La théorie Gaïa, Maxime Chattam

Synopsis : La terre, dans un futur proche...
Les chiffres parlent d'eux-mêmes : multiplication des catastrophes naturelles, instinct de prédation en pleine recrudescence, accroissement exponentiel des tueurs en série... La planète se meurt et nous sommes son cancer.
"L'Humanité est son propre virus".
Appelés d'urgence par la Commission européenne, un couple de chercheurs prend conscience du chaos qui s'annonce. Dans un monde livré aux éléments, où toute la violence de l'homme semble éclater soudain, le secret d'État se révèle explosif. Inavouable. Survivront-ils ?
"Survivrons-nous ?"

Mon avis :
L'histoire : Suite à un appel tardif, le couple DeVonck, Peter et Emma ainsi que Ben, le frère d'Emma se retrouve dans deux avions. Pour les deux hommes, ce sera en direction du Pic du Midi (dans les Pyrénées) et pour Emma une petite ile perdue dans le Pacifique. Ils doivent découvrir sous le couvert de la commission Européenne ce qui se trame sur les deux sites. Ils vont aller de découvertes en découvertes (plutôt macabres) et comprendront le devenir de l'espèce humaine.
Les personnages : Peter et Ben sont assez complémentaires, ils sont sérieux, entreprenants et ont les nerfs solides. Mais ça n'est rien à côté d'Emma, femme forte, déterminée et qui n'a peur de rien sans être une tête brûlée. Les autres personnages sont peu attachants, mis à part Tim qui "aide" Emma dans son périple sur l'ile.
Ce qui m'a plu : nous suivons les avancées des 3 personnages principaux sur les deux sites différents. Peter et Ben essaye de savoir en quoi consistent les investigations menées au Pic du Midi alors qu'Emma accoste avec Tim sur l'île de Fatu Hiva sans y voir âme qui vive. Les deux hommes arriveront à percer les mystères des recherches menées par l'équipe alors d'Emma se retrouve au milieu des spécimens de ces mêmes recherches. J'ai beaucoup aimé l'alternance qui maintient le suspens et qui nous fait voyager des neiges des Pyrénées à la forêt tropicale de l'ile de Fatu Hiva. Emma découvre ce que l'homme a en lui-même de plus noir et de plus terrifiant. Même si il s'agit d'une fiction, quelle part de vérité peut-on retirer du fait que l'homme est en train de "s'autodétruire".
Ce qui ne m'a pas plu : Quelques passages un peu "téléphonés" mais suspens insoutenable... j'en ai encore le cœur qui tape et les mains qui tremblent...
Note : 18/20
Pour finir : encore une fois pas déçue d'un livre de Maxime Chattam...

"Challenge vacances" : 9/22  - 4458 pages (du 21/08 au 12/09)

6 commentaires

  1. bon cela fait un moment que je suis décidée mais je n'ai guère de temps pour me lancer ave cet auteur
    ton avis fait encore un peu plus penché la balance envers cet auteur

    RépondreSupprimer
  2. Je ne saurais dire ce qui m'avait déplu dans ce livre mais je n'en garde pas un super souvenir ! Contente qu'il t'ait plus, néanmoins !

    RépondreSupprimer
  3. je ne connais pas encore Maxime Chattam! un de ses livres dans ma Pal

    RépondreSupprimer
  4. arg, chaque fois que je lis un article sur cet auteur, j'ai envie de lire le livre. Je cherche autre-monde surtout sans quoi je prendrai surement celui-ci qui obtient aussi de bonnes chroniques.

    Biz, nanet

    RépondreSupprimer
  5. Je suis très fan de Maxime Chattam que j'ai découvert avec la triologie "Maléfices", "In tenebris" et "l'âme du mal". La Théorie Gaïa n'est pas un de ceux que je préfère mais j'avoue qu'il sait très bien manier le suspens et rend le lecteur accro.

    RépondreSupprimer
  6. Mon auteur chouchou lol ^^ Je suis une grande Fan ^^ j'ai même eu la chance de discuter avec lui après une séance de dédicace à la gare ^^

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!