Le dieu oiseau de Aurélie Wellenstein

Synopsis : Une île. Dix clans. Tous les dix ans, une compétition détermine quel clan va dominer l'île pour la décennie à venir. Les perdants subiront la tradition du « banquet » : une journée d'orgie où les vainqueurs peuvent réduire en esclavage, tuer, violer, et même dévorer leurs adversaires. Il y a dix ans, Faolan, fils du chef de clan déchu, a assisté au massacre de sa famille. Sauvé par le fils du chef victorieux, Torok, il est depuis lors son esclave et doit subir ses fantaisies perverses. Sa seule perspective d'avenir est de participer à la compétition de «l'homme-oiseau», afin de renverser l'équilibre des pouvoirs en place et de se venger. Qui du maître ou de l'esclave va remporter la bataille ? Quel enjeu pour les habitants de l'ile ? Quel est le prix à payer pour la victoire ?
Papier (333 pages) et numérique - Paru en mars 2018 chez Scrineo

Mon avis :
J'avais eu ce roman dédicacé lors du SDL en mars à Paris, roman qui était perdu dans le colis de livres que j'avais envoyé depuis Paris (étant donné que je suis partie à Washington par la suite) et au bout de 5 mois, le colis a miraculeusement refait surface. J'ai donc enfin pu me plonger dans le livre d'Aurélie et j'en ai fait des cauchemars, c'est le moins que l'on puisse dire... L'histoire est diablement bien menée, on s'imagine sans peine dans la peau de Faolan et certaines choses sont vraiment très dures à vivre tout comme on se pose souvent la question "qu'est ce que j'aurais fait à sa place"... Le jeune homme ne baisse jamais les bras même quand tout semble perdu, pourtant son maitre Torok lui  met des bâtons dans les roues en permanence. Mais Faolan n'a qu'une idée en tête, remporter la compétition afin de rendre la monnaie de leur pièce à ceux qui ont détruit sa famille. Il n'a pas vraiment de soutien, va devoir se battre à tous les niveaux et on ne  peut qu'admirer sa manière d'aller au bout des choses et de vouloir s'en sortir même s'il doit se renier et renier certaines de ses valeurs. Seule la victoire au bout du chemin compte mais il va découvrir tout ce que ça peut impliquer...

On ne s'ennuie pas une seule seconde, j'étais toujours plus curieuse de voir ce qui allait leur arriver et j'en suis restée scotchée à plusieurs reprises. Faolan est prêt à tout pour atteindre ses objectifs et il nous le prouve de bien des manières. J'ai adoré le fait que tout ne soit pas blanc ou noir, qu'il se défende avec les armes qu'il possède, sa hargne et son espoir et qu'il tente le tout pour le tout une fois au pied du mur. On en vient parfois à le détester mais on comprend aussi ce qui le pousse vers l'avant, il a lui-même du mal à accepter ce qu'il se trouve être capable de faire pour arriver au bout de l'aventure et va donner le meilleur mais aussi le pire de lui-même. J'en suis restée parfois comme deux ronds de flan en le voyant évoluer tout au long de l'aventure et le voyage qu'il entreprend est pour le moins semé d'embûches. Mais il ne baisse jamais les bras, arrive à puiser en lui suffisamment de force pour avancer et j'avoue, j'étais hyper curieuse de voir comment l'aventure allait se terminer. J'en suis restée coite, l'autrice nous réservant encore une fois des surprises jusqu'aux derniers mots et nous liant à son personnage. Une aventure qui se vit de l'intérieur et qui donne à réfléchir...

En bref, le contexte dans lequel nous plonge l'autrice est pour le moins dur et on ne peut qu'admirer la force de caractère de Faolan mais parfois aussi le détester. Avec lui rien n'est blanc ou noir mais il oscille entre les deux couleurs au fur et à mesure qu'il découvre ce qu'il doit faire et ce qu'il est capable de faire. C'est addictif et stressant, je n'en revenais pas de certaines choses et j'ai apprécié que notre héros n'en soit pas toujours un... C'est violent et glauque aussi parfois et on ne peut que rester scotchés en découvrant ce dont il est capable. Le final nous apporte toutes les réponses que l'on attendait et finit de nous surprendre... 

Note : 17/20

A lire si vous aimez :
- les romans avec une quête qui pousse notre héros dans ses retranchements

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- la violence, le sang, la mort...

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Aucun commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!