J'irai danser (si je veux) de Marie-Renée Lavoie

Synopsis : Diane danse comme une enclume, aime son intérieur et déteste les mariages. Surtout le sien. Son mari vient de la plaquer pour « quelqu’un d’autre » (sexe non identifié, mais prévisible, genre « maudite pétasse »). Désagrégée ou presque, Diane est secouée par sa meilleure amie. Celle-ci lui suggère de se remettre au plus vite sur le marché du sexe, en commençant tout doux par le « frenchage », le flirt. Mais sur qui pratiquer les premiers exercices en évitant trop de complications? Sur JP, bien sûr! Le charmant comptable du quatrième étage, marié et donc sans danger. Enfin, normalement…
Papier (248 pages) et numérique - A paraitre le 16/05/18 chez Lj (J'ai lu)

Mon avis :
Lj est le nouveau label de J'ai lu et ce roman est l'un des deux premiers à sortir ce mois-ci. J'étais curieuse, encore plus après avoir entendu les arguments de l'éditrice lors du festival du roman féminin en début de mois qui parlait de voix différentes de ce qu'on peut croiser avec des autrices (et auteurs certainement) venant de pays non anglophones (enfin pour la plupart, on a là une québécoise, il y a aussi une italienne à venir...). On part donc au Québec avec Diane, je préfère vous prévenir d'avance, ils ont gardé toutes les expressions québécoises (bon exercice avant que j'y aille en septembre !!) et on a à la fin un lexique qui explique exactement chaque expression (mais dans le texte elles sont assez facile à comprendre). Je ne savais pas trop à quoi m'attendre en commençant cette histoire mais c'est vrai que je pensais à une héroïne un peu plus jeune, je n'ai du coup pas réussi à m’imprégner totalement de Diane qui m'a assez souvent agacée mais elle nous fait aussi rire, elle a un pouvoir d'autodérision assez violent et va nous entrainer dans sa vie qui est chamboulée par le départ de son mari d'une très jolie manière. On va donc suivre son évolution au contact de ses amis, d'une psy qui va essayer de l'aider à traverser cette épreuve, des bêtises qu'elle fait, de sa manière d'essayer de se remettre "sur les rails" et de vivre tout ça avec ses enfants qui sont déjà grands.

La plume de l'autrice nous permet de nous imaginer chaque scène avec détail mais sans qu'il n'y ait de longueurs, on rigole énormément avec Diane mais on souffre aussi de la voir chercher ce qui ne va pas et se lancer dans des histoires qui ne lui ressemblent pas vraiment. On suit donc ses pérégrinations alors qu'elle va essayer de frencher (comprenez flirter / embrasser) un collègue plutôt charmant mais qui ne semble pas du tout intéressé par elle, elle va essayer de se mettre au sport sans que cela donne des résultats vraiment probants et passer par tous les états, du déni à l'acceptation. J'ai aimé m'imaginer cette femme de quasi 50 ans devoir recommencer à zéro sa vie amoureuse alors qu'elle est bien établie dans son boulot et qu'elle est très proche de ses enfants qui ont quitté le nid. Rien n'est facile pour elle mais elle prend les choses avec "philosophie" (enfin parfois) et va nous attirer dans ses filets. On souffre et on rigole d'elle et avec elle, elle sait quand elle fait des erreurs, essaye de les réparer, ne va jamais vraiment baisser les bras et survivre à des choses assez intenses et déstabilisantes. La fin est un accro de plus dans sa vie mais elle va relever la tête et aller de l'avant. Une histoire qui n'est pas si légère que ça mais qui arrive à nous faire rire comme nous faire grimacer.

En bref, j'ai aimé le contexte dans lequel nous plonge l'autrice même si je n'ai pas réussi à totalement "m'identifier" à l'héroïne que je pensais plus jeune. Le côté humour et son autodérision sont très bien fait et si parfois j'ai levé les yeux au ciel, j'ai aussi eu mal pour elle et j'ai aimé la voir aller de l'avant petit à petit. Les pages se tournent très facilement, on est curieux de voir comment elle va s'en sortir et jusqu'au bout elle n'est pas vraiment gâtée. C'est à la fois léger et sérieux et on ne peut que vivre chaque instant avec elle ! 

Note : 16/20

A lire si vous aimez :
- voir une femme de quasi 50 ans essayer de retrouver sa vraie vie et de la vivre

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- ne pas toujours tout comprendre avec les québécismes.

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Aucun commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!