Aélis, tome 1 : Le sacrifice de Flora Greys

Synopsis : Je ne savais pas que l'amour et la haine pouvaient s'amalgamer. C'était avant de rencontrer Aélis. La mener à la mort allait changer ma vie, bouleverser mes croyances et transformer mon âme. Pourtant, si tout était à refaire, je donnerais n'importe quoi pour être à nouveau son bourreau...
Le Géhan est un royaume où la magie est interdite. Traqués, les magiciens représentent des offrandes de choix pour les sacrifices perpétrés au nom d'Ezrola la Rouge, la déesse guerrière.
Cyrus est un guerrier, fervent serviteur d'Ezrola promis à un grand avenir, qui se voit confier la mission de conduire Aélis, une magicienne arrachée aux siens, sur l'autel sacrificiel.
Alors que tout les oppose, leurs chemins se croisent et se trouvent étonnamment liés. Entre croyances et élans du cœur, rien n'est jamais acquis. Mais l'espoir naît de cette rencontre, aussi improbable soit-elle. Et alors, tout devient possible...

Je tenais d'abord à remercier grandement les éditions Sortilèges pour leur confiance et pour m'avoir permis de faire encore un magnifique voyage !
Mon avis :
Les personnages : Aélis est une magicienne. Elle vit avec son père d'adoption et forme avec lui une jeune apprentie. Mais sa vie bascule quand, pour sauver l'enfant, elle se fait prendre par une patrouille qui chasse les gens de son engeance. Plutôt fière, sûre d'elle et courageuse, c'est avec détermination qu'elle accepte son sort qui semble scellé. Pourtant elle espère aussi arriver à faire fléchir son bourreau par des mots bien sentis et sa façon de voir les choses qui l'entourent. Elle est naturelle, trouvant même dans l'adversité des moments qui lui permettent d'espérer et de croire que sa vie ne va pas se terminer sur l'autel d'Ezrola.
Cyrus est un jeune homme que la vie n'a pas épargné. Il a perdu ses parents lorsqu'il était jeune et a été sauvé d'un incendie in extremis. Recueilli par les prêtres d'Ezrola, c'est à la force du poignet et de sa rancœur qu'il s'est élevé et est devenu chef des militaires de sa ville, chargé de surveiller les Maudits, ces êtres qui possèdent la magie. Il voue un culte sans borne à sa déesse et ne doute pas facilement de ce qu'on lui a inculqué depuis qu'il était petit. Sous sa carapace se cache pourtant quelqu'un de différent, quelqu'un de plus ouvert et de plus gentil qu'il ne le pense... Sa "rencontre" avec Aélis va mettre à mal toutes ses croyances et le faire se remettre en question.
Les autres personnages qu'ils croisent sont bien décrits et on s'imagine sans peine ces hommes du désert ou ces créatures étranges qui peuplent certaines contrées.

Ce qui m'a plu : Les personnages, les sentiments exprimés, les paysages, les situations... tout ou quasiment m'a plu dans ce premier tome.
Aélis doit être conduite sur l'autel du sacrifice en l'honneur d'Ezrola, la déesse guerrière. Mais le voyage entre la ville où elle est capturée et celle où doit avoir lieu sa mise à mort ne sera pas de tout repos, sa relation avec Cyrus, son bourreau, étant depuis le début étrange et fascinante.
L'auteur nous fait traverser des déserts, des montagnes, des coupes gorges en leur compagnie mais ce sont surtout les mots qui nous font voyager...
J'ai adoré au début de chaque chapitre trouver quelques lignes du journal intime de Cyrus, cela nous permet de voir très clairement l'évolution de sa façon de penser et tout ce qu'Aélis change dans sa perception de la vie, à la fois face aux autres et par rapport à sa déesse. Belle leçon de vie, de tolérance, de découverte de l'autre, l'auteur arrive à nous transmettre énormément de choses dans les images de l'aventure qui se déroule sous nos yeux.
Les pages se tournent toutes seules, on prend un plaisir évident à voir les réflexions des deux principaux personnages mais aussi de ceux qui évoluent autour d'eux. Les luttes de pouvoir sont permanentes, faisant et défaisant des alliances, des avenirs. Comme quoi rien n'est jamais acquis, il ne faut pas compter sur les autres pour construire son avenir mais se le construire soit même. La naïveté de Cyrus face à cela et la façon dont il ouvre les yeux sont un exemple à suivre : réfléchir par soi-même, se forger une opinion avant de prendre des décisions est une chose importante.
De plus, j'ai adoré le monde qui sans être très complexe comme dans d'autres livres du genre nous permet tout de même de voyager sans soucis et de quitter notre monde physique pour celui imaginaire d'Aélis.
En bref, des personnages très attachants et complexes, une histoire où les multiples rebondissements enchantent le lecteur et des paysages que l'on imagine sans peine font de ce livre un excellent moment de lecture que je recommande aux amoureux du genre.

Ce qui ne m'a pas plu : Cela peut paraitre normal du fait que les serviteurs d'Ezrola chassent les pratiquants de la magie mais celle-ci n'est pas vraiment présente dans ce tome. J'espère qu'elle le sera davantage dans le suivant mais étant donné la fin je n'en doute pas !

Note : 18/20

A lire si vous aimez :
- voir des personnages que pourtant tout oppose évoluer d'une manière
- lire un livre où l'auteur arrive à vous emporter dans des sentiments, des situations, des paysages hors du monde actuel

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
-  Ne vous attendez pas à beaucoup de magie du fait du déni de certains personnages principaux.

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

4 commentaires

  1. Rho ben dis donc, tu donnes très envie de le lire :)

    RépondreSupprimer
  2. Tiens, ça peut être très très tentant, ça. Et Aélis, ça me fait penser à Final Fantasy!

    RépondreSupprimer
  3. J'ai trouvé que l'histoire tournait plus sur Aelis et Cyrus, ça manque d'informations sur le reste et bizarrement je n'ai pas fais gaffe aux descriptions des paysages :S Je trouve que leurs évolutions à tout deux et bien amené, renforcé par les pages du journal qu'on peut lire. J'ai bien aimé et ce qu'on a à la fin promet.

    RépondreSupprimer
  4. Ce roman m'a beaucoup plu. On est directement plongé dans l'histoire, et les pensées de deux héros sont présentes, contrairement à certains romans où seules les batailles sont décrites et où les personnages ont peu de relief.
    J'ai lu ce livre en peu de temps, et encore je me suis rationnée pour le faire durer plus longtemps !
    J'ai vraiment eu un coup de coeur et je recommande aux fans de fantaisie de le lire, et même aux autres lecteurs car, bien que ce livre appartienne à ce genre, il y a peu de "monstres" ou de magie.
    Juste un mot pour le décrire : SUPER
    Vivement le tome 2 !

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!