Mes derniers avis...
http://www.leslecturesdemylene.com/2017/03/leffet-domino-de-francois-baranger.htmlhttp://www.leslecturesdemylene.com/2017/03/cocky-bastard-de-vi-keeland-et-penelope.htmlhttp://www.leslecturesdemylene.com/2017/03/after-anna-dalex-lake.htmlhttp://www.leslecturesdemylene.com/2017/03/un-contrat-haut-risque-de-patricia.htmlhttp://www.leslecturesdemylene.com/2017/03/caraval-tome-1-de-stephanie-garber.htmlhttp://www.leslecturesdemylene.com/2017/03/ecorchures-de-tess-gerritsen.htmlhttp://www.leslecturesdemylene.com/2017/02/immaculee-tome-2-transcendante-de.htmlhttp://www.leslecturesdemylene.com/2017/02/mafia-seduction-tome-2-le-maitre-de.html
Concours en cours :
http://www.leslecturesdemylene.com/2017/03/concours-le-temps-vole-de-chloe-duval.html

lundi 16 janvier 2017

Une photo, quelques mots..... chez Bric à book #16

http://www.bricabook.fr/2017/01/ecriture-en-atelier-n249/
Elle est de Vincent Héquet et, sachez que mercredi 18 janvier aura lieu le vernissage de l’exposition
« Endormies », au Centre Culturel Jacques Tati d’Amiens.

Hello tout le monde, on se retrouve en ce lundi matin pour une nouvelle petite histoire ! Belle journée à tous !

Cela faisait plusieurs années que je n'étais pas revenue dans la ville qui m'avait vu naitre. Comme un pèlerinage, j'allais de lieu en lieu pour permettre à mon père de retrouver certains souvenirs et de s'y accrocher. Sa maladie avait été diagnostiquée il y a maintenant quelques mois et les docteurs nous avaient conseillés de faire travailler sa mémoire pour qu'il reste connecté au présent grâce à ses souvenirs. On était donc en train de se promener dans son ancienne usine quand j'ai eu l'impression de voir brièvement une chose évanescente. A mon avis, il ne pouvait d'agir que d'un reflet venu du soleil qui tombait au travers des vitres sales mais je me suis quand même retournée pour vérifier si j'avais vraiment rêvé ou si le fantôme des anciens travailleurs hantait les lieux.
Bien évidemment, il n'y avait rien et je me suis rapprochée de mon père pour écouter tout ce qu'il avait à me dire sur son passé, sur tout ce qu'il avait accompli ici avant que l'usine ne ferme définitivement et combien il serait heureux qu'un jour ces murs retrouvent la vie qu'ils avaient perdu voilà 20 ans. Et c'est là que j'ai eu une idée, entre le fantôme qui m'avait surprise et les anecdotes de mon père, je me suis dit que le lieu pourrait être parfait pour enfin ouvrir l'école de danse dont je rêvais depuis longtemps. Et puis qui sait, nous avions suffisamment de place pour que ma meilleure amie me rejoigne et ouvre elle aussi sa classe de cours de cuisines pour adultes, j'étais sûre que nous aurions des clients dans cette ville qui se développait autour de ses industries vendant les technologies du futur. Finalement, je pouvais faire d'une pierre deux coups, à la fois réaliser mon rêve et permettre à mon père de revenir vivre dans cette ville où il avait vécu les jours les plus heureux de sa vie avant de perdre son travail il y a déjà 15 ans et ma mère quelques années plus tôt.
Finalement ce petit retour en arrière pourrait être bénéfique à tout le monde... j'allais m'y atteler une fois que nous aurions fini la visite et j'allais y arriver, j'y mettrais tout mon cœur et mon âme pour que revivent les fantômes du passé !

A lundi prochain, passez une belle semaine 💕

4 commentaires:

  1. Un texte rempli d'espoir et qui fait du bien.

    RépondreSupprimer
  2. Une belle lancée ! Longue vie à ce lieu ! :)

    RépondreSupprimer
  3. Une idée toute charmante ! Certains fantômes du passé méritent en effet de revivre !

    RépondreSupprimer
  4. J'aime ton optimisme, Mylène!
    Enfin un fantôme qu'on veut voir revivre!

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!