Gone, tome 2 : La Faim de Michael Grant

Synopsis : Cela fait trois mois que les enfants de la petite ville californienne de Perdido Beach sont piégés dans une bulle qu'ils ont baptisée la Zone. Trois mois que tous les habitants de plus de 15 ans ont disparu. La nourriture commence à manquer, la famine s'annonce et personne n'a de solution.
Bientôt des dissensions éclatent entre les « mutants », qui développent des pouvoirs surnaturels, et les « normaux ». Le chaos s'installe en ville.
Sans compter qu'un danger bien plus terrible menace les habitants de la Zone. L’Ombre, une créature inquiétante terrée dans les collines, appelle ses serviteurs. Elle s'est réveillée. Et elle a faim.

Mon avis :
Un grand merci aux éditions Pocket Jeunesse pour m'avoir permis cette découverte !
Les personnages : Sam et Caine sont tous les deux retournés à leur monde, l'un à Perdido et l'autre à Coates. Sam est devenu le "maire", prenant sur lui de régler tous les conflits, du petit bobo au manque flagrant de nourriture. Il essaye de porter tous les malheurs de leur nouveau mode de vie sans adulte, ne voyant pas ceux qui essayent de l'aider et de restaurer un semblant de système. Quant à Caine, prostré suite à sa rencontre avec l'Ombre, il n'a finalement qu'un seul but, détruire tout ce qu'il touche. Ils sont tous les 2 les deux faces d'une pièce, aussi opposés que peuvent d'être le nord et le sud. Astrid essaye toujours d'aider Sam, le soutenant autant que possible mais s'opposant aussi à lui quand elle l'estime nécessaire. Quant à Diana, qui n'agit toujours que dans son intérêt, elle est tout de même présente auprès de Caine quand il sort de sa léthargie. Ils forment à tous les 4 les 4 angles d'un carré, les piliers de l'histoire bien que les autres personnages soient aussi suffisamment décrits pour qu'on puisse se les imaginer, surtout Drake et son horrible bras ou Orc et ses déformations. Mais la guerre entre les "mutants" et les humains normaux semblent sur le point d'éclater, le manque de nourriture pouvant rendre les gens fous.

Ce qui m'a plu : L'auteur nous plonge directement dans un compte à rebours comme dans le tome 1. Sauf que cette fois-ci, il est de seulement 106 heures et 29 minutes. Grâce à ça, on est maintenu en haleine du début à la fin de l'histoire, ne sachant pas ce qui va se passer au bout du décompte (s'agit-il d'une disparition, d'une catastrophe ou autre chose), on craint pour leurs vies. On passe toujours d'un groupe à l'autre, ceux de la ville de Perdido Beach, menés par Sam et ceux qui sont au pensionnat Coates avec le terrible Caine à leur tête. Cela permet en plus du reste de ne jamais ressentir de temps mort, d'avoir envie de tourner les pages pour en savoir toujours plus sur ce qui se trame. L'ombre qui a fait son apparition dans le tome 1 semble mener à la baguette certains personnages et Astrid finit par comprendre ce qui se passe réellement et quelles seront les conséquences. La guerre pour trouver de la nourriture a fait vieillir plus vite que la normale ces enfants livrés à eux-mêmes mais certains ressentent fortement le manque d'adultes. La tension est palpable, à chaque page que l'on tourne on se pose des questions sur la zone, on entre sans problème dans leurs têtes et on essaye de réfléchir à comment pourrait-on réagir dans pareille situation. C'est un monde dur, sombre et violent pour des enfants. En bref, un rythme haletant soutenu par des personnages qui se développent fait de ce livre un monde de noirceur post - apocalyptique.

Ce qui ne m'a pas plu : J'ai été agacée plus d'une fois par Sam et sa façon "œillère" de voir les choses et les gens autour de lui. J'en venais même par moment à espérer que quelqu'un arrive à lui ouvrir les yeux pour qu'il voit enfin le monde tel qu'il est devenu et non pas juste un tas de problèmes qu'il a à régler tout seul. C'est ce qui fini par arriver petit à petit...

Note : 17/20

Pour finir : Je me demande ce que nous réserve l'auteur pour les tomes suivants mais à priori ils sont de plus en plus sombres...

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Challenge littérature Jeunesse/ Young Adult : 14/20

3 commentaires

  1. Pour ma part c'est pas tellement Sam qui m'a énervé, parce qu'en fait il joue le rôle que les autres attendent qu'il joue...
    C'est plutôt celui qui avait réouvert le McDo (j'ai oublié son nom) et tout ce qu'il veut faire qui m'agace...
    Sinon, je l'ai trouvé moins bon que le premier, même s'il est quand même très sympa.

    RépondreSupprimer
  2. J'avais était plutôt déçu de ce second tome (comparé au premier). Mais le 3eme est vraiment ... splendide!!

    Et le 4 m'attends sagement dans ma PAL :P

    RépondreSupprimer
  3. je l'ai mais je ne l'ai pas encore lu ça viendra. Moi c'est surtout astrid qui m'agace avec "petit pete" mais bon je crois que l'on en a tous un qui nous énerve^^

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!