Ressacs de David-James Kennedy

Synopsis : Jean-Christophe d’Orgeix est interne dans un hôpital isolé au bord des falaises en terres basques. Par une nuit d’orage, alors qu’il vient contrôler un patient arrivé dans l’après-midi et souffrant de blessures graves après un accident de la route, il comprend que ce dernier a été agressé en plein hôpital et n’arrive pas à le sauver. Fou de rage, Jean-Christophe d'Orgeix part à la poursuite de l’agresseur. On ne le reverra jamais. Thomas, interne également et particulièrement affecté par la disparition de son ami, mène l’enquête en même temps que la police. Et bientôt il découvre une chose étrange. Dans cet hôpital, un ancien monastère construit par les Augustins 1000 ans plus tôt, d’autres disparitions ont eu lieu. Et notamment celle d’un jeune interne sept ans auparavant dont l’histoire personnelle est semblable à celle de Jean-Christophe d'Orgeix en tous points, et dont les photos montrent qu’il en est l’exact sosie…

Mon avis :
Le titre, l'auteur français au nom à consonance américaine ou anglaise, le synopsis, le lieu de l'enquête, tout ça a fait que j'ai eu envie de me jeter dessus par curiosité et bien m'en a pris !!
Dès les premières pages, l'auteur nous plonge dans son histoire avec un meurtre qui a lieu à l’hôpital du cap, près de Bayonne. L'ambiance est assez sombre en ce soir de tempête, nous rencontrons Jean-Christophe d'Orgeix que nous ne reverrons pas de si tôt. Sa disparition est signalée immédiatement et un autre interne, Tom Castille, commence à mener sa propre enquête en parallèle de la gendarmerie. J'ai beaucoup aimé cette double avancée dans la disparition de JC, on a le côté officiel avec la gendarmerie et le côté plus privé avec Tom. J'ai juste envie plus d'une fois de lui mettre des claques, il prend souvent des risques inconsidérés et se dit après coup qu'il n'aurait pas du faire ça, mais c'est un peu tard pour s'en rendre compte. J'ai beaucoup aimé ce personnage tout de même, il a envie de faire la lumière sur ce qui est arrivé à son ami d'autant qu'il n'est pas tranquille quand un autre meurt et que certains malades ont des propos effrayants....
On est vite pris par l'intrigue, par ce mystère qui entoure cet hôpital, ancien monastère construit par les Augustins. Les découvertes que fait Tom nous mettent sur la voie tout comme celles de la gendarmerie mais j'ai été complétement prise et retournée par les rebondissements qui sont nombreux. Même si la violence est bien présente, j'ai trouvé que les détails que nous offre l'auteur n'était pas trop gores ni trop sanglants. Les pages se tournent très facilement, j'ai été happée par cette histoire et je voulais à tout prix en connaitre le dénouement.
Et j'avoue qu'il m'a laissée pantelante, je ne m'attendais pas à apprendre ce genre de choses et je ne voyais pas du tout arriver ces révélations. Même si j'avais compris certaines ficelles, la façon dont l'auteur nous livre la conclusion de son enquête est très bien faite et maintient jusqu'au bout le suspense. Un auteur que je prendrais plaisir à suivre si d'autres livres de cet acabit sortent de son imagination !

En bref, une ambiance oppressante, une tension présente du début à la fin et deux enquêtes menées en parallèle par un flic et un médecin. C'est bien écrit, prenant, un premier livre vraiment très agréable ! (et puis j'avoue, je suis chauvine un peu, j'ai adoré que l'action se passe dans le Sud-Ouest !)

Note : 17/20

A lire si vous aimez :
- la tension présente du début à la fin et les enquêtes qui se "croisent".

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- les intrigues parfois un peu "brouillonne".

Merci à Fleuve éditions pour cette lecture que vous pourrez retrouver en librairie le 9 janvier !

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Aucun commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!