La confrérie de la dague noire T1 : l'amant ténébreux, JR Ward

Synopsis : Dans l’ombre de la nuit de Caldwell, New York, se déroule une guerre mortelle entre les vampires et ceux qui les tuent. Mais, là, vit aussi un groupe de vampires, six guerriers, six frères, qui défendent leur race. Cependant, aucun d’entre eux n’aime autant tuer ses ennemis que Kolher, le chef de la Confrérie de la Dague Noire... Il est le seul vampire de pure race encore vivant et il a un compte à régler avec ceux qui ont massacré ses parents des siècles auparavant. Mais quand l’un de ses plus fidèles combattants est tué, laissant une fille à moitié humaine, orpheline et inconsciente de son héritage, Kolher est chargé de la recueillir et de l’informer de son sort.... Ravagée par une énergie nouvelle qui bouleverse son corps, Beth Randall est incapable de résister à cet homme dangereux et sexy qui vient à elle, la nuit. Ce qu’il raconte l’effraye. Mais ses caresses allument une faim brûlante qui menace de les consumer tous les deux...

Tout d'abord, je tenais à remercier grandement Livraddict ainsi que les éditions Bragelonne/Milady (sites : Bragelonne/ Milady ) qui m'ont permis de découvrir ce livre (ainsi que les deux tomes suivants dont je parlerai dans des futurs billets)
Mon avis :
L'histoire : Beth est une humaine normale, qui travaille pour un journal dans une petite ville de la banlieue de New York. Une nuit, elle se fait agresser et en ressort meurtrie. Pendant ce temps là, son père qu'elle n'a jamais connue demande à un de ses "frères" de la confrérie de la dague noire de l'aider pendant sa phase de transition. En effet, Beth ne le sait pas encore mais elle est de sang mêlé et va devenir un vampire. Lorsque son père est assassiné, Kolher décide d'aider Beth... mais c'est sans compter sur l'attirance qu'ils vont éprouver l'un pour l'autre... La société opposée à la confrérie, les éradicateurs, fait tout pour tuer tous les vampires qui vivent.
Les personnages : Beth est une femme forte de caractère (j'ai "apprécié" sa façon de réagir lors de son agression et la manière dont elle s'en sort) qui a du mal à croire ce qui lui arrive quand Kolher entre dans sa vie. Elle est célibataire et souhaite le rester mais pourtant il ne met pas longtemps à la faire changer d'avis. Elle n'aime pas spécialement les injustices dont elle est victime au boulot mais elle n'a que ça pour vivre. Quant à Kolher, il apparait comme une masse de muscles dépourvu de cœur mais au fur et à mesure de l'évolution de sa relation avec Beth il comprend qu'il peut aimer quelqu'un tout en restant lui-même. Les autres personnages sont moins présents même si j'ai particulièrement détesté le méchant M. X. Les frères de la confrérie auront à priori dans les tomes suivants chacun la vedette, il me tarde de les retrouver pour mieux apprendre à les connaitre.
Ce qui m'a plu : l'idée de la confrérie de vampires qui protège les autres est bien trouvée même si au départ du livre ils semblent s'être éloignés de leur mission. L'évolution de la relation entre Beth et Kolher est bien décrite, même les moments les plus intimes d'ailleurs (certains pourraient être "choqués" du langage un peu "cru"). On alterne de points de vues, en passant des gentils aux méchants sans discontinuer ce qui apporte un bon rythme et évite de s'ennuyer.
Ce qui ne m'a pas plu : un terme m'a un peu déplu dans tout le livre, il est souvent fait état de "femelle" pour parler des femmes et je trouve que ce mot a une connotation vulgaire.
Note : 17/20
Pour finir : à venir, la suite de nos héros dans "l'amant éternel".

8 commentaires

  1. Ha enfin ton avis ! :)

    Je remarque effectivement que nous pensons approximativement la même chose !

    J'ai eu la première réaction que toi avec l'appellation "femelle" et puis, après réflexion, ça m'a paru normal, je trouve (et c'est mon ressenti personnel) que ça n'a rien de péjoratif lorsqu'ils utilisent ce terme, c'est simplement leur façon de catégoriser les deux sexes, tu remarqueras qu'ils disent mâles en parlant des hommes. Ils ne sont pas humain, et je pense que l'auteur a voulu accentuer cet aspect en utilisant mâle et femelle puisqu'en définitive, il n'y a que pour les humains que l'on peut parler d'homme et femme ^^ enfin bref :D

    Ceci étant ... on verra ce que tu penses du tome 2 ! Moi, je me régale !

    RépondreSupprimer
  2. Je ne l'ai pas encore fini mais je pense que je serai moins positive que toi même si ça se lit bien. Et comme toi, Femelle me hérisse ! On va dire "c'est un beau mâle" en parlant d'un mec mais on ne dira pas "une belle femelle" en parlant d'une femme !

    RépondreSupprimer
  3. je suis encore dedans et certains passages sont vraiment très machos et les dialogues me posent un roblème
    mais l'intrigue est bien faite et j'aime beaucoup

    RépondreSupprimer
  4. Encore une histoire de vampire selon moi!Je pense qu'on commence sérieusement à avoir fait le tour de la question! Tout se ressemble!

    RépondreSupprimer
  5. Beth est forte et j'aime ces héroïnes qui ne cries pas au secours toute les deux minutes mais je l'ai trouvé plus en retrait vers la fin. Vivement que je lise le tome 2.

    RépondreSupprimer
  6. Ça y est, fini et commenté ! Je suis finalement assez mitigée sur la partie romance qui, je trouve, prend trop de place et j'aime beaucoup l'univers des vampires ! J'aimerais que l'action elle-même prenne plus de place dans les prochains tomes.

    RépondreSupprimer
  7. C'est vrai que "femelle" m'a un peu fait tiquer au départ. Mais j'ai vite passé outre ! C'est tellement prenant :D

    RépondreSupprimer
  8. Il attends patiemment dans ma PAL !!!!

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!