Stars, tome 1 : Nos étoiles perdues de Anna Todd

Synopsis : Karina Fischer avait dix-sept ans quand son père militaire l’a fait déménagé à l’autre bout du pays, ce qui ne l’a pas dérangé car elle voulait vraiment quitter la Californie. Trois ans plus tard,
Karina travaille comme kiné à la base et se sent bien pour la première fois de sa vie.
Mais les difficultés semblent revenir une fois encore. L’engrenage des affectations de son père ne facilitent pas leurs relations qui deviennent tendues et le comportement quasi incontrôlable de son frère entraîne la famille vers la rupture. C’est à ce moment-là que Karina rencontre Kael. Durant ses premiers rendez-vous de massage le soldat reste silencieux, ce qui apaise Karina. Quelque chose chez lui l’aide à reconsidérer le chaos qui l’entoure. Il ne la connait pas, et n’a pas l’air de vouloir approfondir leur rencontre. Et il ne parle pas… jamais.
Karina voit en Kael la stabilité dont elle a besoin, et comble de silences ses propres illusions. Mais les illusions peuvent se briser aussi vite que créées. Quand Karina pénètre dans le monde de Kael, elle découvre des mensonges plus forts que ce qu’elle pouvait imaginer.
Papier (356 pages) et numérique - Paru en octobre 2018 chez Hugo New Romance

Mon avis :
J'étais impatiente de découvrir ce nouveau roman de l'autrice et je crois que j'en attendais un peu trop parce que ça a été une "mini" déception. Pourtant on commence fort dès le premier chapitre avec un mystère à élucider mais le soufflé retombe assez rapidement. J'étais pourtant toujours plus curieuse de voir le lien entre le premier chapitre qui a lieu dans le présent et le reste de l'histoire qui y conduit mais j'ai trouvé que les trois quarts du roman n'étaient qu'une répétition de la première scène où Karina et Kael se rencontrent... Certes, leur relation évolue petit à petit mais je n'ai jamais ressenti d'étincelle entre eux (ni avec moi d'ailleurs...). Même si j'ai particulièrement apprécié Kael et son côté taciturne, mystérieux, qui n'ose pas se livrer, Karina m'est totalement sortie par les yeux avec son côté gamine, j'ai eu l'impression d'avoir à faire à une adolescente de 14 ans et non pas à une adulte de presque 21 qui travaille, a une maison, vit sa propre vie et devrait avoir la tête sur les épaules...

C'est donc en levant les yeux au ciel un certain nombre de fois que je suis arrivée au bout de ma lecture, l'autrice arrive quand même à happer son lecteur dans son intrigue avec la promesse du premier chapitre mais rien ensuite ne nous tient vraiment en haleine si ce n'est cette curiosité. Les personnages secondaires sont présents sans l'être réellement, j'aurais apprécié de les voir davantage plutôt que de tourner en rond sur les atermoiements de Karina. Je ne sais pas pourquoi je l'ai assez rapidement prise en grippe, elle a pourtant un bon boulot même si certains pensent qu'elle fait autre chose (ah, ces masseuses...), j'ai parfois eu du mal avec ses sautes d'humeur, ses pleurnicheries et son côté très agaçant incapable de prendre une décision ou de dire non même quand elle ne veut pas quelque chose. Elle a tendance à se faire du mal elle-même en restant en contact avec des gens toxiques pour elle et ça m'a agacée...

Elle est pourtant capable de faire beaucoup de choses pour les gens qu'elle aime mais je ne suis pas trop du genre à tergiverser pendant 100 ans si quelque chose me déplait ou si j'ai envie de quelque chose. On a parfois l'impression qu'il se passe énormément de jours entre deux moments alors qu'au final ils se suivent assez rapidement, Karina fait tout pour protéger son frère qui fait n'importe quoi (oui, lui aussi est pour le moins agaçant...) et sa relation avec Kael est une mer avec des vagues qui se répètent inlassablement. Je suis donc passée par plusieurs états tout au long de ma lecture, alternant entre l'envie de continuer et celle d'abandonner mais j'avais vraiment envie d'avoir certaines réponses. Les cinquante dernières pages sont bien plus palpitantes que le reste, les personnages commencent enfin à nous montrer leurs vrais visages et leurs objectifs mais elles laissent aussi pas mal de questions en suspens. Donc forcément je suis curieuse de la suite....

En bref, j'attendais un peu trop de ce roman en le commençant, pensant que l'autrice aurait une plus grande maturité pour ses personnages mais j'ai été clairement agacée par Karina et ses atermoiements, ses retours en arrière, ses doutes et ses peurs pour une personne de presque 21 ans... Par contre Kael et tous les mystères qui l'entourent est bien plus intéressant et j'étais quand même curieuse de voir le lien entre le premier chapitre et le reste de l'histoire. Qui tourne en rond pendant un long moment avant que les choses s'accélèrent et que les masques tombent. Et là bien évidemment c'était la fin du roman...

Note : 10/20

A lire si vous aimez :
- les contextes de l'armée, une famille dysfonctionnelle, les héroïnes indécises

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- une héroïne incapable de faire des choix... même si elle en a quand même fait certains

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Aucun commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!