Nid de guêpes d'Inger Wolf

Synopsis : Quelques jours avant noël, dans une maison abandonnée de la ville danoise d’Århus, un agent immobilier tombe sur le cadavre d’un adolescent. Tout autour du corps, un amas de guêpes mortes. La nuit même, l’hôpital psychiatrique voisin signale la disparition d’un patient hanté par d’étranges réminiscences – une fillette aux traits flous, une maison blanche derrière un marronnier, et des guêpes…
Rappelé en urgence de ses vacances familiales en Croatie, le commissaire Daniel Trokic ne tardera pas à se rendre compte que, lorsque les adultes mentent, les enfants se vengent.

Mon avis :
Daniel Trokic est commissaire de police au Danemark. Il est en vacances en Croatie dans sa famille quand son supérieur lui demande de rentrer pour enquêter sur un étrange homicide. Le meurtre sur lequel il se penche est particulièrement horrible. Un jeune garçon est retrouvé mutilé, entouré de guêpes mortes alors qu'on est en plein hiver. Toute l'équipe est alors sur les dents d'autant plus que les fêtes de Noël approchent et qu'ils n'ont aucune piste...
Trokic est un homme plutôt froid et distant mais au travers des lignes qui défilent on voit qu'il cache un passé qu'il a du mal à accepter et on apprend à le connaitre et à l'aimer de plus en plus. Ses collègues ont une vision plutôt négative de lui, un solitaire qui n'en fait qu'à sa tête. Cela lui a d'ailleurs valu des soucis par le passé mais il est toujours resté fidèle à lui-même. C'est vraiment ce qui j'ai apprécié chez lui, il n'y a pas de faux semblants, il dit les choses telles qu'il les pense et essaye même de réparer des erreurs passées. Les collègues qui l'entourent sont bien décrits et on les imagine sans peine enquêtant sur cet étrange meurtre et les évènements qui en découlent.
L'auteur a intégré, au milieu de l'enquête, la présence de chapitres nous relatant le cheminement du tueur. On sait ce qu'il fait, ce qu'il pense, où il en est de sa "vengeance" et on découvre au fur et à mesure quelles sont ses raisons et le passé qui l'a marqué à jamais. Trokic ira loin pour le traquer et arriver à le comprendre, les indices laissés étant plutôt minces. Pourtant, petit à petit, les choses se mettent en place, on rencontre des personnages qui nous semblent secondaires mais qui finalement ont une place importante et des personnages qui pourraient être importants mais dont finalement la portée n'est que secondaire. L'auteur arrive à nous perdre, à nous faire douter, à nous emmêler les pinceaux dans les différents protagonistes jusqu'au dénouement.
Je ne lis que peu de polars (ou même d'autres genres de livres) traitant de pays nordiques et il est vrai qu'au début j'ai eu du mal avec les noms des personnages ou des villes. Et puis finalement j'ai réussi à me détacher de ce détail pour entrer complétement dans l'enquête et chercher, en même temps que Trokic et son équipe qui pouvait bien être ce tueur...
En bref, avec un rythme "stressant" tenu du début à la fin et des personnages attachants, j'ai passé un très bon moment avec ce Nid de guêpes !

Note : 17/20

A lire si vous aimez :
- les thrillers haletant avec des chapitres assez courts qui alternent gentils / méchants.

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- les mutilations, les scènes violentes et les tueurs violents.

Un grand merci à la toute nouvelle maison d'édition "Mirobole éditions" qui sort donc aujourd'hui son premier opus ! J'ai fait un petit article de présentation par ici si vous souhaitez en savoir plus !

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Share:

3 commentaires

  1. Je vais le lire prochainement, je trouve que cette nouvelle maison d'édition propose des titres plutôt originaux

    RépondreSupprimer
  2. de Lamarlière18 mars 2013 à 09:43

    Merci de cette présentation, de vos commentaires, et bienvenue dès à présent sur notre site internet mirobole-editions.com et sur notre blog (aller sur le site), que nous avons enrichi de contenus nous l'espérons intéressants... mais qui vivra grâce aux lecteurs et à tous les curieux qui passeront par là!
    A bientôt
    Sophie (Mirobole)

    RépondreSupprimer
  3. Je ne l'ai pas trouvé haletant, mais je dois reconnaître que ça a été une lecture fort agréable !

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!