Le mausolée d'Edouard Moradpour

Synopsis : Moscou, 2014. Dans la Russie trouble et tourmentée de Poutine, Tatiana gagne sa vie en dansant tous les soirs au Club 121, haut lieu de rencontres entre hommes d’affaires. Sa beauté ne laisse personne indifférent, et surtout pas Oleg Bezroukov. La jeune femme succombe rapidement au charme magnétique de ce dernier. Mais très vite, le doute s’installe. Qui est cet homme qui paraît si amoureux mais ne cesse de disparaître sans la moindre explication et surtout, semble être doté d’un étrange et inquiétant pouvoir de prédiction ? En tentant de percer le mystère Bezroukov, la jeune femme va se retrouver entraînée dans les coulisses d’un monument emblématique, objet de tous les fantasmes, symbole d’une Russie partagée entre tradition et modernité, superstition et rationalité : le mausolée de Lénine. Dans cette aventure, Tatiana devra accomplir une mission périlleuse : arracher le corps embaumé de Lénine des griffes d’une mystérieuse organisation secrète pour l’enterrer dans une forêt de l’Oural. Mêlant suspense, politique et mysticisme, Édouard Moradpour signe un thriller habilement construit autour d’un des monuments les plus énigmatiques et fascinants du XXe siècle.

Mon avis :
Le synopsis m'intriguait quand l'auteur me l'a proposé, c'est donc avec une impatience certaine que j'ai commencé ma lecture. J'aime bien de temps en temps lire des thrillers qui ont un petit côté ésotérique (ou les livres ésotériques qui ont un petit côté thriller) et j'espérais trouver ceci dans cette aventure qui se passe en Russie. Si j'ai bien aimé certains pans de l'histoire et l'écriture de l'auteur, je n'ai pas du tout été conquise par certains points qui font que ma lecture a été un peu laborieuse.
L'héroïne, Tatiana, est une jeune femme russe qui, pour gagner sa vie, danse dans un club pour riches messieurs. Elle y rencontre Oleg qui lui semble différent des autres et commence une relation suivie avec lui. Mais petit à petit les choses évoluent, Oleg fait des prédictions qui lui font froid dans le dos et la mettent mal à l'aise. Tatiana rencontre alors des gens qui vont l'aider à faire le bien autour d'elle, à démêler le vrai du faux et le bien du mal.
J'ai trouvé par moment que l'auteur se penchait un peu trop sur l'histoire récente ou ancienne de la Russie et qu'il nous donnait un point de vue un peu partial sur ce qu'il en pense. Du coup je me suis sentie tiraillée par cette histoire qui est une fiction et la part de réalité qu'il a souhaité lui donner. Je ne donnerai pas mon avis sur la politique en Russie, quelle soit actuelle ou passée mais j'aurai aimé que l'auteur arrive à me plonger dans son intrigue sans autant orienter la pensée du lecteur. Il en a été de même pour le côté religieux du livre, beaucoup trop exacerbé et orienté pour que j'adhère à ce qui m'a été raconté.
Par contre, j'ai beaucoup aimé la plume de l'auteur qui, en dehors des circonstances qui m'ont déplus, arrive très bien à nous faire rentrer dans son monde.
Le dénouement est à la hauteur de l'histoire, totalement déroutant et étonnant, il est pourtant dans la continuité de l'aventure que nous fait vivre l'auteur.
En bref, même si je n'ai pas apprécié le côté religieux et politique dans ce livre, j'ai beaucoup aimé la plume de l'auteur et la façon qu'il a eu de traiter la lutte pour un idéal de l'héroïne.

Un grand merci à Edouard Moradpour pour m'avoir permis de lire son livre qui je suis sûre saura trouver son public.

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Aucun commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!