Au fil de l'eau de Juan Diaz Canales

Synopsis : Madrid, aujourd'hui. Niceto octogénaire passe sa retraite entouré de sa bande de vieux copains, de son fils Roman et de son petit-fils Alvaro. Dans l' Espagne marquée par la crise, le quotidien n est pas simple. Il devient réellement inquiétant lorsque les amis de Niceto commencent à mourir les uns après les autres, dans des circonstances de plus en plus étranges et violentes... Quand Niceto disparaît à son tour, c est une véritable course contre la montre qui démarre pour Roman et Alvaro.
Papier (108 pages) - A paraitre le 15/09/16 chez Rue de Sèvres

Mon avis :
Le ton de cette bande dessinée est donné dès les premières planches avec la mort d'un vieil homme sur une barque. On plonge dans cette histoire sans savoir ce qu'elle nous réserve mais avec le sentiment de quelque chose de sombre et de glauque. Et je ne me suis pas trompée en me disant ça,on suit Niceto et sa bande qui, pour gagner un peu d'argent, font des petits trafics d'objets volés. Le fils et le petit fils de Niceto essayent de comprendre ce qui se passe quand bizarrement tous les amis du vieil homme commencent à mourir dans d'étranges circonstances. L'ambiance est diablement bien faite, on ne peut qu'imaginer aisément chacune des scènes qui se déroulent devant nos yeux grâce aux dessins de l'auteur qui nous font vivre chaque événement en noir en blanc. On comprend petit à petit ce qui anime cette bande de vieux, ce qui les fait avancer droit vers leur fin et pour quelle raison. C'est à la fois triste et heureux, l'éternel recommencement de la vie dans lequel l'auteur nous entraine d'une manière sombre mais avec la lueur d'espoir permanente au bout du couloir.

J'ai donc dévoré les pages, toujours plus curieuse de savoir vers quoi on se dirigeait et comment on pouvait en arriver là. On ressent facilement les sentiments de tous les protagonistes et si parfois j'ai trouvé ça un peu rapide, je ne l'ai pas lâchée avant de l'avoir fini et d'avoir tout compris. Je l'ai d'ailleurs relue une seconde fois pour voir les détails qui avaient pu m'échapper à ma première lecture et qui font qu'on ne peut qu'apprécier le côté sombre, l'histoire et les dessins qui nous racontent la vie de Niceto et ses compagnons. La famille est une notion importante tout comme le lâcher prise et la fin inéluctable qui nous attend tous au bout du chemin même s'il y a entre temps une vie qu'il faut vivre à fond et en en profitant. C'était d'ailleurs parfois un peu trop "sombre" pour moi mais j'ai trouvé la fin vraiment très jolie et j'ai quitté avec le sourire Roman et Alvaro qui perpétuent le cycle de la vie malgré ce qui les attend au bout du chemin....

En bref, j'ai trouvé l'ambiance diablement bien faite, on ne sait pas vraiment vers quoi on se dirige, le côté sombre est bien mené et les personnages agréables même si je n'ai pas réussi totalement à m'attacher à eux. En tout cas l'auteur m'aura facilement transporté dans son monde, fait me poser des questions et me dire qu'il faut profiter de la vie !!

Note : 15/20

A lire si vous aimez :
- les ambiances sombres et les questions existencielles

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- quand c'est trop sérieux, triste et parfois violent

Stephie l'a lu aussi, vous pouvez voir son avis par ici !

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Les articles sont regroupés chez Moka Mila cette semaine.

Share:

4 commentaires

  1. J'ai beaucoup aimé ce titre. Billet en ligne pour moi aussi ;)

    RépondreSupprimer
  2. Ma lecture de la semaine prochaine ! ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Tout pareil que Noukette, puisqu'on va faire une lecture commune ;)

    RépondreSupprimer
  4. Voilà qui donne envie. Mais avec tout ce que j'ai à lire, je vais attendre un peu.

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!