Fractures de Franck Thilliez

Synopsis : Alice Dehaene se recueille sur la tombe de sa sœur jumelle, Dorothée, décédée dix ans auparavant. Une question la taraude : à quoi rime cette photo de Dorothée, prise il y a à peine six mois, qu’elle a récupérée des mains d’un immigré clandestin ?
Alice sait que quelque chose ne tourne pas rond dans sa tête. Son psychiatre à l’hôpital de Lille, Luc Graham, doit lui révéler le résultat d’un an de psychothérapie, lui apporter cette lumière qu’elle recherche depuis si longtemps. Mais les événements étranges qui se multiplient autour de la jeune femme vont l’en empêcher : son père, agressé chez lui à l’arme blanche, et qui prétend avoir tenté de se suicider ; ce chemisier ensanglanté qu’elle découvre dans sa douche, à propos duquel elle n’a pas le moindre souvenir ; et cet homme retrouvé nu à un abri de bus et qui semble avoir vu le diable en personne.
Grâce à l’intervention de Julie Roqueval, assistante sociale en psychiatrie, Luc Graham, d’abord dubitatif, se décide enfin à mener l’enquête. Un aller simple vers la folie…

Mon avis :
L'histoire : Alice ne va pas bien. Elle est partie de la ferme où son père l'élevait pour une ville et un semblant de vie normale. Mais ses visites chez un psychiatre la trouble plus qu'autre chose et elle va essayer de comprendre par elle même ce qui ne tourne pas rond dans sa vie... au péril de celle-ci.
Les personnages : Alice est une jeune femme de 25 ans qui n'est que peu sortie de la ferme dans laquelle elle vivait jusqu'à présent. Depuis un an elle suit une thérapie sensée se terminer sous peu. Elle est sur le point de comprendre ce qui lui arrive mais elle est trop faible émotionnellement pour arriver à tout supporter. Elle a du mal à comprendre tout ce qui l'entoure, tous ces mystères et ces cachoteries. Son psychiatre Luc Graham cache lui aussi un passé torturé, il a perdu sa femme et ses enfants dans un accident de voiture et a eu du mal à s'en remettre. C'est pour cette raison qu'il essaye d'aider les personnes qui ont des passés troubles. Il est d'une nature inquiète mais fait tout pour ses patients. Quant au père d'Alice, Claude, dont on apprend une partie du passé dès le début du livre, il est trouble, secret, capable d'être violent mais aussi attendrissant auprès de sa femme Blandine qui a été victime d'un accident dans leur maison et se retrouve victime du Locked-in syndrom qui la cloue sur un fauteuil roulant sans pouvoir communiquer avec l'extérieur. Et puis il y a Julie, qui a recueilli un homme en état de catatonie sous un abri bus et qui essaye avec Luc Graham de lui faire retrouver ses esprits. C'est le personnage que j'ai préféré, elle est entière, droite et elle croit en ses convictions même quand celles-ci se retrouvent ébranlées. Tous les personnages sont très bien décrits et on vit vraiment avec eux, leurs doutes et leurs espoirs.
Ce qui m'a plu : C'est quelque peu difficile d'expliquer tout ce qui m'a plu sans dévoiler quelques parties de l'intrigue, je vais quand même essayer... L'auteur nous entraine dans un thriller psychologique habilement écrit, plein de détails qui finissent par éclaircir le ciel sombre qui plane au dessus d'Alice. Petit à petit, les détails se recoupent, on suit quelques uns des personnages dans leur évolution et on comprend que des traumatismes vécus dans certaines circonstances peuvent détruire un homme, sa famille et sa vie. Il n'y a que peu de sang, toute l'intrigue étant basé sur Alice, ses souvenirs, ses peurs ainsi que les personnes qui l'entourent. Il y a quelques passages troublant lors desquels on se demande où l'auteur veut en venir et quand tout se dénoue, quand on fini par comprendre, tout devient clair, les horreurs dont l'homme est capable, la vengeance, les souvenirs refoulés et les vies perdues. En bref, j'ai encore une fois totalement adhéré à l'auteur, sa façon d'écrire, de nous mener là où il veut et à la complexité de l'histoire.
Ce qui ne m'a pas plu : j'ai été régulièrement perdue au début de ma lecture dans les méandres de l'esprit d'Alice (manque de concentration certainement) ce qui fait que je n'ai pas apprécié tous les détails de l'histoire. A relire pour y faire davantage attention certainement...
Note : 18/20
Pour finir : Pour moi, Franck Thilliez est un des très bons auteurs français de thriller, on est toujours peu déçu par sa prestation et on en redemande! Amateurs d'hémoglobines, passez votre route mais pour tout ceux qui veulent un thriller psychologique, foncez sans aucun doute!

Pour en savoir plus :
Logo Livraddict

5 commentaires

  1. Ce livre me fait régulièrement des petits appels quand je passe en librairie... mais je rézsiste de toute mes forces ! pff, avec un article comme ça, cela va être encore plus dur.

    Biz

    RépondreSupprimer
  2. Celui-ci je l'avais commencé et finalement je l'ai mis de côté pour autre chose il y a quelque temps. Du coup il se retrouve de nouveau dans ma pal. Je pense le lire bientôt :)

    RépondreSupprimer
  3. depuis le RDV auteur de Pimprenelle j'ai très envie de lire d'autres titres de l'auteur! celui ci en fera surement partie!

    RépondreSupprimer
  4. Waouhhhhh ... Une première pour moi avec Franck Thilliez ... autour du thème de la psychiatrie et des troubles du cerveau humain : prenant, angoissant, passionnant, poignant, percutant, étonnant, dérangeant mais captivant !!!!!

    RépondreSupprimer
  5. Ce livre est le premier ouvrage que j'ai lu de Franck Thilliez et j'ai bien apprécié. Du coup, la phrase "Pour moi, Franck Thilliez est un des très bons auteurs français de thriller" me donne envie d'en lire d'autres.

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!