Balancé dans les cordes de Jérémie Guez

Synopsis : Tony est un jeune boxeur ; garçon sans histoires, il consacre sa vie au sport, prépare son premier combat pro et se tient à l'écart des trafics qui rythment la vie de sa cité. Mais il doit composer avec une mère à problèmes, qui se laisse entretenir par des voyous. Tout dérape lorsque l'un d'entre eux la bat et l'envoie à l'hôpital. Tony décide de faire appel à Miguel, le caïd de la ville, pour étancher sa soif de vengeance. Mais dans ce milieu, rien n'est jamais gratuit. La faveur demandée a un prix, celui du sang. Tony, qui doit payer sa dette, entame alors une longue descente aux enfers...

Mon avis :
Avant de commencer ce livre j'en avais entendu beaucoup de bien. Et si j'ai passé un très bon moment il n a pas été un coup de cœur pour moi. Tony vit avec sa mère, bosse avec son oncle et il s'apprête à disputer son premier match de boxe en temps que pro. Il vit dans une cité, côtoie des dealers tous les jours mais ne tombe pas dans leurs pièges. Mais les choses finissent par déraper et commence alors la descente aux enfers.
C'est un livre très court (moins de 200 pages) qui se dévore. On se prend vite d affection pour Tony qui essaye de s'en sortir à tout prix. Les mots sont souvent durs, parfois vulgaires mais l'auteur nous plonge totalement dans son histoire. Sur fond de boxe on voit Tony, petit à petit, perdre pied sur sa vie, ce qu'il aurait aimé en faire et ce qui va finalement lui arriver. Pour venger sa mère il fait appel au pire homme auquel il aurait pu penser et se retrouve avec des dettes morales. C'est au moment de payer cette dette qu'il se retrouve à agir d'une manière qui lui répugne. C'est un jeune homme bon, honnête et qui n'a qu'une seule parole. Sa vie n'a jamais été facile, il n'a jamais connu son père et quand ils ont déménagé dans la cité avec sa mère il a vécu un choc culturel très important.
Il s'est pourtant fait des amis, est bosseur et veut s'en sortir. Puis on plonge avec lui dans le monde de la drogue, des règlements de comptes et des meurtres. L'auteur arrive à nous faire vivre cette aventure dans la tête de Tony jusqu'au dénouement final qui m'a scotchée. Je ne m'attendais pas à ça et je trouve que l'auteur a fait fort à ce niveau pour arriver à fournir au lecteur quelque chose de réel et de plausible.
En bref, une plume qui laisse couler des mots durs et violents et nous montre les choses qu'on ne peut qu'imaginer quand on ne vit pas dans les cités. Tout n'est bien évidemment pas noir mais on a ici le revers de la médaille...

Note : 17/20

A lire si vous aimez :
- les romans noirs qui plongent le lecteur dans les travers de la société actuelle.

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- la violence, la drogue, la prostitution, les règlements de comptes...

Un grand merci aux éditions J'ai lu pour cette plongée dans l'enfer des hommes.

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

1 commentaire

  1. J'ai adoré le premier tome de ce triptyque "Paris la nuit", j'ai été impressionnée par la qualité de l'écriture. J'ai hâte de lire ce deuxième opus, car ce que tu en dis laisse présager qu'il est aussi bon que le premier :)

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!