Par le sang du Démon, tome 1 de Virginia Schilli

Synopsis : Dans sa sombre masure, au coeur du Moyen Age, une jeune fille attire les convoitises par sa sublime beauté.
Amoureuse en secret de son frère adoptif, amie d'une étrange occultiste vivant à l'écart du village, elle semble prête à tout pour sortir de sa misérable condition de paysanne. Le destin lui offre l'occasion de croiser le fils du puissant seigneur Sorsele, mais cette rencontre ne se déroule pas sous les meilleurs auspices : violentée, battue, elle se retrouve prisonnière dans les geôles du château.
C'est alors qu'un être mystérieux apparaît et lui offre sa revanche... Mais le prix à payer l'emmènera bien au-delà de la mort, sur les terres d'une souffrance inconnue et implacable.

Tout d'abord, je tenais à remercier les éditions du Riez pour m'avoir permis de faire cette découverte.
Vous trouverez cet article dans le Mag' de Livraddict d'Avril 2011.

Mon avis :
Le monde décrit par Virginia Schilli nous plonge sans fioriture dans la violence et la trahison tout en laissant une porte ouverte sur la beauté de l'amitié, de l'amour et du partage.
Une jeune fille d'une rare beauté se retrouve prise au piège d'un notable et subi des graves sévices. Aux portes de la mort, elle se voit proposer un marché qui sur le moment lui parait équitable.
Malheureusement pour elle, elle apprendra à ses dépends que le démon qui lui a donné sa chance est aussi celui qui lui ouvre les portes de son enfer personnel.
Un mélange entre le bien et le mal va alors s'opérer et la torture engendrée va nous plonger dans les méandres de l'âme humaine.
Virginia Schilli nous fait comprendre sans mal ce que l'âme de la jeune fille traverse. Le fait qu'elle ait été transformée en vampire ne lui apparait au début pas comme une abomination, elle va comprendre petit à petit là où le démon veut l'amener.
C'est un livre assez facile (quelques passages violents tout de même) et très agréable à lire, la plume de l'auteur nous entrainant très facilement et le suspens restant présent du début à la fin.
Le seul "reproche" que je pourrais faire est l'absence de prénom pour la jeune fille que nous apprenons à connaitre, j'aurai aimé pouvoir mettre un nom sur ce "visage".
En clair, le mythe vampirique rencontre encore une nouvelle interprétation, celle qui veut qu'en chacun de nous, même en étant le mal incarné, une part d'humanité subsiste.

Pour en savoir plus :

Share:

3 commentaires

  1. la couverture est attrayante mais ton avis me laisse un doute

    RépondreSupprimer
  2. La couverture me fait très envie, on verra si je vais l'acheter ou pas ;)

    RépondreSupprimer
  3. ton avis est très intrigant, je le note dans un coin à voir !
    ;)

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!