Dans la nuit de New York de Anna Woltz

Synopsis : Je m'appelle Emilia December De Wit.
J'ai quatorze ans.
Je viens de tout perdre.
Est-ce que l'histoire pourrie qui circule sur Internet parle de la vraie moi ? Mon histoire, ma vraie histoire, où est-elle ?
Je suis la seule au monde à savoir ce que je m'apprête à faire, si j'en ai le cran, ce qui n'est pas gagné.
Six mille kilomètres plus tard. L'air est glacial. New York est en fête. Je marche dans les rues. J'ai repéré le commissariat de police et me suis dirigée dans le sens opposé.
Je suis libre.
Papier (297 pages) et numérique - Paru en septembre 2018 chez Bayard

Mon avis :
C'est avant tout le titre qui m'a attirée vers cette histoire, je ne savais même pas de quoi il s'agissait quand j'ai commencé ma lecture. Et j'avoue avoir apprécié d'être étonnée par ce roman et surtout par son héroïne qui va fuir ses parents à cause de leurs mensonges et de leurs erreurs. Emilia a été attaquée de toutes parts sur internet et dans sa vie de tous les jours mais on ne sait pas ce qu'il s'est réellement passé. Elle fuit donc à New York, loin de son Europe natale et va aller de déconvenue en déconvenue. Elle ne se débrouille pas trop mal au départ jusqu'à ce qu'elle découvre que la chambre qu'elle avait loué sur internet à un prix plus qu'abordable n'existe pas vraiment et qu'elle s'est faite arnaquer. Elle va alors croiser des personnes prêtes à l'aider et on ne peut que ressentir son besoin d'être soutenue dans son entreprise. Elle se cherche un peu, veut réfléchir à ce qu'il s'est passé chez elle mais elle va bien vite devoir parer au plus pressé quand une tempête menace New York et tous ses habitants. Elle va croiser la route de trois personnes, ils vont s'organiser pour parer au plus pressé et j'ai adoré la façon dont ils nouent une forte amitié au travers de leur histoire. New York se retrouve plongée dans le noir même si tous les quartiers ne sont pas touchés et ils vont devoir se battre pour avancer.

C'est un roman très rythmé qui se déroule sur peu de jour, on vit la libération que ressent Emilia quand elle quitte ses parents et se retrouve dans un pays dont elle ne connait rien pour vivre l'aventure de sa vie. Elle va aller d'espoir en déconvenue mais ce sont surtout les rencontres qu'elle fait qui vont changer sa vie et son regard sur ce qu'il s'est passé chez elle. On le découvre au fur et à mesure qu'elle se livre à ses nouveaux amis et je dois dire que je comprends pour le moins qu'elle ait eu envie de s'enfuir pour voir ailleurs si l'herbe était plus verte. Le côté New York dans le noir est diablement bien fait, on est toujours plus curieux de voir de quelle manière ils vont s'en sortir mais en même temps j'ai trouvé que certaines choses méritaient d'être davantage creusées et que l'on aurait pu avoir un côté psychologique un peu plus fourni. Certes on voit l'évolution d'Emilia tout au long de l'histoire mais le harcèlement et tout ce qu'elle laisse derrière elle en quittant son pays manque un peu de profondeur. Mais c'était un léger bémol par rapport à la découverte de son histoire qu'elle voit prendre un virage pour le moins inattendu sur la fin. J'ai particulièrement apprécié la conclusion de cette histoire et la façon dont les uns et les autres règlent leurs problèmes. 

En bref, Emilia est une héroïne que j'ai pris plaisir à suivre dans sa fuite et sa découverte de New York. J'étais toujours plus curieuse de comprendre ce qu'elle fuyait et l'autrice en a fait son fil rouge tout au long de l'histoire en nous livrant des pans de la vérité petit à petit. Il arrive une catastrophe quand une tempête s'abat sur New York et Emilia et ses nouveaux amis vont se serrer les coudes pour s'en sortir. C'est d'ailleurs cette amitié naissante et tout ce qu'elle leur apporte que j'ai le plus aimé dans ce roman. Le final nous livre des réponses qui m'ont énormément plu et c'est avec le sentiment que rien n'est réglé mais que c'est sur la bonne voie que l'on quitte les protagonistes !

Note : 16/20

A lire si vous aimez :
- les histoires de fugues, de rencontre, d'entraide, de soutien... 

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- quand tout va bien trop vite

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Aucun commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!