Cyberfatale, tome 1 : Si ça sort, on est morts de Clément Oubrerie et Cépanou

Synopsis : Une photo du Président de la République en « petite tenue léopard » se diffuse de manière virale sur les réseaux sociaux : scandale d'État ! Comment notre Cyberdéfense nationale a-t-elle pu laisser passer une telle attaque ? Les services de communication de l'Élysée sont en alerte rouge : il faut redorer le blason de la République... et ils imposent un journaliste d'Envoyé Crucial pour faire un documentaire « impartial » sur les dessous du très fermé Balardgone du Ministère des Armées... Le patron de la Cyberdéfense, l'Amiral Duperré (un sosie de Richard Gere ?) et son bras droit et gauche, la fascinante Gabrielle Orsinoni, alias Mme O, ont d'autres chats à fouetter que de cornaquer un journaleux. Aussi chargent-ils Aurore Leroux, fraîchement émoulue de l'école de l'air, de veiller à ce que cet Antoine Paulain reste sur un chemin balisé. Mais le jeune homme s'avère moins facile à manoeuvrer que prévu, et il sera témoin malgré lui d'une attaque, d'une grosse, d'une vraie, dont la photo du slip n'était que le prélude...
Papier (55 pages) et numérique - A paraitre aujourd'hui chez Rue de Sèvres

Mon avis :
Bon, clairement, avec cette BD, je sors de ce que j'ai l'habitude de lire et de découvrir. Et si globalement j'ai trouvé que les dessins étaient super bien faits et nous plongeaient avec énormément de facilité dans l'intrigue, cette dernière n'est pas vraiment ma tasse de thé. Théorie du complot, manipulations, mensonges, le tout sous une couche d'humour qui n'est pas dans le registre que je préfère et ça donne une lecture facile mais qui ne me marquera pas, loin de là... On va donc suivre la divulgation d'une photo du Président de la République en slip où les personnes qui doivent empêcher ce genre de choses d'arriver ne sont pas assez réactives et ça fait forcément boule de neige. Sauf que ça n'est que la partie cachée de l'iceberg et on n'est pas au bout de nos surprises puisque ensuite c'est un avion de l'armée française qui est attaqué d'une bien étrange manière...

Les personnages ne sont absolument pas attachants, je me suis sentie totalement déconnectée de leurs pensées et de ce qu'ils font alors que les dessins nous représentent très bien leurs expressions et leurs idées. Le côté humour second (ou même troisième) degré ne me dérange pas dans certains cas mais là je dois dire que si parfois j'ai eu le sourire, je n'ai jamais éclaté de rire... En fait j'ai lu les bulles les unes après les autres, étant tout de même curieuse d'avoir les réponses à mes nombreuses questions sur le qui a fait quoi (ben oui quand même, c'est une attaque cybercriminelle...) et quand j'ai découvert ces mêmes réponses, je me suis dit "mais bien sûr". Elles vont bien avec le reste de l'histoire et nous prouvent une fois de plus que nous ne sommes que des marionnettes capables d'avaler des couleuvres et de ne pas réfléchir par nous-même si on connaissait la vérité... 

En bref, j'étais hyper curieuse de découvrir cette BD mais j'ai assez rapidement déchanté face à l'humour et le côté théorie du complot. Je suis quand même allée au bout pour avoir les réponses à mes questions mais si j'ai trouvé les dessins super bien faits, ça n'est pas une BD qui me marquera... Un coup dans l'eau !

Note : 12/20

A lire si vous aimez :
- l'humour second degré assez gras, la théorie du complot et être tourné en ridicule

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- ce que je viens de citer...

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Les articles sont regroupés chez Noukette cette semaine.

10 commentaires

  1. J'aime bien Oubrerie d'ordinaire, dommage !

    RépondreSupprimer
  2. Peu de chance que j'ouvre cette BD un jour ! Je passe mon tour.

    RépondreSupprimer
  3. Bon, je passe... Déjà que je n'accroche pas du tout avec le dessin de Clément Oubrerie... là ce n'est clairement pas pour moi !

    RépondreSupprimer
  4. Rien qu'à la vue de la couverture ce n'est pas possible pour moi ! Donc pas de regrets au vu de ce que tu en dis !

    RépondreSupprimer
  5. A tenter pour Oubrerie peut-être ?... En bibliothèque alors.

    RépondreSupprimer
  6. Mouais... Ton billet me suffit. Dommage pour Oubrerie.

    RépondreSupprimer
  7. Il n'y a rien qui me plait dans ce que tu en dis !

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!