Black Iris de Leah Raeder

Synopsis : Laney Keating est une adolescente marginale. Depuis que sa mère s'est suicidée, elle voit bien que son père est dépassé par les événements et, en dehors de la littérature et la poésie, son seul réconfort est son petit frère Donnie, qu'elle adore. Au lycée, elle est souvent moquée et les rumeurs courent sur sa sexualité. Entre alcool et drogues diverses, Laney, révoltée par l'hypocrisie du monde qui l'entoure, explore toutes les limites. L'année suivante, lorsqu'elle tombe dans un piège qui la ridiculise sur les réseaux sociaux et fait ressurgir les vieilles rumeurs, son univers bascule. C'est Armin, son seul ami, un garçon passé maître dans l'art de la perversion, qui la sauve. Laney nourrit alors une haine violente pour ceux qui l'ont attaquée et décide de se venger. Elle embarque dans sa virée sanglante Armin et la sensuelle et féroce Blythe dont elle est amoureuse. Puisque Laney est une bad girl aux yeux de tous, le trio infernal va se montrer à la hauteur de sa mauvaise réputation. Black Iris est le récit d'une vengeance terrifiante et machiavélique, et des dangers de la manipulation.
Papier (453 pages) et numérique - paru en janvier 2016 chez Prisma.

Mon avis :
J'avais beaucoup aimé Free Fall dans lequel j'avais découvert la plume de l'auteur et ses idées assez différentes de ce qu'on peut trouver en romance en France. Je me suis donc lancée dans ce roman sans aucun à priori, impatiente (et un peu inquiète vu le résumé) de découvrir cette aventure.... 
Une fois la dernière page tournée, je me suis dit que cette histoire n'était vraiment pas à mettre entre toutes les mains. Et pourtant j'ai adoré voir Laney à l’œuvre, le mot clé tout au long étant vengeance et j'ai aimé la manière dont l'auteur a tourné sa narration, entre passé et présent, entre l'histoire qu'elle a vécu et ce qu'elle vit au quotidien. Sexe, drogue, amour, alcool, rien n'est laissé au hasard et l'auteur nous entraine dans le monde décadent de son héroïne d'une manière tout à fait spectaculaire. Je n'ai pas pu le lâcher avant d'en connaitre le dénouement et surtout avant d'en comprendre tous les tenants et les aboutissants. Laney est une jeune fille détestable mais pourtant je l'ai beaucoup aimée, elle fera tout pour atteindre des objectifs même s'ils sont tout simplement horribles pour certains..... Elle a une grande force de caractère mais elle ne s'en rend pas compte et entraine dans son sillage toutes les personnes qu'elle côtoie (et on comprend mieux pourquoi une fois la dernière page tournée). Ce roman est tout simplement dingue du début à la fin, on est parfois un peu perdu par les chapitres qui alternent entre plusieurs périodes mais bien vite on s'y retrouve en lisant ce que cette jeune fille nous raconte.

On vit donc cette aventure d'une manière hyper intense, je ne crois pas avoir déjà lu de roman à la fois aussi sombre et plein d'espoir. L'espoir qu'un jour Laney se sorte de la spirale infernale de la vengeance mais aussi de ses addictions, qu'elle s'accepte enfin telle qu'elle est, avec ses défauts et ses qualités et surtout qu'elle arrive à se pardonner certains de ses actes. En ça elle pense expier ses souffrances au travers du mal qu'elle fait aux autres et qu'elle se fait à elle-même et y arrive plus ou moins bien. Les pages se tournent facilement, j'ai encore une fois adoré la plume de l'auteur et la manière surtout dont elle nous fait passer les sentiments des protagonistes. Intense n'est pas un mot assez fort au regard de ce qu'on vit, j'étais parfois complétement estomaquée de ce que Laney fait, sur les fesses de voir ses pensées défiler et de la voir agir en conséquence. Chaque chose est savamment calculée et sa rencontre avec Armin et Blythe va faire prendre un tournant à sa vie mais on ne comprend pourquoi qu'à la fin. Les relations entre les personnages sont méchantes, exubérantes aussi et toujours pleines de faux semblants et de cachotteries. Le mensonge est bien présent lui aussi et on ne peut qu'attendre les réponses aux nombreuses questions que l'on se pose tout au long.

Et là, à un moment donné, tout bascule. Heureusement, j'étais tranquillement assise dans mon canapé parce que je dois dire que je n'avais absolument pas vu venir certains événements qui remettent en perspective tout ce que j'ai lu juste avant. L'auteur a vraiment l'art et la manière de tenir son lecteur accroché à son roman, de nous faire détester (ou adorer) ses personnages et de nous faire vivre tout ça. Le dernier tiers est pour le moins haletant et flippant, Laney prend la pleine mesure de ses pouvoirs mais tombe elle aussi dans un puits sans fond. Je ne m'attendais pas du tout à ça, je suis restée scotchée une fois la dernière page tournée, totalement chamboulée par ce roman hyper sombre mais aussi lumineux par certains côtés. En tout cas l'auteur aura une nouvelle fois réussi à me surprendre d'une très agréable manière malgré la drogue, le sexe et l'alcool qui sont avec la vengeance des personnages au premier plan..... Une lecture vraiment trèèèèèès loin de ce qu'on peut avoir l'habitude de croiser !

En bref, c'est sombre, mauvais, les personnages sont soit drogués, soit bourrés mais ils dégagent en même temps tellement de force et d'envie de vengeance que ça en devient exaltant. On ne sait pas où donner de la tête, on imagine tout un tas de choses, l'auteur nous balade de la première à la dernière page et une fois toutes les pièces du puzzle rassemblées, on comprend Laney et ses objectifs même s'il faut l'avouer, peu de gens seraient prêts à pactiser avec le diable comme elle....

Note : 18/20

A lire si vous aimez :
- les livres peu conventionnels, qui nous poussent dans la noirceur et la vengeance

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- drogue, alcool, méchanceté, vengeance, haine et j'en passe......

http://www.numilog.com/fiche_livre.asp?ISBN=9782810416967&ipd=1017

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Share:

4 commentaires

  1. Le résumé me tentait bien (je ne sais plus où je l'avais vu passer), mais comme toi, il me faisait un peu peur. Mais du coup, vu ta chronique, je pense que je vais foncer. Il y aura au moins l'originalité des mauvais sentiments :-)

    RépondreSupprimer
  2. Ton avis m'a tenu en haleine et j'adore ! Je ne connais pas du tout ce livre mais ta chronique m'a donné fortement envie de le découvrir. Les livres prenants et qui nous font ressentir un tas d'émotions, j'adore ! Merci pour cette découverte, je suis ravie qu'il t'ai plu :)

    RépondreSupprimer
  3. je ne sais pas toi, mais par moment ce livre m'a rendu folle, j'ai cru que mon cerveau disjonctait !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'étais sur le cul à plusieurs reprises c'est clair !!

      Supprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!