Face à la mer de Françoise Bourdin

Synopsis : Mathieu tient une librairie indépendante au Havre depuis plus de vingt ans. Il a consacré sa vie à son entreprise, ce qui lui a valu un divorce et l'a empêché de voir grandir sa fi lle, Angélique. Passionné par son métier, entouré de collaborateurs qui l'admirent, il réussit pleinement. Mais le succès a un prix, et un jour, c'est le burn-out. Impossible pour Mathieu de pousser la porte de sa librairie. Déprimé, apathique, il décide de tout plaquer et de se réfugier à Sainte-Adresse, dans la maison de son vieil ami César qui vient de mourir. Alors qu'il n'aspire qu'à la solitude, ses proches s'invitent les uns après les autres. Tess, sa compagne amoureuse mais impuissante à l'aider, son ex-femme, ses quatre frères, qui ne comprennent pas les raisons d'une telle crise. Seule Angélique prend la mesure de la situation et, malgré sa jeunesse, décide de veiller sur la librairie et de motiver chaque jour les employés, quitte à négliger ses études. Tandis que Mathieu tente de trouver dans son passé l'origine du mal qui l'anéantit, la détermination sans faille d'Angélique pourrait bien l'aider à se reconstruire et à envisager une nouvelle façon d'exercer son métier. Surtout si des dangers surgissent...
Papier (280 pages) - Paru en septembre 2016 chez Belfond

Mon avis :
L'auteur parle dans ce roman d'un sujet dont on entend beaucoup parler et que j'étais curieuse de voir traité dans un roman (j'ai un proche qui en est passé par là), je me suis plongée sans attente particulière dans l'histoire de Mathieu qui est victime d'une profonde dépression et d'un ras le bol généralisé (si ce n'est celle de voir un homme trouver la capacité à rebondir et à s'en sortir)(ou pas). Il est vrai que dès le départ on ne sait pas vraiment ce que l'auteur va nous réserver, si Mathieu va arriver à sortir du marasme du burn-out et retrouver le chemin de sa librairie chérie, de sa fille et de la femme qu'il aime ou s'il va s'enfoncer de plus en plus profondément dans la solitude et dans la dépression qui l'empêche à présent d'avancer alors qu'il a toujours voulu prouver aux autres qu'il était capable de s'en sortir seul. C'est un homme dont on se prend facilement d'amitié, il est intelligent, tendre et patient, s'en veut énormément d'être dans un état de décrépitude avancée, de ne pas trouver le moteur qui pourrait l'aider à s'en sortir et à rebondir. Il faut dire que sa famille n'a jamais été d'un grand soutien, on a très souvent envie de secouer sa mère (malgré son âge) et de pousser à faire réagir ses frères, on a envie de lui tendre la main, de l'aider même s'il refuse toute aide de sa fille ou de sa petite amie. L'auteur a vraiment l'art et la manière de nous faire ressentir les hauts et les bas, les moments où il a l'impression de voir la lumière au bout du tunnel et ceux où il trouverait plus douce la mort que la vie.

On tourne les pages avec beaucoup de curiosité, on en vient à détester vraiment certains des personnages (mais bordel c'est quoi cette réaction ??) , on a l'impression de vivre cette période de la vie de Mathieu avec lui, on ne peut que louer les essais de sa fille qui ne se laisse jamais abattre et qui va essayer malgré tout d'aider son père. On s'imagine sans peine les grands espaces qui entourent sa maison, la mer, le vent, les petits stimuli qui le font parfois réagir de manière positive et à d'autre moment de manière négative. On se pose comme lui tout un tas de questions et on avance en tâtonnant, ne sachant pas s'il va arriver à se relever ou continuer de s'enfoncer et j'ai aimé ces doutes qui nous assaillent jusqu'au moment où l'auteur choisit définitivement sa voie. J'ai eu presque envie d'entrer dans le roman pour dire ma façon de penser à certains des protagonistes (heureusement j'étais seule quand je l'ai lu), j'ai levé les yeux au ciel un certain nombre de fois et j'ai apprécié toutes les petites histoires qui voient évoluer l'entourage de Mathieu. Chacun commence à prendre ses responsabilités, les masques tombent, on voit vraiment les personnes sur qui il peut compter et les autres. J'ai aimé les règlements de compte, le rebondissement que l'auteur nous propose mais j'ai par contre eu un peu de mal avec la fin, globalement j'étais contente de ma lecture et le choix final m'a un peu déçue.... mais en même temps ce personnage-là m'a déçue pendant ma lecture.... A vous de découvrir de quoi  il s'agit !! (non, je ne suis pas sadique !!)

En bref, j'ai apprécié le contexte, adoré Mathieu, aimé ne pas savoir vers quoi on se dirigeait et ressenti sans peine tous les hauts et les bas qui émaillent cette période de la vie de notre héros. Les personnages secondaires ont tous leur importance et le message qui passe au travers de cette histoire est vraiment très beau. Seul bémol pour moi, la fin et un certain choix....

Note : 16/20

A lire si vous aimez :
- les histoires qui nous ancrent dans le quotidien et qui nous font réfléchir

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- les gens qui retournent leur veste un peu trop facilement....

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Share:

1 commentaires

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!