Les brumes de Grandville, tome 1 : Monotropa uniflora de Gwendoline Finaz de Villaine

Synopsis : Peut-on tomber amoureuse d'une simple voix, d'un esprit, sans y perdre son âme ? 1919. au lendemain de la première guerre mondiale, Apollonie devient professeur de musique. Belle, libre et déterminée, la jeune orpheline découvre la vie au château de Grandville. Elle ne tarde pas à faire la connaissance du fils de la Comtesse, le magnétique et mystérieux Hector, dont la beauté n'a d'égale que le cynisme. Apollonie, encore troublée par cette rencontre, tombe sous le charme indécent d'une voix mystérieuse sortie des ombres « J'étais en présence d'un esprit authentique. Un spectre. Je ne pouvais pas le voir, mais je l'entendais parfaitement. Et le pire, dans toute cette histoire, c'est qu'il était doté dune voix déroutante. Son timbre possédait une douceur étrange, mêlée d'accentuations rauques, presque envoûtantes.

Mon avis :
J'étais curieuse de découvrir ce livre de part la description qui en est faite et le contexte de l'après guerre. J'ai bien aimé ma lecture qui nous plonge dès les premières pages dans la vie d'Apollonie. On suit la jeune fille à sa sortie du couvent, elle rejoint sa tante dans le magnifique château de Grandville pour y enseigner la musique aux jumelles de la famille. Rentre alors Hector, le fils de la famille, blessé lors de la guerre. A partir de ce moment-là, la vie d'Apollonie ne sera plus du tout la même.
J'ai apprécié la plume de l'auteur qui nous permet de nous imaginer sans aucune difficulté dans le monde des personnages. Certains termes peuvent paraitre vieillot mais correspondent assez bien à l'époque mais par contre j'ai eu un peu plus de mal parfois avec l'argot et les contractions utilisés par les domestiques de la maison. L'auteur nous en explique d'ailleurs certains en bas de page ce qui ancre le récit dans une époque pas si lointaine de nous. Les choses commencent à changer quand le fameux "fantôme" fait son apparition et que la vie d'Apollonie bascule complétement.
J'ai eu du mal avec son caractère et sa façon de gérer les choses de manière assez hautaine alors qu'il faut le dire, elle ne sort pas de la cuisse de Jupiter. Autant les jumelles dans leur rôle de pimbêche sonnent juste, cuillère en argent et tout le reste, autant Apollonie qui a été élevée dans un couvent et n'a jamais connue la richesse et le luxe m'est apparue hors du contexte dans sa façon de réagir. Je n'ai pas réussi à adhérer à son caractère et j'avoue qu'elle m'était parfois détestable de par ses réactions et sa façon d'agir vis à vis des autres.
Heureusement les autres personnages et l'intrigue remontent le niveau et font que j'ai passé un bon moment avec ce premier tome. J'étais curieuse d'avancer dans ma lecture, de comprendre les étranges phénomènes et de voir le voile se lever sur la vérité. Le dénouement est assez spectaculaire, j'avais vu venir certaines choses mais d'autres m'ont complétement étonnée. L'auteur n'est pas tendre avec ses personnages et je suis curieuse de lire la suite pour savoir de quelle manière les relations vont pouvoir se développer !

En bref, un contexte et une plume sympathiques, un pan fantastique bien traité mais une héroïne qui aura réussi à me faire lever les yeux au ciel un certain nombre de fois. Moment agréable de lecture en espérant qu'Apollonie change par la suite ou du moins évolue, dans le bon sens !

Note : 15/20

A lire si vous aimez :
- les histoires de "fantôme"

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- les héroïnes hautaines alors qu'elles n'ont jamais reçu cette éducation

Merci à B.Éditions pour cette sympathique lecture ! En librairie le 16 octobre !

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Share:

1 commentaires

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!