Vivants de Isaac Marion

Synopsis : Le monde est dévasté par une étrange épidémie. Les Morts se relèvent, les Vivants se cloîtrent à l'intérieur de forteresses. Une guerre sans merci les opposent.
R est un Mort. Comme tous les Morts, R n'a pas de souvenirs, pas d'émotions, et, animé par une faim irrépressible, dévore les Vivants. Mais R rencontre Julie. R l'emmène avec lui. Et bafoue les règles des Vivants et des Morts pour rester avec elle. Mais leur monde ne les laissera pas faire.

Mon avis :
Les personnages :  R est un zombie, un Mort pour qui seule compte la nourriture. Aucun souvenir, des pensées pas toujours cohérentes et une façon de s'exprimer minimaliste en font au premier abord un personnage froid, sans cœur et peu ragoutant. Mais sa rencontre avec Julie, une jeune fille Vivante va changer la donne et le faire évoluer dans sa façon de penser, de se mouvoir et de ressentir. On ne reconnait plus le R du début du livre et on apprend à suivre le cheminement de ses pensées. Il s'avère que c'est un jeune homme intelligent, qui essaye de bien faire et qui pense qu'avec un peu de volonté on peut changer son monde. Quant à Julie, fille d'un chef de l'armée de défense des Vivants, elle a du mal à croire à tout ce qui lui arrive et fini par s'attacher à R, ce Mort qui ne l'a pas dévorée lors d'une attaque et qui la protège des autres zombies. Elle a vécu des drames dans sa vie, la perte de sa mère, son père toujours absent mais a réussi à se forger un caractère à toute épreuve (ou presque). Elle profite de la vie, parfois même un peu trop et avec son amie Nora elles font face à beaucoup de choses, belles ou moins belles mais toujours ensemble.

Ce qui m'a plu : L'auteur nous fait vivre l'histoire au travers du cerveau de R. Au départ, ses pensées sont assez cohérentes mais il n'arrive pas à communiquer avec ses semblables, hormis avec des mots courts et faciles. Cette évolution du personnage, petit à petit, au contact de Julie qui est Vivante est très intéressante à suivre. On voit l'évolution de ses sentiments, la façon de "tomber amoureux" même si pour un Mort c'est un sentiment qu'il ne connait plus vraiment étant donné qu'il n'a plus aucun souvenir de sa vie passée. J'ai adoré la façon qu'a l'auteur de nous présenter la "renaissance" de R, sa capacité à aller à l'encontre de ce qu'il a toujours connu en tant que Mort et la facilité avec laquelle il remet en question l'origine du fléau qui a "créé" les Morts. Il essaye de se souvenir de son passé mais il comprend assez vite qu'il y a des moments où il vaut mieux aller de l'avant et oublier... La conclusion de l'aventure a été pour moi une "merveilleuse" chose, une leçon de vie magnifique qui nous fait penser que rien n'est jamais perdu, il faut toujours voir plus loin que le bout de son nez et espérer. Si on perd espoir, on perd tout...
En bref, une belle histoire d'humanité menée par deux personnages complexes font de cette incursion dans le monde des Morts et des Vivants une magnifique leçon d'amour et d'amitié.

Ce qui ne m'a pas plu : J'ai eu un peu de mal avec les descriptions de la nourriture des zombies dans les premières pages. Du coup, j'ai failli reposer ce livre, trouvant que ça n'était pas ce qui me fallait sur le moment. Et puis finalement, j'ai quand même adhéré une fois passées les 100 premières pages même si ça n'est pas un coup de cœur...

Note : 16/20

Pour finir : Pour les âmes sensibles, une fois passé les premières pages, l'histoire est très entrainante !

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict 

6 commentaires

  1. cela avait été une magnifique surprise pour moi!!
    une belle histoire d'amour et d'humanité

    RépondreSupprimer
  2. Je l'ai dans ma PAL(un cadeau) et ne suis pas Fan de zombie à la base donc ça me rassure de lire des avis positifs dessus!

    RépondreSupprimer
  3. Je viens de le recevoir et il me tarde de le lire ! Mais avant, je pense me faire un livre zombinesque très sanglant :p
    Oui j'adore les zombies !!!

    RépondreSupprimer
  4. Une histoire d'humanité avec un zombie, c'est pas mal ;) C'est ton premier livre avec du zombie dans le dedans ?

    RépondreSupprimer
  5. @Acro : oui, c'était ma première fois, je pense bien retenter puisque j'ai 13 balles dans la peau de Wellington dans ma PAL (mais je pense que ça doit être encore plus violent!!)

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!