Outrage de Maryssa Rachel

Synopsis : ATTENTION, CET OUVRAGE EST DESTINE A UN PUBLIC AVERTI, SON CONTENU POUVANT CHOQUER
Rose est une femme libre, indépendante, torturée, traumatisée, elle s’est construit une carapace de survie.
Elle fuit l’amour par peur de l’attachement. Elle est perverse, passionnée, cyclique, addict au sexe et à l’alcool mondain. Mais ce soir-là, dans un bar, elle tombe amoureuse d’un être qui lui ressemble, peut être un peu trop. Tout en lui la repousse et pourtant… Lui, c’est Alex, un artiste paumé, un je-m’en-foutiste tout aussi névrosé qu’elle.
Rose va vivre cette passion destructrice où Alex la guide, la commande, la déconstruit, la fabrique, la façonne… Rose n’écoute pas la bête qui rugit en elle et qui lui dit » fuis « . Son corps, son sexe deviennent chaque jour plus douloureux, mais elle tient, par amour pour cet homme qui la dévore chaque jour un peu plus…
Puis vient la douleur du déchirement. Alors, elle va essayer de noyer ses maux dans la seule addiction qui lui permet d’échapper à la douleur : le sexe.
https://www.cultura.com/outrage-9782755635720.html#ae87
Papier (317 pages) et numérique - Paru en aout 2017 chez Hugo Roman

Mon avis :
Malgré les polémiques, malgré les mots pouvant être mal interprétés, j'ai décidé de commencer ce roman sans à priori et sans attente particulière hormis vivre quelque chose de différent de ce que je peux lire habituellement, quelque chose de fort d'après les descriptions qui en étaient faites (même s'il m'est déjà arriver de lire des romans érotiques assez intenses et d'avoir apprécié). Bon, conclusion, je dois dire que ça ne l'a pas fait, pas parce que l'histoire m'a déplu (même si clairement certains passages m'ont sérieusement heurtée) mais parce que je me suis enquiquinée (en étant polie) pendant les deux tiers du roman à suivre les atermoiements de notre héroïne Rose qui tourne en rond, vit en permanence les mêmes choses et ne se sort pas de la spirale infernale dans laquelle elle s'est elle-même plongée. Une fois ça va, quinze fois bonjour les dégâts...

Je n'ai donc jamais vraiment apprécié cette femme qui rencontre Alex, un artiste aux multiples problèmes, dont elle tombe amoureuse et qui le lui rend d'une manière pour le moins violente. Rien n'est simple entre eux et ils sont tous les deux incapables de dépasser ce qui les bloque et les empêche d'avancer. Des névroses en veux-tu en voilà, du sexe qui blesse plutôt que d'apaiser, de la destruction aussi bien d'un côté que de l'autre et des choses qui se répètent à l'infini... Il y a quand même quelques réflexions de Rose qui m'ont plu, elle sait qu'elle n'a pas choisi le bon chemin pour elle, même si elle aime ce qu'elle fait, elle n'en ressort pas vraiment satisfaite après coup et la relation destructrice avec Alex ne l'aide pas, elle ne fait que la détruire un peu plus et accentuer son mal-être et sa capacité à aller vers le pire pour "oublier"... Elle accepte des choses qu'elle sait mauvaise pour elle mais continue de tomber plus bas dans son estime, elle le sait, le sent et ce qui m'a agacée est qu'elle ne se bouge jamais vraiment les fesses pour faire changer ce qui ne lui plait pas..

J'étais quand même curieuse (malgré la redondance, j'ai des tendances à la Rose moi aussi) de voir comment les choses allaient tourner et je dois dire que ça finit par quand même changer légèrement de registre et par apporter un peu plus de réflexion quand l'histoire avec Alex cesse enfin de tourner en rond. Rose n'était déjà pas tendre avec elle-même et elle va tomber encore plus bas dans sa propre estime, elle va tacher d'oublier et surtout de s'oublier dans les bras des autres, en s'avilissant, en acceptant tout et n'importe quoi tant que ça lui permet d'avoir l'impression de flotter hors de son corps et cette souffrance va la conduire au pire, à l'horreur qui va enfin la faire réagir et comprendre. Quant à la plume de l'autrice, si parfois ses mots sont percutants et sonnent juste, la majeure partie du temps j'ai été agacée par les dialogues et les "N'dis pas" (même si ça n'est pas tout le temps) et sa manière de présenter les événements, comme si c'était quelque chose de simple alors que l'on est bien loin de la simplicité dans les sentiments des protagonistes... Un mauvais moment pour moi donc...

En bref, je n'ai pas apprécié Rose, j'ai eu du mal avec le fait que pendant les deux tiers du roman les choses tournent en rond sans intérêt, elle s'enfonce elle-même dans l'obscurité, le sait mais ne fait rien pour aller de l'avant et changer. Elle reproche presque tout ça aux autres, aux gens qui l'entourent, qui ne l'aident pas mais elle aurait du ouvrir les yeux avant, prendre le taureau par les cornes comme elle finit par le faire et arrêter de se perdre... Une petite déception donc d'autant que certains passages et réflexions sont assez bien menés...

Note : 08/20

A lire si vous aimez :
- la descente aux enfers d'une héroïne qui se sait mal dans sa tête et dans sa peau

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- le sexe pour tout passer, la violence des mots, la violence de certains passages

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Share:

1 commentaires

  1. Je te rejoins dans ton avis :)
    ... Sinon bienvenu dans le cercle très fermé de celles qui l'ont lu ^_^

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!