Phaenix, tome 1 : Les cendres de l'oubli de Carina Rozenfeld

Synopsis : Aujourd'hui, dans le Sud de la France. Anaïa a bientôt dix-huit ans. Elle a déménagé en Provence avec ses parents et y commence sa première année d'université. Passionnée de musique et de théâtre, Anaïa mène une existence normale. Jusqu'à cette étrange série de rêves troublants dans lesquels un jeune homme lui parle et cette mystérieuse apparition de grains de beauté au creux de sa main gauche. Plus étrange encore : deux garçons se comportent comme s'ils la connaissaient depuis toujours... Bouleversée par ces événements, Anaïa devra démêler le vrai du faux, comprendre qui elle est vraiment et qui saura la compléter. Elle devra souffler sur les braises mourantes de sa mémoire millénaire pour redevenir elle-même. S'ouvriront alors les portes d'une nouvelle réalité dans laquelle amour et fantastique sont étroitement liés.

Je tenais tout d'abord à remercier la Collection R pour m'avoir permis de vivre cette aventure en avant première, le livre sort début septembre !
Mon avis :
Les personnages : Anaïa a presque 18 ans. Elle a suivi ses parents dans le Sud Est de la France lorsqu'ils ont décidé de quitter la capitale et de retaper le mas familial pour en faire des chambres d'hôtes. C'est une jeune fille simple, elle s'adapte assez vite à sa nouvelle vie et lorsqu'elle commence les cours et retrouve une copine de vacances elle est aux anges. Elle est franche, ne se laisse pas marcher sur les pieds mais pourtant elle ne voit pas venir certaines choses et a du mal à cerner certaines personnes. Elle est au centre de quelque chose, ses rêves essayent de lever le voile dessus mais elle ne comprend pas qu'ils ne sont pas juste des rêves et contiennent une grande part de vérité.
Garance, l'amie d'enfance qu'elle est ravie de retrouver est très gentille, attentive aux autres et surtout malgré les années qui ont passées, elles retrouvent avec Anaïa une entente comme si elles ne s'étaient jamais quittées. Elle essaye de l'aider dans la limite de ce qu'Anaïa veut bien lui raconter sur les étranges évènements qui émaillent sa vie. 
Eidan et Enry sont les deux faces d'une pièce. Là où le premier est taciturne et secret, le second est exubérant et aime étaler certaines choses. Eidan joue dans un groupe avec des amis, ne se dévoile pas beaucoup mais grâce aux mots de l'auteur on sent dans sa musique et dans les choix des chansons toute la sensibilité qu'il a en lui. Enry m'a passablement agacée, sa façon de faire comme si tout lui était acquis, comme si c'était le seul à connaitre la vérité et à pouvoir aider Anaïa. Pourtant cette dernière l'aime bien même si par moment elle s'énerve aussi de sa manière de donner des leçons sur ce qu'il faut qu'elle fasse ou pas.
On n'a aucun mal à se les imaginer, même les amis de Paris qui ne communiquent que par Facebook. Ils entourent Anaïa et on se met sans aucun soucis à sa place, intégrant le récit très facilement.

Ce qui m'a plu : Anaïa fait des rêves étranges qui nous sont racontés dans le récit. Elle se voit aller dans une tour et y rencontrer quelqu'un mais elle ne voit pas la personne avec qui elle parle. Ces rêves la laissent dans un drôle d'état. L'apparition de grains de beauté dans sa main gauche et les étonnantes poussées de températures sont autant de choses qui l'amènent à se poser des questions. Pourtant elle continue de vivre sa vie et d'en profiter. Nouvel environnement, nouveaux amis mais une passion pour la musique toujours aussi forte, c'est ainsi que les jours passent dans le Sud Est de la France. 
Les pages se tournent toutes seules, on a toujours plus envie de savoir de quelle manière l'histoire d'Anaïa va tourner, quels choix elle va pouvoir faire et si finalement le choix sera le bon. Même si, nous lecteur, on voit venir assez facilement certaines choses elle est complétement plongée dans son histoire et découvre petit à petit qu'il existe des choses de l'ordre du surnaturel dans sa vie.
Les discussions Facebook qui commencent chaque chapitre, les cours de théâtre, les répétitions du groupe et les concerts sont autant de choses qui rendent le monde d'Anaïa accessible au lecteur. On s'identifie très facilement à cette jeune fille et on apprend comme elle à connaitre et à aimer ses nouveaux amis. Mon cœur a penché très facilement vers Eidan qui semble cacher tellement de choses, il a d'une part une grande sensibilité et forcément mon cœur de fille n'avait qu'une envie, lui dire des mots tendres et de croire en ce qu'il veut et d'autre part une part d'ombre qui apparait sans crier gare. Les descriptions sont telles qu'on ne peut qu'être plongé corps et âme dans leurs aventures si on aime voir s'épanouir les sentiments des protagonistes et les questions qui émaillent la vie d'Anaïa trouvent un écho dans ce que chacun a vécu ou vivra un jour...

En bref, des personnages très attachants, une histoire qui sans être originale nous emporte sans problème, un dénouement pour le moins déroutant et une suite qu'il nous tarde de lire sont autant de choses qui font que j'ai dévoré littéralement ce livre !

Ce qui ne m'a pas plu : Par moment j'ai trouvé qu'Anaïa et ses amis, qui sont tout de même sensés être majeurs (ou presque) ont des réactions digne d'adolescents au lycée et non pas de jeunes adultes déjà en fac. Avec ça j'ai trouvé que même si la "mythologie" de l'auteur est inédite on est quand même dans un schéma classique ce qui fait que même si j'ai passé un excellent moment de lecture et que j'ai envie d'avoir déjà la suite ça n'est pas un coup de cœur. J'attends de voir...

Note : 18/20

A lire si vous aimez :
- voir s'épanouir l'amour entre deux personnes
- les réminiscences d'un passé qui pourrait modifier le présent et changer l'avenir

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- les histoires d'amour compliquées, les triangles amoureux, les jeunes filles un peu "gnangnan"...

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Share:

2 commentaires

  1. Merci pour ce bel avis My, j'essaierai peut-être de lire la nouvelle parue en ebook avant de me plonger dans ce tome. D'après ce que j'ai pu en lire, il a l'air superbe <3

    RépondreSupprimer
  2. Encore un livre de la Collection R qui me fait envie ! Je vais devoir le rajouter à ma WL...
    En tout cas, ton avis est vraiment très positif et nous donne envie de le lire a fond Dure de résister.

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!