Le Joyau, tome 1 de Amy Ewing

Synopsis : Qui dit Joyau dit richesse. Qui dit Joyau dit beauté. Qui dit Joyau dit royauté. Mais pour les filles comme Violet, le Joyau est avant tout synonyme de servitude. Et pas n'importe quelle servitude : Violet est née et a grandi dans le Marais avant d'être formée dans l'optique de devenir Mère-Porteuse pour la royauté. En effet, au sein du Joyau, la seule chose qui prime sur l'opulence et le luxe, c'est la descendance...
Achetée par la Duchesse du Lac lors de l'Enchère des Mères-Porteuses, Violet est accueillie par une gifle. Désormais connue sous l'appellation #197, elle va rapidement découvrir la brutale réalité qui sous-tend l'étincelante façade du Joyau : cruauté, trahisons et violence sourde sont les méthodes de la royauté.
Violet doit accepter ce sinistre quotidien... et tâcher de rester en vie. Mais c'est alors que naît une romance interdite entre elle et un séduisant jeune homme, loué pour servir de compagnon à la nièce aigrie de la Duchesse. Bien que la présence de ce dernier vienne illuminer le sombre quotidien de Violet au coeur du Joyau, les conséquences de leur relation illicite vont dépasser ce qu'ils redoutaient...

Mon avis :
Première chose qui attire vers ce roman, sa couverture vraiment magnifique ! Et la seconde, le résumé qui laisse apparaitre de nombreuses choses qui m'intriguent toujours dans ce genre de livre même si ça reste déjà vu... Le pari est gagné avec ce premier tome qui malgré un rythme un peu lent parfois nous fait nous attacher très vite aux personnages !
Violet a été détectée comme mère-porteuse à la puberté. Les jeunes filles de basse extraction issues du Marais qui le sont bénéficient d'une éducation et finissent par être vendues lors d'une vente aux enchères aux membres du Joyau, le cœur de la royauté pour porter leurs enfants qui sans ça ne survivraient pas. Le Joyau a donc besoin de ces mères-porteuses mais la façon dont elles sont traitées fait penser à de l'esclavage. Ces thèmes ont déjà été utilisés dans d'autres romans du même genre mais c'est toujours un plaisir d'en découvrir de nouveaux surtout quand on passe un moment sympathique avec.
Violet ne prend pas toujours les bonnes décisions, elle est très souvent naïve et surtout s'habitue un peu vite au faste du palais de la Duchesse du Lac. Elle courbe l'échine, ne se rebelle pas vraiment mais heureusement pour elle d'autres veulent lui venir en aide. Elle évolue quand même entre la première et la dernière page, j'avoue que je m'attendais à la voir tomber amoureuse d'un personnage mais c'est un autre qui fait irruption dans sa vie et lui vole son cœur. Les choses vont un peu vite mais justement on ne s'ennuie jamais, le rythme étant assez soutenu dans la seconde moitié du roman. Puis tout s'accélère vraiment dans les dernières pages, le voile se lève sur certains, retombe sur d'autres et Violet a des décisions difficiles à prendre. J'ai beaucoup aimé ce final qui clôt ce premier tome assez bien mais surtout nous donne envie d'en savoir plus. J'espère que Violet va réussir à se prendre en main complétement et à voir où se trouve son intérêt. Son altruisme et sa gentillesse sont deux de ses traits de caractère importants mais il va falloir qu'elle exacerbe sa combativité pour la suite de ses aventures !

En bref, j'ai adoré Violet et son monde et malgré un rythme parfois lent et quelques évènements un peu "gros" on est pris par l'intrigue et on veut toujours en savoir plus sur les tenants et les aboutissants du pouvoir. Les personnages sont géniaux et le final tout simplement magnifique, je suis restée sans voix et il me tarde de lire la suite !

Note : 16/20

A lire si vous aimez :
- les luttes entre les classes et les jeunes filles qui se rebellent !

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- les rythmes un peu lent qui mettent en place une intrigue intéressante
- le déjà vu

Merci aux éditions Robert Laffont collection R pour cette jolie lecture ! En librairie le 22 septembre.

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Share:

3 commentaires

  1. Tiens, je suis curieuse, soudain... ça me rappelle plusieurs autres choses... reste à voir si l'impression va se confirmer!

    RépondreSupprimer
  2. Une série qui me tente pas mal. Ton avis me donne envie de tenter le coup.

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!