L'Alliage de la justice : Une histoire des Fils-des-Brumes de Brandon Sanderson

Synopsis : Cinq cent ans ont passé. Kelsier, Vin, Elend et les autres font désormais partis de l’Histoire – ou de la religion. Les chemins de fer côtoient les canaux, les rues sont éclairées à l’électricité et les premiers gratte-ciel partent à l’assaut des nuages. Mais les anciennes magies allomantique et férochimique existent toujours. Un outil précieux pour les hommes et femmes courageux qui tentent de faire régner la justice dans les terres sauvages qu’on appelle les Rocailles. Après vingt ans là-bas et une récente tragédie, Wax Ladrian est de retour à la métropole d’Elendel. À la tête d’une Maison noble, il doit ranger ses pistolets pour assumer de nouveaux devoirs. Ou du moins le croit-il. Car les demeures et les rues élégantes de la ville pourraient bien s’avérer plus dangereuses encore que les plaines poussiéreuses des Rocailles…

Je tenais tout d'abord à remercier les éditions Orbit pour m'avoir permis cette plongée dans le monde de Fils des Brumes, j'ai d'autant plus envie de lire le T1 de cette saga !
Mon avis :
Les personnages : Wax est un noble qui a décidé de fuir la ville et sa famille lorsqu'il avait 20 ans. Il est de retour dans les affaires après avoir été garde-loi dans les Rocailles. La mort de son oncle l'oblige à rentrer pour mettre de l'ordre dans les affaires familiales.
C'est un homme spécial étant donné qu'il peut, grâce à une sorte de magie, se servir de toute la ferraille autour de lui pour se propulser, se rendre plus léger ou s'envoyer en l'air (sans aucun jeu de mot!). Il a beaucoup de principe, est droit dans ses santiags et malgré le fait qu'il faille qu'il fasse bonne figure devant la société, dès lors qu'une de ses opinions est bafouée, il sort vite son pistolet et tire plus vite que son ombre. Son passé le rattrape un peu vite à son goût tout comme l'épreuve qui le hante. Il est très intelligent, il comprend vite la nature humaine et ceux qui l'entourent (ou du moins la majeure partie du temps...).
Lorsque Wayne, son ami des Rocailles le rejoint pour faire toute la lumière sur des vols suspects, on découvre les deux facettes de Wax, le côté "dandy" et le côté "bandit" (du moins aux yeux de la bonne société). Wayne, sous une carapace où il semble être quelque peu sot et souvent hors de propos est très attachant et surtout il défendra jusqu'à la mort ses amis et ses convictions. C'est quelqu'un d'entier et qui va toujours au bout des choses (j'adore l'histoire du chapeau porte bonheur d'ailleurs....). Sa capacité à se fondre dans son environnement en clonant les accents des personnages qu'il joue est vraiment étonnante ! 

Ce qui m'a plu : Les personnages pour commencer ! Wax et Wayne forment vraiment un duo détonnant, autant par leurs actions que par les bons mots qui caractérisent leurs échanges. On se prend bien vite au jeu de savoir lequel va gagner la partie de la réplique la plus drôle, la plus cinglante ou la plus stupide (encore que là j'ai une idée claire sur la question). Leur enquête avance à grand train, émaillant leur parcours de bagarres, kidnapping et violence.
Ensuite, l'histoire bien entendu ! L'auteur nous embarque dans un genre de western où l'électricité commence à arriver, où certains possèdent les pouvoirs issus des Fils-des-Brumes et où la bonne société existe encore avec son éthique et ses bonnes manières... Les pages se tournent assez facilement et on a toujours envie de savoir de quelle façon nos personnages vont se sortir de la panade dans laquelle ils sont plongés jusqu'au cou. Leurs capacités leur permettent de faire tourner à leur avantage pas mal de situations sans qu'il n'y ait à déplorer trop de dégâts (hormis un chapeau qui disparait). L'enquête qu'ils mènent pour trouver les responsables des vols et des kidnappings nous tient en haleine du début à la fin et le dénouement laisse augurer une suite haute en couleur !
En bref :
- un humour décalé plein de bagarres, de bons mots et d'une technologie futuriste (l'électricité, vous imaginez !)
- des personnages très attachants qui nous étonne par leur propension à se faire trouer la peau
- et un suspens assez haletant font de ce livre un excellent moment de lecture pour les amateurs du genre et ceux qui veulent rigoler et frissonner !

Ce qui ne m'a pas plu : Quelques passages trainent un peu en longueur mais bien vite Wax et Wayne remettent de l'ambiance ! L'auteur nous donne beaucoup de descriptions sur la façon qu'à Wax d'utiliser le fer autour de lui. Répétées moins souvent, elles auraient allégés un peu le récit et l'aurait rendu encore plus dynamique.

Note : 17/20

Pour finir : A savourer ! Je vais maintenant faire passer sur ma PAL "urgente" les aventures des Fils des Brumes même si ce livre peut se lire totalement indépendamment, se passant 500 ans après la trilogie.

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Share:

4 commentaires

  1. Tu es la première que je connaisse qui ait lu ce volume sans avoir lu Fils-des-Brumes. Je me demandais si il pouvait plaire à lui tout seul, visiblement c'est le cas :) Peut-être que les explications sur les pouvoirs qui t'ont semblées un peu longues sont destinées aux gens qui ont lu la trilogie et qui ont besoin de comprendre le fonctionnement de ces deux types de pouvoirs qu'il connaît déjà ?

    En tous cas on est d'accord : Wayne, ah, Wayne :D

    RépondreSupprimer
  2. Je me l'achète dès que j'ai fini la trilogie Fils-des-brumes !

    RépondreSupprimer
  3. Je suis bien content que la suite soit à la hauteur des autres tomes =D Je vais bientôt me plonger dans le second volume de cette série =P

    RépondreSupprimer
  4. 3 ans après, je l'ai enfin lu et j'ai vraiment apprécié, surtout Max et Wayne !

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!