M pour Mabel de Helen Macdonald

Synopsis : Enfant, Helen rêvait d'être fauconnier. Elle nourrit des années durant son rêve par la lecture.
Devenue adulte, elle va avoir l'occasion de le réaliser.
De manière brutale et inattendue, son père, journaliste qui a marqué profondément sa vision du monde, s'effondre un matin dans la rue.
Terrassée par le chagrin, passant par toutes les phases du deuil, le déni, la colère, la tristesse, Helen va entreprendre un long voyage physique et métaphysique. Elle va se procurer un rapace de huit semaines, le plus sauvage de son espèce, Mabel. Réputé impossible à apprivoiser. Elle va s'isoler du monde, de la ville, des hommes. Et emprunter un chemin étonnant.
Papier (380 pages) et numérique - Paru en aout 2016 chez Fleuve Noir

Mon avis :
J'étais très curieuse et impatiente de découvrir ce roman et peut être que j'en attendais trop.... Dès les premières pages on plonge dans un récit qui n'a pas su me convaincre, je ne me suis jamais vraiment attachée à Helen ni à son autour (encore qu'il est celui qui m'a le plus parlé tout au long de son dressage) et j'ai trouvé ça looooong, trèèèèèèèès looooooooong, j'ai même failli abandonner à plusieurs reprises. Mais j'étais quand même titillé par ce qui en avait été dit lors de sa sortie ainsi que par les bons avis que j'avais vu passer donc je suis allée jusqu'au bout.... Mais ça ne s'est pas vraiment amélioré et j'ai refermé ce roman avec deux sentiments, le premier d'avoir vécu le deuil de Helen, sa remise en question et sa façon de remonter la pente d'une manière très "molle", sans aucune empathie et le second de ne jamais avoir vraiment réussi à pénétrer dans sa tête et d'être restée totalement spectatrice de son aventure....

Pourtant ce roman avait tout pour me plaire mais il faut croire que le manque de rythme aura définitivement fait que j'ai raté la marche. Si l'intrigue ne m'a pas totalement laissée indifférente et que plus d'une fois j'étais curieuse de voir de quelle manière ils allaient atteindre l'étape suivante et de suivre le dressage de l'autour, j'ai été totalement perturbée par le récit en parallèle d'un autre dresseur auquel Helen se compare et qui ne m'a pas plu non plus. Du coup à partir du moment où je n'arrive pas à ressentir un minimum d'empathie pour les personnages, je ne me sens pas prise dans ma  lecture, bien au contraire même et c'est avec l'impression de totalement survoler l'histoire que j'ai vécu ma lecture (j'étais peut être dans la peau de l'autour en même temps 😋😋 ). Du coup j'ai refermé ce roman totalement frustrée de ne jamais avoir réussi à m'intégrer au récit et d'avoir presque "perdu" mon temps. Cela n'était peut être pas le bon moment, la bonne narration ou la bonne histoire, il vous plaira peut être davantage 😒😒 ....

En bref, je n'ai ni adhéré à la narration entre passé et présent, ni aux personnages (à commencer par Helen) ni à l'intrigue même si "au pire" c'est le petit point qui a fait que j'étais au moins curieuse de continuer ma lecture. Un raté quasi total pour moi donc...

Note : 10/20

A lire si vous aimez :
- les loooooooongues introspections......

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- les loooooooongues introspections......

Pour acheter votre exemplaire (papier 19.9€, numérique 13.99€) :
http://www.cultura.com/m-pour-mabel-9782265115651.html#ae87

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!