La trilogie de l'héritage, tome 3 : Le Royaume des Dieux de N.K. Jemisin

Synopsis : Les dieux et les mortels, le pouvoir et l’amour, la mort et la vengeance… Elle détruira tout.
Pendant deux mille ans la puissante famille Arameri a régné sur le monde en réduisant en esclavage les dieux qui avaient créé les hommes. Aujourd’hui les dieux sont libres et le temps des Arameri est compté. La jeune Shahar Arameri a juré de faire confiance à Sieh, le dieu imprévisible dont elle est amoureuse. Pourtant son devoir en tant qu’héritière est de protéger les intérêts de sa famille, y compris si cela signifie manipuler et détruire ceux qui lui sont chers. Une mortelle et un dieu, amoureux et ennemis. Shahar et Sieh pourront-ils s’unir contre le chaos qui menace le royaume des dieux ?

Mon avis :
Je tenais tout d'abord à remercier les éditions Orbit pour m'avoir permis cette lecture.
Les personnages : Sieh est une géniture, l'enfant de deux des Trois, les dieux, enfants immortels issus du maelström. Suite à des évènements qu'il ne s'explique pas, il est contraint de vivre à Ciel et se retrouve mêlé à des complots aussi divers que des problèmes d'accession au pouvoir chez les mortels ou la guerre entre les génitures. D'un caractère changeant, tantôt doux, tantôt acerbe, c'est un personnage complexe et intriguant de par sa façon de voir et de vivre les choses. Shahar est une jeune fille que l'on voit grandir au fur et à mesure que les pages se tournent. Elle évolue beaucoup, surtout à l'approche de Sieh et de la quantité de sentiments qu'il génère autour de lui. Quant à Dekarta, son frère, ils ont un lien particulier qui les pousse toujours l'un vers l'autre. Les relations entre eux trois sont complexes, tout autant que l'est Sieh. Il rencontre beaucoup de gens et se fait souvent des ennemis là où il passe (plus rarement des amis bien que tout le monde le craigne). J'ai eu un coup de cœur pour lui, pour sa façon de cacher ce qu'il ressent tout en l'exprimant clairement pour les non aveugles. Être dans sa tête, dans sa façon d'avancer, de créer ou de détruire à sa guise est une expérience qui peut à la fois apparaitre comme agréable ou terrifiante. Son abnégation, sa gentillesse, mais aussi sa haine et sa rancœur quand il est trahi sont des sentiments humains qu'il exprime superbement malgré son statut.

Ce qui m'a plu : On plonge dans Ciel, dans les personnages qui l'habitent, corps et âme. Les mots de l'auteur ne sont pas faciles mais ils nous accrochent et ne nous laissent pas de répit à chaque page que l'on tourne. Le monde créé est complexe et varié, il nous entraine dans les méandres des esprits de ce que certains appellent des dieux. Chacun son rôle mais aussi ses défauts et ses qualités qui contrebalancent les autres. Les différentes strates des dieux, leurs enfants, leurs petits enfants, les démons sont bien expliquées et nous sommes happés par cette histoire complexe de la guerre des dieux et de la suprématie des Arameris. Les sentiments exprimés par les personnages sont un point fort de l'histoire, Sieh étant vraiment quelqu'un d’intrigant, intéressant mais qui arrive par certaines de ses réactions à être horripilant aussi. Son amour qui transpire, sa façon de voir les choses au bout de ses millénaires d’existence, ses haines et ses rancœurs nous happent et nous font l'aimer davantage. L'auteur réussi à faire passer beaucoup de choses au travers de ses mots, on se demande toujours où il va nous amener et ce qui va arriver aux personnages. Quant à la conclusion, je l'ai adorée, servie par un personnage que j'ai beaucoup apprécié. Elle laisse une ouverture pour d'autres récits fantastiques.
En bref, des sentiments souvent équivoques mais bien décrits, des histoires qui nous font rêver, des personnages tantôt attachants et tantôt détestables font de ce livre un bon moment de lecture dans un pays magnifique que l'on s'imagine sans peine.

Ce qui ne m'a pas plu : L'auteur a construit un monde et surtout des personnages très complexes et il n'est pas évident, dans les méandres de leurs façon de penser, de s'y retrouver. D'autant plus qu'on ne sait jamais qui est vraiment gentil ou méchant... l'auteur nous prouve ici que rien n'est tout noir ou tout blanc et que l'on peut croire des choses sans qu'elles arrivent forcément.

Note : 16/20

Pour finir : C'est un auteur que je prendrais plaisir à retrouver maintenant que j'ai gouté à sa plume riche.

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Share:

3 commentaires

  1. Effectivement je serai curieuse de découvrir d'autres romans du même auteur

    RépondreSupprimer
  2. Tu n'avais pas lu les précédents tomes My? Moi c'est une trilogie que j'adore (et je suis plongée dans ce tome 3 avec délectation :))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, j'ai pris le truc un peu à l'envers :S
      Mais j'ai tout compris comme une grande fille =D

      Supprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!