Wounded de Jasinda Wilder

Synopsis : (traduit par mes soins)
La guerre m'a tout pris. Ma famille. Ma maison. Mon innocence. Dans un pays ravagé par la guerre et la proie aux difficultés économiques, une jeune orpheline comme moi a très peu d'options pour survivre. Ainsi, je fais ce que je peux pour vivre, pour manger et j'essaye de ne pas penser à ce que cela coute à mon âme. Mon cœur est vide et mon existence brutale.  Je pensais que l'amour avait à jamais quitté ma vie. Et puis je l'ai rencontré, lui....
La guerre est l'enfer. Les hommes y laissent des morceaux d'âme à cause de ce qu'elle les conduit à faire. Tu vis avec la peur, tu vis avec la culpabilité et tu vis avec des cauchemars. Tu ne peux pas le comprendre si tu ne l'as pas vécue. La guerre ne laisse aucune place à l'amour, la tendresse ou la douceur. Il faut être fort et prêt au combat à chaque moment de la journée. Tu perds l'objectif de vue une seconde et tu es mort. Maintenant, la seule chose qui peut me sauver, c'est elle...


Mon avis :
Second livre de l'auteur que je lis et j'ai encore une fois été totalement happée par le récit même si les conditions dans lesquelles nous rencontrons Hunter et Rania ne sont vraiment pas gaies. On est plongés dans les ruelles de Bagdad, au cœur du conflit qui secoue le pays par deux fois. On rencontre tout d'abord Rania enfant, obligée de tuer pour se défendre et défendre la seule famille qui lui reste. Puis lorsque son frère la quitte, elle se débrouille d'abord par elle-même pour trouver un petit boulot mais se retrouve bien vite à devoir vendre son corps pour survivre.
Et c'est toujours le métier qu'elle exerce quand, par un hasard fâcheux, elle sauve Hunter de ses compatriotes et se décide à le ramener chez elle pour le soigner. Commence alors une drôle de relation entre eux deux, Rania n'étant elle-même qu'en présence d'Hunter. Pour les autres, elle est Sabah la prostituée, payée pour ses charmes et ses prouesses. Elle n'a jamais connu l'amour et les sentiments qui s'éveillent en elle pour Hunter lui font peur. La barrière de la langue est au départ importante mais petit à petit ils apprennent la langue de l'autre et ils arrivent à communiquer.
J'ai adoré apprendre à les connaitre chacun leur tour, l'auteur alternant à chaque chapitre les points de vue. Même si l'ambiance est sombre et oppressante, les sentiments qui naissent entre eux apportent une bouffée d'oxygène au récit. On se demande, du début à la fin, de quelle manière ils vont pouvoir s'en sortir, si les compatriotes de Rania ne vont pas se rendre compte qu'elle héberge et soigne un ennemi et si ses clients ne vont pas la tuer avant qu'Hunter ne soit capable de la protéger. Les pages se tournent toutes seules, on a envie de savoir, on espère comme eux puis vient le dénouement. J'ai adoré la façon qu'à l'auteur de le traiter, la gentillesse, l'espoir et l'amour qui en ressortent et qui apporte une lueur dans le monde de Rania. Hunter est la bonté personnifiée et il fera ce qu'il faut pour celle qu'il aime...

En bref, l'ambiance de ce livre est tellement sombre qu'elle vous prend aux tripes et vous oblige à dévorer ce livre pour savoir si nos héros vont survivre et de quelle manière. Les mots de l'auteur sont justes et on a tellement l'impression de vivre l'aventure avec eux que la guerre semble omniprésente. J'ai encore passé un excellent moment malgré la dureté du récit !

Note : 16/20

A lire si vous aimez :
- voir se débattre les personnages et les voir lutter pour leur survie.

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- les scènes de sexe, ce qu'une femme peut être amenée à faire pour manger.

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

1 commentaire

  1. Je ne connaissais pas ce livre de cette auteure. Le sujet est en effet très différent. c'est noté.

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!