Inexorable de Claire Favan

Synopsis : Vous ne rentrez pas dans le moule ? Ils sauront vous broyer.
Inexorables, les conséquences des mauvais choix d’un père.
Inexorable, le combat d’une mère pour protéger son fils.
Inexorable, le soupçon qui vous désigne comme l’éternel coupable.
Inexorable, la volonté de briser enfin l’engrenage…
Ils graissent les rouages de la société avec les larmes de nos enfants.
Papier (367 pages) et numérique - Paru en octobre 2018 chez La bête noire

Mon avis :
J'avoue, je n'ai choisi ce titre que par rapport au nom de l'autrice (je suis faible, je sais...), je ne savais pas de quoi il allait parler et si le côté engrenage de la couverture est assez clair, j'étais vraiment curieuse de découvrir cette histoire. Et je dois dire que j'en suis restée sur les fesses, je ne savais pas trop sur quel pied danser en le commençant et je me suis laissée prendre au jeu de la vie de Milo et d'Alexandra. Milo n'a que 4 ans quand des policiers font irruption dans leur maison pour embarquer son père, dénoncé par sa maitresse. Non seulement Alexandra tombe des nues quand elle découvre la trahison de son mari mais elle va en plus devoir faire face aux problèmes de violence dont souffre Milo suite au choc subi. J'ai adoré l'alternance des points de vue qui nous apporte un éclairage hyper violent sur ce que ressent réellement Milo, ce à quoi il doit faire face, la petite voix qui le déconnecte de la réalité et le pousse souvent vers le pire. On le suit au travers des années, on s'attache à celui qu'il devient, qui ne trouve personne pour l'entendre vraiment et pour comprendre ce qu'il pense et sa manière de voir les choses. On va vivre les hauts et les bas au travers de ses pensées et j'avoue, j'ai été parfois choquée du manque d'implication des adultes qui l'entourent et qui se défaussent sur ce qu'ils peuvent face à leur incapacité à le comprendre. Mais on arrive aussi à saisir ce qui les déstabilisent chez Milo et c'est cette ambivalence qui est parfaitement mise en avant au travers des mots de l'auteur.

Et on a le point de vue d'Alexandra, ses souffrances, ses petites joies, la façon dont elle se bat pour garder la tête hors de l'eau et pour défendre son fils envers et contre tout. Mais elle aussi a des faiblesses, des moments où elle a envie de tout lâcher, comme chaque personne qui peut être face à ces problèmes a certainement envie de le faire, je me suis trouvée proche d'elle alors que je n'ai jamais eu à traverser ce genre d'épreuve et je dois dire que j'ai été touchée par ses mots, des pensées, ses réactions, parfois d'une manière positive et parfois d'une manière négative. L'enchainement des événements fait que l'on ne peut le lâcher avant la fin, avant d'en comprendre les tenants et les aboutissants, avant de voir l'un comme l'autre jusqu'où ils sont capables d'aller dans l'autodestruction et on est scotchés par la tournure que finit par prendre l'intrigue, ses rebondissements et ses chocs. J'ai adoré être bluffée par les personnages et tout ce qu'ils traversent, par ces deux écorchés de la vie qui tentent de s'en sortir, ne prennent pas toujours les bonnes décisions mais que les électrochocs font réagir. Et là on commence à voir se dessiner le résultat de toutes ces années, Milo devient un presque adulte, on ne le reconnait pas forcément et je suis restée comme deux ronds de flan face à ce que l'autrice leur fait vivre. Choquée par cette fin, par ce qu'elle implique et la force qu'elle a... Bref, vous l'avez compris, l'autrice joue énormément sur la psychologie fine des personnages et elle nous tient en haleine réellement jusqu'aux derniers mots. Inexorablement !

En bref, j'ai commencé cette lecture sans réellement savoir à quoi m'attendre si ce n'est que jusqu'à présent, j'ai apprécié énormément tous les écrits de l'autrice (quelle pression !!). On est ballotés dans tous les sens tout au long de cette inexorable lecture, on ne sait jamais réellement sur quel pied danser, on veut soutenir les personnages d'une manière forte et parfois violente et on en reste comme deux ronds de flan au fur et à mesure que l'on avance dans l'intrigue. Et bordel cette fin vaut toutes les souffrances endurées par les lecteurs, elle est tout simplement exceptionnelle (et clairement flippante...).

Note : 18/20

A lire si vous aimez :
- les personnages sombres, qui ne savent pas exprimer clairement leurs douleurs, leurs peurs et qui vont le faire de la pire des manières

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- la violence, la mise aux bans de la société, la méchanceté...

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Aucun commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!