Le monastère oublié de Steve Berry

Synopsis : 1974, province du Shaanxi. En creusant un puits, des paysans trouvent d’étranges statues enterrées. Appelés sur place, des archéologues mettent alors au jour l’incroyable mausolée de Qin, premier empereur de Chine, qui s’étend sur 56 kilomètres carrés et renferme une armée de 7 000 soldats et chevaux en terre cuite, gardiens du tombeau. Plus de trente-cinq ans plus tard, le contenu exact du tombeau n’a toujours pas été rendu public par les autorités chinoises, qui, aujourd’hui encore, interdisent l’accès de ce site archéologique pourtant unique au monde.
2012. Cotton Malone reçoit un e-mail inquiétant : son amie Cassiopée Vitt a été kidnappée après avoir dérobé un objet d’art très rare. Les quelques indices dont il dispose le conduisent vite au beau milieu de la Chine. C’est le début d’une aventure passionnante qui va le mener sur la piste des mystères du mausolée de Qin, puis, à la frontière sino-pakistanaise, au cœur d’un monastère oublié, perdu dans les montagnes, siège d’une confrérie secrète.

Mon avis :
J'aime beaucoup les thrillers qui mêlent enquête se passant à l'heure actuelle et saut dans le passé pour nous présenter un pan de l'histoire d'un pays ou d'une époque. Ma préférence va à ceux qui traitent des templiers mais je me suis dit que ça pouvait être sympa de lire une aventure liée à l'histoire chinoise. Si globalement je n'ai pas été déçue, j'ai quand même trouvé que le rythme était assez lent et je me suis parfois ennuyée quand l'auteur passe du présent au passé et nous fait part de l'histoire de la Chine. Du coup, c'est tellement bien documenté qu'on en apprend beaucoup sur ce pays assez méconnu (du moins pour moi) et sur son histoire très complexe et riche mais ça devient "lourd" d'avoir trop de détails.
Du côté des personnages, Cotton est toujours fidèle à lui-même. Loyal envers ceux à qui il fait confiance, méfiant envers ceux qui lui inspire défiance, c'est un homme complexe et qui ose beaucoup de chose, à commencer par risquer sa vie à chaque page ! J'aime toujours autant sa façon positive de voir les évènements, de les disséquer intelligemment et d'agir en fonction de ce qu'il pense être juste. Il fonce parfois tête baissée dans les ennuis mais les sentiments que lui inspire Cassiopé Vitt font qu'il se sent obligé de la défendre et de la protéger. Même s'ils n'osent pas s'avouer les choses, on sent bien, du début à la fin qu'entre eux tout pourrait tourner différemment.
Les pages se tournent somme toute assez facilement, si les passages historiques m'ont un peu lassée  l'histoire présente remonte quand même le niveau et m'a permis de prendre beaucoup de plaisir à suivre les personnages décrits. Car il ne s'agit pas seulement de suivre Coton et Cassiopé mais aussi les prétendants au poste de chef de l'état chinois. La guerre fait rage, les coups bas sont légions et les choses finissent inévitablement par mal tourner entre les différents protagonistes. Le lecteur ne sait jamais vraiment à qui se fier, les rebondissements sont nombreux sans être exagérés et le dénouement à la hauteur du reste de l'histoire. L'auteur arrive à nous embarquer assez facilement et à nous surprendre plus d'une fois...
En bref, des personnages bien décrits et que l'on prend plaisir à suivre, une histoire assez intéressante malgré quelques longueurs et une intrigue ponctuée de retournement de situation font que ce thriller permet à la fois d'en apprendre sur l'histoire chinoise et de passer un bon moment.

Note : 15/20

A lire si vous aimez :
- les thrillers qui mêlent histoire et enquête

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- l'histoire de la Chine
- les descriptions un peu trop nombreuses au détriment de l'action.

Je tenais à remercier les éditions Pocket pour m'avoir permis de retrouver Cotton Malone qui est un personnage que j'aime beaucoup. A paraitre en format poche sous peu !

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Share:

0 commentaires

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!