La dernière guerre, tome 1 : 49 jours de Fabrice Colin

Synopsis : Je m’appelle Floryan ; j’ai dix-sept ans. Il y a quelques jours, je suis mort : un attentat dans le métro. Je me suis réveillé dans un paysage de plaines et de montagnes, somptueux, qui s’étendait à perte de vue. Un être de lumière m’a accueilli, se présentant comme un "Élohim". Il m’a proposé un choix : soit je le suivais dans le Royaume – un paradis, selon lui, mais que je n’étais pas autorisé à voir avant de m’y rendre –, soit je plongeai dans le Nihil, un gouffre gigantesque menant vers… Vers quoi ? C’est là toute la question. Je ne sais rien du Nihil, j’ignore tout du Royaume, et j’ai quarante-neuf jours, pas un de plus, pour prendre une décision. Le problème, c’est que ce choix n’engage pas que moi…

Mon avis :
J'ai commencé cette lecture dans un état d'esprit positif, je pensais vraiment passer un bon moment en compagnie de Floryan et quelle n'a pas été ma déception...J'ai même interrompu ma lecture pour passer à autre chose, pensant que le moment ne s'y prêtait pas mais rien n'y a fait.
D'une part, je n'ai absolument pas adhéré au personnage principal, Floryan. C'est un jeune homme de 17 ans imbu de lui-même, qui pense avoir la science infuse et se croit au dessus de tout le monde. De son vivant il était spécial (bien qu'on ne le voit pas longtemps dans cet état là) et sa mort n'a rien changé, bien au contraire. Il est plutôt anticonformiste et même si dans certains cas il peut être bon de défier "l'autorité", il faut le faire intelligemment et non pas en écrasant les autres. Sa façon de gérer les choses a beau être compréhensible et humaine, il en est ressorti pour moi, encore une fois, qu'il n'est qu'un petit égoïste qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez. Même lorsque finit par arriver la "rencontre" avec une personne qui lui devient chère, il n'agit que dans son intérêt, que ce soit dans notre monde ou dans celui dans lequel il atterrit. Il apprend que la population humaine est vouée à l'extinction mais ne pense pas à ce qu'il pourrait faire pour changer les choses, il ne pense qu'à lui, beaucoup, et à celle à qui il tient, un peu. Il évolue un peu vers la fin et est légèrement remonté dans mon estime à ce moment-là.
Les autres personnes qu'il rencontre ne sont pas plus aimables hormis un ou deux personnages que j'aurai aimé connaitre plus en avant mais qui sont peu décrits. Par contre j'ai adoré les altars, ces drôles d'oiseaux qu'ils montent pour faire des sauts dans le passé ou le futur, d'un pays à l'autre, traversant les continents et les mers à la force de leur mental.
D'autre part, je n’adhère pas à la façon de raconter de l'auteur. J'avais déjà été déçue dans Bal de givre à New-York et je ressors de cette lecture avec la même déception. Des détails quand ils ne sont pas nécessaires, des explications qui manquent quand cela serai utile, autant de choses qui font que soit je me suis ennuyée, soit j'ai cherché des indices là où il n'y en avait pas. L'histoire se lit vite mais je n'ai jamais accroché bien que certaines choses m'aient intriguées et donnent envie d'en savoir plus. On ne s'ennuie pas vraiment et il n'y a pas de longueurs mais la "magie" du livre n'a absolument pas fait effet sur moi !
En bref, je n'ai pas apprécié le héros, je n'ai pas apprécié les gens qu'il rencontre, je n'ai pas apprécié le monde dans lequel il arrive mais heureusement les altars m'ont intriguée et ont rendu l'histoire plus belle, ils ont été mon seul point positif... Malgré des idées que j'aurai pu apprécier, la façon de raconter de l'auteur n'est définitivement pas faite pour moi !

Note : 12/20

A lire si vous aimez :
- les voyages dans un monde parallèle, les choix importants et les guerres entre les clans

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- les personnages antipathiques
Un grand merci à Livraddict et aux éditions Michel Lafon pour cette lecture qui malheureusement n'a pas su me séduire !

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Challenge jeunesse / young adult : 23/60

Share:

6 commentaires

  1. C'est vrai que Floryan est très spécial et c'est dommage que tu n'aies pas aimé cette lecture. Tant pis. J'espère que ton prochain livre te plaira davantage ;)

    RépondreSupprimer
  2. Comme je n'avais pas aimé Bal de givre à NY, tout ça ne me donne pas envie de lire ce livre !

    RépondreSupprimer
  3. Dommage. J'avais beaucoup aimé Bal de givre à NY, du coup je pense l'acheter, mais j'ai peur de ne pas aimer et de dépenser de l'argent pour un GF :s

    RépondreSupprimer
  4. Comme j'avais lu quelques lignes d'impression sur VL, j'attendais ta chronique. Floryan est donc une tête à claques :D (mais ouiii, on peut utiliser cette expression). Ah oui, entre personnages, intrigues et style d'écriture, c'est le mauvais carton que remporte Colin auprès de toi. Bon, après Bal de givre à NY comme je te le disais, n'est à mon sens pas le meilleur livre de l'auteur. Mais on ne peut pas plaire à tout le monde.
    Huhu, 12/20 pour un livre qui ne te plait pas, c'est tout de même bien :D

    RépondreSupprimer
  5. Personnellement j'ai beaucoup aimé ce livre, le héros est spécial, un peu égocentrique certes, mais j'ai 17ans, tout comme lui et je me mets dans son état d'esprit. Par contre, je suis d'accord pour la façon d'écrire de l'auteur, un peu déroutante et agaçante parfois.
    J'ai cependant une angoisse concernant le 2ème tome mais je le lirais comme j'ai lu le premier.
    Je vous trouve un peu trop "campée" sur vos positions et vos idées de bases, mais chacun ses goûts ;)

    RépondreSupprimer
  6. J'ai beaucoup aimé ce premier tome ^^

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!