La Dame en noir de Susan Hill

Synopsis : Angleterre, début du XXe siècle. Par un mois de novembre froid et brumeux, Arthur Kipps, jeune avoué londonien, est dépêché dans le nord du pays pour assister aux funérailles d'Alice Drablow, 87 ans, puis trier ses papiers en vue d'organiser sa succession.
À Crythin Gifford, village où Kipps pose ses valises, les habitants lui battent froid dès qu'il prononce le nom de feue Mme Drablow, unique occupante du Manoir des Marais, demeure isolée, battue par les vents et située sur une presqu'île uniquement accessible à marée basse.
Lors de l'inhumation, dans une église quasi déserte, Arthur remarque la présence, un peu en retrait, d'une femme tout de noir vêtue, le visage émacié, comme rongée par une terrible maladie. Il l'aperçoit ensuite dans le cimetière, mais elle s'éclipse avant qu'il ait le temps de lui parler...
Cette femme en noir, Arthur la verra de nouveau aux abords du manoir, une fois qu'il s'y sera installé pour commencer son travail. Mais se produisent alors nombre de phénomènes mystérieux qui ébranleront le jeune homme et feront vaciller sa raison...
Comme il l'apprendra peu à peu, une malédiction plane sur ces lieux...

Mon avis :
Je tenais tout d'abord à remercier les éditions de l'Archipel pour m'avoir permis cette plongée dans le début du XXième siècle !
On rentre d'emblée dans les souvenirs d'Arthur Kipps. Il a décidé de les mettre par écrit lors de ses vieux jours pour essayer de les exorciser. On revient alors quelques années en arrière et à ses débuts dans l'étude d'un notaire londonien. Envoyé dans une petite ville reculée pour régler la succession d'une vieille dame, il ne pouvait pas se douter de tout ce qui allait lui arriver. On est plongé directement dans l'histoire d'Arthur, s'imaginant sans peine son voyage, ses premières découvertes, puis l'effroyable réalité. Les mots et les phrases de l'auteur sont simples mais percutant, la tension montant petit à petit au fur et à mesure des étranges apparitions, des bruits qui rongent ce bout de terre loin de tout.
On a l'impression, à chaque page qui se tourne, de se retrouver pris dans ce huit clos quelque peu stressant, d'être à la place d'Arthur, avec la petite chienne Spider à côté de nous, sentant que quelque chose ne va pas dans cette maison pourtant magnifique. Les paysages qui sont décrits nous semblent de toute beauté, sans compter que les personnes qu'Arthur rencontre sont bien décrites et on aime apprendre à les connaitre tout comme luui. Malgré tout, j'ai trouvé que l'histoire bien qu'étant palpitante était aussi un peu courte, il m'a manqué certains détails bien que les découvertes que fait Arthur dans les papiers de Mme Drablow donne une explication somme toute plausible sur tout ce qui se passe. La fin est aussi abrupte, dans le sens où Arthur a fini de nous raconter son aventure, il lui est arrivé un grand malheur sur lequel à présent il peut tourner la page...
En bref, une histoire palpitante servie par un personnage qui n'a pas froid aux yeux et une écriture fluide et entrainante ! Je me demande ce que ça va pouvoir donner en film avec cette ambiance pesante !

Note : 16/20

Livre lu avec Karline, pour retrouver son avis c'est par ici

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Share:

6 commentaires

  1. ben je pense tout comme toi, mais je trouve que cet ouvrage est un peu court pour un film , il va falloir broder je pense !!

    RépondreSupprimer
  2. Oh, ce livre me fait de l’œil depuis qu'il est sortit en Version Française ! J'ai bien envie de le lire avant que le film sorte sur nos écrans :)

    RépondreSupprimer
  3. Ah il y a un film ? dans quel ordre est-ce paru : le film est tiré du livre ou l'inverse ?
    En tout cas, ça a l'air très accrocheur comme histoire, allez zou dans la liste ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il me semble que le livre (sa première parution) date des années 1980 donc le livre d'abord et le film ensuite :)

      Supprimer
  4. Il est sur ma PAL, lecture imminente, je pense

    RépondreSupprimer
  5. Lu il y a quelques années (et ravie de le voir à nouveau édité en français) je me rappelle particulièrement l'atmosphère, qui m'avait fait très peur malgré l'histoire assez classique.

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!