Emily the Strange, tome 1 : Les Jours perdus, Rob Reger

Synopsis : Emily est frappée d’une vilaine amnésie et ne se rappelle même plus son prénom. Chassée par les policiers de la décharge de Blackrock, elle trouve refuge dans le café El Dungeon tenu par Raven, une fille du zinc on ne peut plus bizarre…
Sous la forme d’un journal intime émaillé de dessins rouges et noirs, elle suit lentement des indices qui pourraient lui révéler son identité, et découvre une mission secrète qu’elle devra accomplir…

Mon avis :
L'histoire : Emily est une jeune adolescente d'environ 13-14 ans qui se réveille sur un banc de la ville de Blackrock sans aucun souvenir. Elle va tenter de comprendre peu à peu ce qui a bien pu lui arriver et pour quelle raison elle se trouve à Blackrock.
Les personnages : Au début, Emily ne sait pas qu'elle est Emily, elle se surnomme donc elle-même Earwig (perce-oreille). Au bar El Dungeon, elle rencontre une foule bigarrée de personnes, à commencer par Raven, jeune fille un peu bizarre au vocabulaire limité qui tient le bar. La troupe d'itinérant installée à l'extérieur de la ville fait elle aussi partie des habitués. J'ai beaucoup aimé Jakey, jeune garçon enlevé très tôt à sa famille pour utiliser son don et lire dans les pensées des gens. Il est proche d'Emily et sait ce qu'elle pense même si il ne peut pas lire dans ses souvenirs oubliés! Mais les personnages que je préfère sont les 4 chats qu'Emily recueille (ou plutôt l'inverse) et dont elle se sent proche. Ils la guident dans sa recherche de la vérité.
Ce qui m'a plu : Ce livre est construit comme un journal intime. Emily y inscrit, jour après jour les découvertes qu'elle fait sur qui elle pourrait bien être. Son enquête l'emmène à El Dungeon où elle trouve refuge. Pour essayer de retrouver la mémoire, elle fait des listes, toujours de 13 choses... J'ai beaucoup aimé l'évolution dans l'histoire et les rencontres tellement différentes qu'Emily fait. La fin m'a fait apprécier d'avantage ce livre, on comprend beaucoup mieux certains passages. Le livre est décoré par des dessins en rouge et noir représentant ce qu'Emily voit autour d'elle. L'objet en lui même est très réussi.  
Ce qui ne m'a pas plu : au premier abord, j'ai été un peu déçue de cette lecture. Le début est laborieux et je ne me suis pas attachée à Emily, qui m'a semblé distante et imbue d'elle-même. Petit à petit elle évolue et apporte finalement des choses intéressantes au récit.
Note : 14/20
Pour finir : je remercie Camille et les éditions Michel Lafon pour ce livre!

6 commentaires

  1. en fait plus que ton commentaire, mitigé il me semble, c'est la couverture qui m'attire. Mais cela ne suffira pas pour le mettre dans MEL pour l'instant.

    RépondreSupprimer
  2. Ce livre m'attire... sa couverture, d'abord, qui je dois le dire est une très belle création ! Certes, plusieurs avis vont dans ton sens et ne donnent de cette histoire qu'un avis mitigé, mais... je ne sais pas, j'ai envie de le tenter !

    Biz

    RépondreSupprimer
  3. Ah oui Earwig, j'ai pas mis ce nom là dans mon billet (bon je l'avais oublié et j'avais plus le livre). Bon déçue comme toi au final mais j'ai bien aimé Emily.

    RépondreSupprimer
  4. Il m'attirait bien ce livre, mais avec ton avis plutôt mitigé, je pense qu'il va attendre.

    RépondreSupprimer
  5. Ce livre n'a pas été un coup de coeur non plus même si j'ai trouvé l'objet livre très original !

    RépondreSupprimer
  6. Il est dans ma PAL et je suis un peu "triste" de lire un avis mitigé ! J'en attendais beaucoup ! zut !

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!