font défiler les mots sans que l'on s'en rende compte. Les personnages de Lucie et de Franck sont vraiment à part, truandés par la vie mais l'aimant malgré tout, on apprend à les connaitre davantage et à les aimer encore plus. Au fur et à mesure de l'avancée de l'enquête, on comprend en même temps que les deux enquêteurs ce qu'est le syndrome E, ce qu'il représente pour l'humanité, pour nos générations et celles de nos enfants. Les cerveaux qui ont imaginé tout cela peuvent sembler à la fois fous et géniaux, imaginant les autres applications qui pourraient être utilisées à la place de ce qu'ils en font. Et puis la fin ouvre beaucoup de portes et nous laisse complétement dans l'attente de la suite !
En bref, des personnages toujours aussi attachants, une intrigue palpitante et un écho dans notre vie font de ce livre une excellente lecture du genre, française qui plus est !

Ce qui ne m'a pas plu : Certains détails sont vraiment sordides mais l'auteur nous apporte, grâce à ces horreurs un certain nombre d’interrogations sur le monde dans lequel nous vivons !

Note : 18/20

Pour finir : vivement que la suite sorte en poche....

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Share:

7 commentaires

  1. J'ai beaucoup aimé ce livre bien que j'ai un peu de mal avec les manipulations mentales et les expériences sur le cerveau. La suite est grandiose, j'ai adoré.
    Bravo pour ta résolution 2 thrillers par mois.

    RépondreSupprimer
  2. Je commence à me demander si je ne suis pas la seule qui est un problème avec Franck Thilliez ...
    J'ai lu La Chambre des Morts cet été et malgré le fait que l'intrigue était intéressante, j'ai eu beaucoup de mal avec le style de l'auteur ...
    Mais avec tous les avis positifs que je voie, je me demande si je ne devrais pas en tester un autre ...

    RépondreSupprimer
  3. Ton billet me donne vraiment envie de le lire... D'ailleurs je lis souvent de bons avis sur celui-ci et d'excellents avis sur sa suite donc je pense que 2012 sera l'année de ma découverte de Thilliez avec ces 2 titres !

    RépondreSupprimer
  4. C'est un excellent dyptique sur la violence et tu verras le T2 est encore divin (sinon même davantage). En tout cas, Thilliez, chez moi, c'est l'obligation d'acheter chaque parution. Mon mari vient de m'offrir "Vertige" et je sais qu'il ne va pas trainer dans ma PAL :)

    RépondreSupprimer
  5. Il va bientôt faire partie de ma pal celui-ci :)

    RépondreSupprimer
  6. je viens de terminer syndrome E et j'ai hâte de lire la suite est ce que je la trouverai dans Vertige?

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!