Métro, boulot, paréo de Nicola Doherty

Synopsis : Alice passe un été pourri, car sa carrière d’éditrice est au point mort, et elle vient de se faire larguer. Mais la roue tourne. Elle doit remplacer sa chef pour une super mission à l’étranger : s’isoler dans une villa en Sicile avec un acteur qu’elle admire, afin de le pousser à finir son autobiographie. Or, Alice doit confronter Sam, l’agent de la star, qui ne souhaite pas que ce projet voit le jour. La jeune femme va lutter pour tenter de remplir le contrat, mais elle va vite s’adonner à d’autres activités beaucoup moins professionnelles…

Mon avis :
Les personnages : Alice est une jeune femme qui a tendance à s'enliser dans ses relations amoureuses et à ne pas voir ce qui est bon (ou mauvais) pour elle. Quand elle se fait larguer par texto, elle comprend qu'elle n'attend plus rien des hommes. Plutôt blasée mais pas fermée, elle se retrouve dans un avion pour aller soutirer un livre à un acteur célèbre qui a signé un contrat avec sa boite. Elle est adorable, sait amener les gens à se confier et est présente pour ceux qui ont des ennuis. Même si elle se fera mal voir par sa patronne, elle préfère aider son prochain, quitte à perdre son poste. Parfois tête en l'air, elle ne voit pas ce qui se passe sous son nez. Gênée par son physique, la pauvre n'a en plus pas de chance avec sa valise. Elle va devoir apprendre à se lâcher un peu sous peine de voir Luther lui filer entre les doigts dès qu'elle lui demande de travailler sur son autobiographie.
Les autres personnages qui l'entourent sont bien décrits, j'ai bien aimé Luther l'acteur malgré son côté starisé et du coup quelque peu imbu de lui-même, Sam l'agent est assez antipathique mais il ne fait que son boulot de protection de la vie privée de Luther. Alice a fort à faire avec ces deux-là si elle veut un livre qui fasse hurler les foules d'admirateurs de Luther...

Ce qui m'a plu : J'avais besoin d'un peu de légèreté avant de recommencer une nouvelle semaine et ce livre a parfaitement rempli sa mission. On va avec Alice dévorer la nourriture italienne sur une petite ile de Sicile louée pour Luther, la star de ciné auquel elle est sensée faire écrire une autobiographie. Si elle est au départ stressée, elle finit par se détendre petit à petit et par apprendre à connaitre les gens qui l'entourent. Les paysages décrits nous fondent dès le départ dans le décor très facilement et on imagine sans peine cette superbe villa perdue au milieu de nulle part. Les pages se tournent toutes seules, on est dans la légèreté du début à la fin mais sans que ce soit simpliste.
Alice a fort à faire avec les caractères très différents de Sam et Luther et surtout avec les sentiments qui l'assaillent, elle qui s'était promis de faire attention aux hommes dont elle tombe amoureuse. J'ai beaucoup aimé la relation qui se noue, malgré les différences, malgré les divergences d'opinion et malgré un futur qui semble très compliqué. Mais les non-dits sont nombreux et il m'est arrivé de crier après Alice pour qu'elle soit franche, qu'elle dise ce qu'elle ressente et qu'elle ose faire les choses et aller de l'avant.
Puis les évènements se succèdent, compliquent les choses jusqu'au dénouement qui voit les choses aller enfin dans le bon sens. J'ai passé un très bon moment avec eux et j'ai eu un petit pincement au cœur grâce aux derniers mots !

Ce qui ne m'a pas plu : j'ai parfois trouvé que la relation entre Alice et l'homme de la situation trainait un peu et qu'ils avaient vraiment du mal à communiquer l'un avec l'autre. Mais c'est l'éternel problème entre l'homme et la femme...

En bref, une romance qui nous transporte sur une petite ile, avec des personnages sympathiques et de jolis paysages. J'ai passé un très bon moment avec eux et la fin est telle que je l'imaginais ! C'est frais, léger, un bon moment pour se détendre.

Note : 16/20

A lire si vous aimez :
- les romances légères qui dépaysent.

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- les romances qui trainent un peu

Merci aux éditions Milady romance, dans les bacs le 25 octobre, n'hésitez pas si vous avez besoin de soleil et de sable blanc !

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Share:

4 commentaires

  1. Une romance différente de celles de d'habitude. C'est vraiment agréable.

    RépondreSupprimer
  2. Hum ! intéressant ^^
    Je pense que je vais me faire plaisir le mois prochain.
    MERCI POUR TA CHRONIQUE

    RépondreSupprimer
  3. Ooh, la sicile... j'ai envie de sable, moi, alors que les feuilles disparaissent!

    RépondreSupprimer
  4. Je suis en train de le lire :-) et je trouve que ça traîne un peu je veux voir de la romance mais pour l'instant rien ne se dessine ! Malgré ça j'aime quand même assez , je trouve les persos aussi attachant qu’énervant ( perso Luther m’énerve :-P )
    Il me reste un peu plus de 100 pages à lire je crois ... ça sera surement fini demain :-)

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!