La fournaise, tome 1 : Enfermé d'Alexander Gordon Smith

Synopsis : Condamné à la perpétuité pour un crime qu'il n'a pas commis, Alex, treize ans, pense avoir touché le fond. Mais il y a pire que l'injustice... Il y a la Fournaise. Pas une prison, mais un enfer, un monde terrifiant au plus profond des entrailles de la Terre, où règnent gardiens inhumains et molosses mangeurs d'hommes...
Alex n'a pas le choix : au risque de sa vie, il doit trouver un moyen de s'enfuir. Mais à qui se fier quand même les autres prisonniers sont des tueurs sans pitié ?

Mon avis :
Les personnages : Alex n'est qu'un jeune adolescent. Très sûr de lui, plutôt vaniteux, il aime traiter les autres comme des moins que rien et se complet dans son rôle de caïd. Pourtant, le fait d'être envoyé à la Fournaise va le faire baisser d'un ton, il y trouve plus fort que lui et surtout beaucoup plus méchant. Son caractère évolue, il essaye de se faire de nouveaux amis mais a du mal avec les règles. Un peu trop curieux pour sa propre santé et celle de son colocataire, il s'en sort pourtant à chaque fois par des pirouettes même s'il y laisse des plumes. Il apporte une touche d'espoir tout au long de ce premier tome avec sa façon de chercher coute que coute un moyen de s'échapper même quand personne n'y croit. Je ne me suis pas vraiment attachée à lui mais j'espérais, au fur et à mesure que les pages se tournent, qu'il ne perde jamais la lueur dont il est porteur.
Il arrive à se faire un ou deux amis même si on ne peut pas vraiment parler d'amitié dans un pénitencier où les morts sont monnaie courante et surtout très violentes. La plupart des détenus sont vils, mesquins et n'espèrent qu'une chose, ne pas être le prochain sur la liste des hommes en noir et leurs étranges créatures masquées. Il y a des gangs qui font la loi, des bagarres journalières et surtout une ambiance oppressante aussi bien entretenue par les geôliers que par les prisonniers. Les personnages sont donc hauts en couleurs mais dans des tons de noir...

Ce qui m'a plu : Alex est un jeune délinquant. Il cambriole des maisons avec son copain, traumatise ses camarades d'école et ne respecte pas grand chose. Quand il se retrouve piégé et accusé d'un meurtre, il ne cesse de clamer son innocence. Pourtant jugé coupable, il se retrouve à La fournaise, prison dans laquelle ils ont jetés les jeunes hommes responsables d'atrocités.
Je me doutais qu'en commençant ce livre j'allais y trouver une ambiance plutôt glauque, dure et violente et je ne me suis pas trompée. Heureusement qu'Alex apporte une touche d'espérance au milieu de tout ça, je n'aurai pas pu avancer davantage sinon dès qu'il met un pied dans la prison. L'auteur arrive à décrire tellement bien le milieu, les personnages et les évènements qu'on est pris par l'intrigue et par les pages qui se tournent. On espère bien évidemment qu'Alex va trouver une solution et surtout qu'il ne va pas baisser les bras trop vite quand d'inévitables obstacles vont lui barrer la route. Heureusement il a des codétenus qui l'aident même si cela implique de se lier à des gens qui peuvent mourir du jour au lendemain voire même pire... (parce que oui, il y a pire que le fait de mourir dans la Fournaise, à vous de le lire pour savoir de quoi je parle mais rien que le fait d'y penser me donne des frissons partout.)  
En bref, une atmosphère oppressante très bien décrite, des garçons durs et violents et un fil rouge teinté d'espoir font que j'ai passé un bon moment malgré ma claustrophobie !

Ce qui ne m'a pas plu : J'ai été oppressée par moment par l'ambiance qu'a créé l'auteur. Enfermés dans la fournaise, ces jeunes garçons vivent des choses inimaginables même pour des criminels endurcis. Du coup, j'ai développé une impression de claustrophobie dans cette prison en compagnie de ces adolescents...

Note : 16/20

A lire si vous aimez :
- découvrir un monde fait de noirceur, de terreur mais aussi d'espérance pour qui sait y croire...

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- les ambiances oppressantes et les mauvais traitements sur des adolescents

Un grand merci aux éditions Pocket Jeunesse pour m'avoir permis cette lecture en avant première, le livre sera dans toutes les librairies le 4 avril 2013 !

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Challenge jeunesse / young adult : 42/60

Aucun commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!