Kuklos de Sylvain Ricard et Christophe Gaultier

Synopsis : Kuklos est un récit sombre et sans concessions. Une plongée jusqu'à la nausée dans la folie meurtrière des membres du Klan, secte fanatisée et imprégnée d'une violence obsessionnelle contre les Noirs. La description des rituels en pleine forêt, des cérémonies d'initiation et du code verbal utilisé par les Klanistes donne une force documentaire à cette fiction, organisée autour de l'affrontement entre Jackson et Hummond, un « Kluxer » assoiffé de violence brute. Les scènes décrites donnent froid dans le dos, et le déferlement de haine aveugle qui habite ces Blancs donne à voir l'une des parts d'ombre de l'Histoire américaine. La narration est parfaitement maîtrisée : au rythme du texte écrit par le scénariste répond l'enchaînement implacable des vignettes. Alignées l'une après l'autre sans fioriture ni effet gratuit, elles évoquent une mécanique inexorable conduisant les protagonistes de ce drame vers le destin tragique qui les attend.
Papier (80 pages) - Paru en janvier 2017 (réédition) chez Futuropolis

Mon avis :
Depuis que j'ai lu Autant en emporte le vent quand j'étais bien plus jeune 😋😋 , j'avoue avoir un "amour particulier" pour cette période de l'histoire des États-Unis et aussi beaucoup de curiosité sur la manière dont les hommes sont devenus (et restés même) des bêtes envers leurs congénères ( 😡😡😡 ). Ici nous sommes au début du 20ième siècle et au travers des images et des dialogues, on ressent bien l'horreur de la ségrégation, les pires actions dont l'homme est capable et pire encore on vit les guerres intestines qui voient mourir des gens qui au départ ont les mêmes "idéaux" et sont soit disant dans le même "camp". Si je n'ai pas totalement adhéré au dessin que j'ai trouvé un peu trop "strict" et un peu "flou", j'ai par contre trouvé l'intrigue diablement bien ficelée jusqu'aux derniers mots et ces mêmes mots percutants. C'est sombre et glauque d'un bout à l'autre, on ne peut qu'espérer que les personnages aient un sursaut d'intelligence (espérance vaine bien évidemment) et on vit au travers des dessins et des dialogues les pensées et les actions du KKK.

Entrée dans le clan d'un adolescent qui voit faire ses oncles et son père, premières exactions au nom de leurs idéaux, vocabulaire spécifique avec la transformation des mots avec le préfixe "kl", autant de choses que l'on vit au travers des yeux du jeune Jackson qui prend ensuite plus d'importance au fur et à mesure que l'on avance dans l'intrigue et qu'il vieillit. On sait que ça va mal se passer mais j'étais curieuse de voir de quelle manière les choses allaient évoluer pour chacun des personnages et ce qui allait leur arriver. Je dois dire que j'ai trouvé la "morale" de l'histoire très bien faite, sans entrer dans les détails pour ne pas vous spoiler, le retour de bâton est intense et jusqu'aux derniers dessins on ne sait pas qui va s'en sortir ni comment. C'est cruel mais juste au final et cette conclusion tout comme l'aventure qui la précède me marquera longtemps. On se pose bien évidemment des questions sur la capacité de l'homme à commettre des horreurs mais les actualités nous prouvent tous les jours que même si ça ne s'appelle pas KKK ou autre, ça existe encore...

En bref, si j'ai eu un peu de mal avec les dessins pour adhérer à 100%, j'ai par contre trouvé l'intrigue diablement bien faite et prenante, on se pose des questions tout au long de notre lecture et on vit l'horreur "en direct". C'est cruel, violent, ça ne laisse certainement pas indifférent et la dernière bulle est pour le moins impitoyable....

Note : 17/20

A lire si vous aimez :
- les faits historiques qui concernent le KKK

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- la violence..

Pour acheter votre exemplaire (18€) :
http://www.cultura.com/ricardsylvain-kuklos-9782754821285.html#ae87

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Les articles sont regroupés chez Noukette cette semaine.

9 commentaires

  1. Si je la croise, je la lirai. Bises

    RépondreSupprimer
  2. Sylvain Ricard est un très bon scénariste. Je n'ai pas lu cet album mais si tu as l'occasion, essaies de jeter un oeil du côté de "La mort dans l'âme","Toi au moins tu es mort avant". Ou pour rester sur le thème que tu abordes, il y a l'excellent diptyque "Motherfucker" ;)

    RépondreSupprimer
  3. Une période de l'histoire américaine qui m'intéresse aussi, notée !

    RépondreSupprimer
  4. C'est la réédition d'un album paru il y a fort longtemps chez un autre éditeur. J'en garde un souvenir très fort malgré des dessins loin d'être top.

    RépondreSupprimer
  5. Je suis un peu à saturation de violence donc je passe mon tour.

    RépondreSupprimer
  6. Ouh là là, je crois que le thème me fait un peu peur...

    RépondreSupprimer
  7. Pas trop violent psychologiquement quand même ? Le sujet m'intéresse mais....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. non ça va encore, j'ai lu pire, mais quand même y'a des passages très durs :D

      Supprimer
  8. Pour moi aussi, j'ai une fascination pour la période et c'est aussi la faute à GWTW!! Je note... mais on verra si je tombe dessus.

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!