La rose des sables de Michel Bourgeois-Bautz

Synopsis : Dans son dernier roman, Michel Bourgeois, avocat et poète, convie le lecteur à partir avec les personnages qu’il met en scène, à la recherche d’une mystérieuse rose des sables, prétexte pour cet auteur, à partager l’espace d’un ouvrage son engouement pour le continent africain.
« Après tout, que risquait-il ? Pas même le ridicule. Il lui suffirait de présenter sa recherche comme la recherche du tombeau d’une disparue. Il pourrait voyager quelque temps sans compter ou presque. Qu’avait-il donc à perdre ? Le second document ne faisait que confirmer qu’à son tour, le mari mourant avait tenu pour acquise la prophétie mise en évidence par Emma. Anton ouvrit l'enveloppe encore fermée qui se trouvait à portée de sa main et y découvrit une photographie ancienne en noir et blanc, figurant une femme nue portant chignon, dont les traits avaient été effacés d’avoir été trop manipulée… »

Mon avis :
Je tenais tout d'abord à remercier les agents littéraires et les éditions Terriciaë pour m'avoir permis cette découverte.
Il ne s'agit pas d'un genre que j'ai l'habitude de lire, je suis plus souvent dans l'imaginaire et le fantastique que dans le réel lors de mes lectures. Pourtant le synopsis m'a tout de suite attiré, parlant du continent africain et d'une mystérieuse quête pour retrouver une personne disparue. Je me suis donc proposée pour donner mon avis sur ce livre et je ne le regrette absolument pas.
Dès le départ, l'auteur nous présente plusieurs personnages, donc les principaux sont Héléna, jeune fille qui souhaite suite à une déception quitter la France et vivre autre chose en Afrique et Anton, antiquaire versaillais qui reçoit un appel déroutant des États-Unis, un notaire lui parlant d'un héritage et de la quête d'une personne disparue qui accompagne cet héritage. Ils vont tous les deux faire des rencontres qui vont changer leurs vies jusqu'au moment où leurs routes vont finalement se croiser en Afrique. Les sentiments exprimés sont justes, on est tout de suite happé par leurs histoires respectives et la recherche d'Emma, parente éloignée d'Anton est un magnifique prétexte à la traversée de pays africains qui méritent le détour.
L'auteur nous permet de voyager sans quitter son coin de lecture (pour moi majoritairement mon lit) et du coup on se retrouve emporté loin de tout, dans cette Afrique tendre et accueillante mais qui sait aussi être dure avec les personnes qui ne respectent pas les codes. Les mots sont "simples" mais efficace, l'alternance entre les deux personnages principaux nous permettant tour à tour d'être un homme amoureux et une femme amoureuse. Cette variation est très agréable et nous permet de ne jamais nous ennuyer, passant de l'un à l'autre avec facilité. Chacun ayant ses particularités, son caractère et ses façons de faire, on apprend à les connaitre au travers de leurs sentiments. J'ai été transportée par chacune des histoires, retrouvant un peu de moi dans chaque personnage!
En bref, une superbe histoire, un dénouement pour le moins inattendu et des personnages très attachants nous permettent de passer un très bon moment, entre divers pays et divers paysages!
Deux extraits qui m'ont particulièrement marqués :
p27 : "Je ne sais pas combien de temps tu comptes rester ici, mais tu dois comprendre une chose. Ici, l’hospitalité est quelque chose de naturel, sans contrepartie. Avant même qu'un homme pense à planter du riz, Dieu, ici Allah, a déjà décidé avec qui il le partagera. Dans de nombreuses cultures le don que tu reçois est maléfique. La meilleure façon de t'en libérer, c'est de donner toi aussi. Le peu que tu as partagé avec nous, tu le partageras à ton tour avec quelqu'un d'autre, sous une autre forme. Voilà! En résumé, pas de remerciement car pas de dette, en tout cas pas envers nous. Tu le verras bien à l'usage, sous ces latitudes les occasions de "rembourser" ne manquent pas."
p150 : "Quand tu souhaites ardemment faire quelque chose et que les nécessités du quotidien ou ce que tu peux considérer comme telles, t'écartent de ce "quelque chose", de deux choses l'une : soit tu renonces définitivement à tes rêves et tu rentres dans le rang, soit tu n'auras jamais de repos tant que la parenthèses qui s'est ouverte n'aura pas été close, définitivement close. J'ai longtemps eu l'impression que ton escapade n'avait été qu'une parenthèse dans notre histoire, qu'un jour elle se refermerait à jamais et que le texte que nous avions commencé à écrire ensemble pourrait être enrichi de nouvelles pages enluminées."
Note : 16/20

Pour en savoir plus :
Logo Livraddict

2 commentaires

  1. Joli avis dans lequel on sent que tu as été transporté par ce voyage. Cela donne envie :)

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    L'auteur que je suis de "La Rose des Sables" est ravi du commentaire que vous avez fait à sa lecture. Rares sont en effet les retours. Cordialement Vôtre.
    Michel BOURGEOIS-BAUTZ

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!