Prendre Lily de Marie Neuser

Synopsis : Début des années 2000. Dans une petite ville anglaise sans grands faits d’arme à célébrer ni catastrophes à déplorer, deux fillettes viennent de retrouver leur mère assassinée. Elle git dans sa baignoire, les seins méticuleusement découpés et disposés de chaque côté du corps. Entre ses doigts, deux mèches de cheveux : une brune, une blonde. Lily, couturière et mère exemplaire, n’avait jusqu’alors jamais fait parler d’elle. À quelques mètres du foyer de Lily Hewitt, celui de Damiano Solivo. Alors que tous les soupçons se portent sur cet immigré italien suintant protégé comme un chiot par sa femme, celui-ci oppose un alibi parfait : il travaillait. Pour preuves de sa bonne foi, il a conservé son titre de transport et se trouve en mesure de prouver qu’il a signé la feuille d’émargement ce matin-là, à l’institut qui l’accueille pour son insertion professionnelle.

Mon avis : 
J'étais impatiente de commencer ce roman étant donné le résumé qui semblait vraiment prometteur. Et puis le soufflé est assez vite retombé après une centaine de pages lues. Le début est très intriguant, les mots de l'auteur vous transporte dans son histoire assez facilement mais j'ai trouvé que très vite les choses tournent en rond et que l'on ne nous propose plus rien de nouveau une fois qu'ils pensent tenir leur meurtrier. Le côté recherche d'indice pour l'incriminer est bien fait, j'étais curieuse de voir quel allait être l'élément déclencheur de son incarcération mais ça s'étire sur des années, le schéma se répète en permanence ce qui a fini par me lasser....

Gordon est le flic chargé de l'enquête avec ses collègues, il ne fait aucun doute qu'ils tiennent leur meurtrier quasiment dès le début de leurs investigations. Pourtant les choses ne sont pas faciles, ils ne trouvent aucune preuve directe capable de l'incriminer d'autant que le suspect ne lâche rien et crie son innocence. C'est le seul côté de l'histoire qui m'a plu, la façon qu'ils ont d'essayer de démonter une à une les preuves de son innocence pour démontrer sa culpabilité. J'en suis donc venue parfois à en douter étant donné qu'ils n'ont aucun élément probant mais la pugnacité de Gordon fait qu'on ne peut que croire que cet homme est bel et bien le coupable.

Pas de surprise donc de ce côté-là mais l'auteur réussit assez facilement à nous entrainer dans son monde et la curiosité nous pousse à toujours vouloir en savoir plus. Heureusement que j'ai ce trait de caractère parce que j'avoue que sinon, j'aurais très rapidement lâché ce roman dont seul le début et la fin ont trouvé intérêt à mes yeux. Je n'ai pas vraiment adhéré aux personnages et même si j'ai apprécié de voir que Gordon ne lâchait jamais aucun des os qu'il a à ronger pour prouver la culpabilité de leur suspect, je ne me suis jamais attachée à lui ni à ses collègues. Ils sont agréables à suivre mais leurs caractères n'ont pas encore une fois emporté l'unanimité chez moi.

La plume de l'auteur est assez agréable, j'ai quand même réussi à me mettre à la place des protagonistes et à ressentir leur frustration d'avoir la vérité du meurtre au bout des mains mais de ne pas pouvoir le prouver. Je me suis imaginée sans peine les différentes scènes et les sentiments qui les assaillent, j'étais appâtée par la fin du roman, curieuse de voir de quelle manière cela allait pouvoir se conclure. Le dénouement est tel que je l'attendais et étant donné qu'il s'agit d'un diptyque, l'auteur a su relancer mon intérêt pour comprendre ce qu'il se passe par la suite.

Pour information, ce roman est tiré de faits réels.

En bref, si au départ j'étais impatiente de lire ce roman, mon intérêt s'est assez vite essoufflé. En effet, l'auteur nous propose sur un plateau le suspect n°1 très rapidement mais les enquêteurs doivent tout faire et sont prêts à tout pour prouver sa culpabilité. Sauf que ça dure tout le roman..... J'ai bien aimé ce côté-là mais j'aurais préféré ne pas connaitre le meurtrier dès le départ.... En tout cas on ressent bien la frustration des personnages du début à la fin et on est curieux de voir de quelle manière et si ils vont gagner !

Note : 12/20

A lire si vous aimez :
- la frustration de connaitre le meurtrier mais de n'avoir aucune preuve ! Le travail de collecte est vraiment bien décrit.

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- avoir l'impression de revivre 10 fois la même scène tout au long du roman

Merci aux éditions Fleuve noir pour cette lecture, le 15 mai en librairie !

http://www.numilog.com/fiche_livre.asp?ISBN=9782823822670&ipd=1017

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Share:

2 commentaires

  1. Une lecture que j'ai apprécié, surtout pour le fait qu'une enquête ne se résolvait pas au bout de quelques mois ! Ici, ils y travaillent pendant des années, et c'est un changement agréable :).
    Mais après ce n'est effectivement pas le polar qui m'aura le plus marquée !

    RépondreSupprimer
  2. Mouais c'est là toute la spécificité du roman. C'est l'enquête qui est plus importante que le fait de trouver le meurtrier...
    Du coup non, pas pour moi, dommage ^^

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!